Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

MÉMOIRE

Mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

MÉMOIRE   MOUVEMENT OUVRIER

La grève des passementier.e.s de 1834

La grève des passementiers de Saint-Étienne se préparait depuis plusieurs années. L’insurrection des canuts lyonnais, en 1831, avait fortement influencé les passementiers de Saint-Étienne. Ces deux grandes villes, distantes de moins de soixante kilomètres, étaient déjà reliées par un chemin de fer. L’industrie du ruban, à Saint-Étienne, et celle des soieries de Lyon étaient deux industries sœurs et les conditions de travail étaient semblables. Frappés par la crise, les rubaniers stéphanois se mettent en grève en 1834.

Publié le 18/11/2022
MÉMOIRE   ARMEMENT - MILITARISATION / GENRE - FÉMINISME

1918 - Le licenciement des ouvrières des usines de guerre

Plus d’un mois après l’armistice mettant fin à l’état de guerre sur le territoire français, et à quelques jours de la célébration de la Nativité, ces travailleuses sont sur le point d’être licenciées par leur employeur. Confrontés à la diminution des commandes de guerre, désireux de rétablir l’ordre social et culturel d’avant-guerre, le gouvernement et les usines de guerre s’accordent sur le licenciement des « munitionnettes ».

Publié le 11/11/2022
MÉMOIRE   ARMEMENT - MILITARISATION / MOUVEMENT OUVRIER

Cadres et débordements, l’ordinaire ouvrier durant la Grande Guerre dans le bassin stéphanois

Alors que le 11 novembre ont lieu les traditionnelles commémorations de la boucherie de 14-18, il semble intéressant de revenir sur les conflits ouvriers qui ont secoué la région stéphanoise pendant cette période. Dans cette émission du Gremmos, on s’interroge sur les rapports sociaux pendant la Grande guerre dans le bassin stéphanois, le quotidien des ouvriers stéphanois et les rapports patrons-ouvriers pendant le conflit.

Publié le 11/11/2022
MÉMOIRE   ANARCHISME

Le 8 novembre 1892 explosait le commissariat de la rue des Bons-Enfants

Le 8 novembre 1892, l’anarchiste Émile Henry pose une bombe dans l’usine de la Compagnie des mines de Carmaux. Le concierge trouve la bombe et la rapporte au commissariat de la rue des Bons-Enfants, où elle explose, y tuant six personnes. En 1974, Guy Debord mit cet événement de la guerre sociale en chanson.

Publié le 8/11/2022
MÉMOIRE   FLICAGE - SURVEILLANCE

Gilles Deleuze (1925-1995) - Post-scriptum sur les sociétés de contrôle

Gilles Deleuze s’est suicidé le 4 novembre 1995 dans un « dernier acte de liberté »... Il donnait déjà, avant l’avènement d’INTERNET, en 1990 une vision du glissement de la société de discipline vers la société de contrôle sachant que cette dernière compte sur notre collaboration active.

Publié le 4/11/2022
MÉMOIRE   RÉPRESSION - PRISON

2 novembre 1979 : Jacques Mesrine est assassiné par la Police française

Au cours de l’histoire, l’État a toujours cherché, pour mieux les éliminer, à transformer ses propres ennemis en ennemis publics. Si cet état de fait se vérifie encore aujourd’hui, cela l’était aussi dans les années soixante-dix, vis à vis d’un certain Jacques Mesrine. Témoignages, citations et retranscriptions de K7 audio.

FRANCE  
Publié le 2/11/2022
MÉMOIRE   ARMEMENT - MILITARISATION / MOBILISATIONS - LUTTES

1912-1952 - Ouvrier.e.s pacifistes et fabrication de guerre : un sujet sensible

L’économie de la région stéphanoise a longtemps reposé sur la production d’armement. Entre la manufacture nationale d’armes, les grandes usines sidérurgiques produisant des blindages et des obus, les entreprises de la construction mécanique ou automobile sous-traitantes des armées ou même les sociétés des fabricants d’armes de chasse, nombre d’ouvriers ont dû, de gré ou de force, s’employer dans une industrie potentiellement destructrice.

Publié le 31/10/2022
MÉMOIRE   ANARCHISME / MOUVEMENT OUVRIER

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne

Né à Lyon en 1883, Charles Flageollet s’installe à Saint-Étienne en 1909 et fréquente le groupe anarchiste le Foyer populaire. Très influent à la CGT, Charles Flageollet s’oppose farouchement à l’Union sacrée et à la Première guerre mondiale. Il sera l’un des animateurs des grèves de Firminy contre la guerre de 1918. Méconnu du grand public, son intégrité et sa clairvoyance politique qui le caractérisent mérite qu’on lui rende hommage.

Publié le 20/10/2022
MÉMOIRE   COLONIALISME - ANTICOLONIALISME / RÉPRESSION - PRISON

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « Ici on noie les Algériens ! »

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier.
Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins. Cette manifestation rassemble environ 30 000 personnes.

Publié le 17/10/2022

À la une...

Techno-luttons, toutes et tous !
Publié le 25/11/2022

Contre toutes les violences faites aux femmes et aux minorités de genre
Publié le 25/11/2022

Nouvelle attaque sur le Rojava
Publié le 23/11/2022

Guerre en Europe en 2022 : Rencontre sur la guerre en Ukraine et en soutien à sa population
Publié le 23/11/2022

L’Actu des Oublié.es • S III > EP 5 • Le stade final de l’impérialisme
Publié le 21/11/2022

Tombola de fin de mandat de Perdriau
Publié le 20/11/2022