Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

MÉMOIRE

Mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

MÉMOIRE   MOBILISATIONS - LUTTES

Le 13 mai 1968 à Saint-Étienne

C’est l’un des plus importants rassemblements qu’ait connus Saint-Étienne depuis la Libération. Plus de 20 000 manifestants étirés sur plus d’un kilomètre. Ce jour-là, les stéphanois.es en profitent pour acclamer les joueurs de l’ASSE, vainqueurs de la coupe de France. Pas de barricades et d’affrontements spectaculaires en ce 13 mai 68 mais le début d’une grande grève ouvrière. Outil de lutte, ces images nous montrent que la grève est aussi une libération, une réappropriation du temps et permet d’échapper à l’aliénation de la cadence de l’usine.

Publié le 13/05/2021
MÉMOIRE   MOUVEMENT OUVRIER

13 mai 1893 : naissance de Benoît Frachon

Natif du Chambon-Feugerolles, Benoît Frachon participera à de nombreux conflits sociaux qui ont secoué la vallée de l’Ondaine et le bassin stéphanois, notamment la grande grève des boulonniers de 1910 où il découvre la grève. Libertaire et farouche partisan de l’anarco-syndicalisme au départ, il s’en détachera progressivement . Secrétaire général de la CGT de 1945 à 1967, président de celle-ci jusqu’en 1975. Membre du bureau politique du Parti communiste français (PCF), il en fut l’un des principaux dirigeants dans la Résistance.

Publié le 13/05/2021
MÉMOIRE   ANTIFASCISME

10 mai 1944 : exécution d’Olga Bancic par les nazis

Communiste roumaine, résistante engagée dans les FTP-MOI (Franc tireur partisan – Main d’œuvre immigrée), seule femme du groupe Manouchian, elle organise les actes de résistance transportant armes et explosifs. Arrêtée, puis condamnée avec les 23 de L’ Affiche rouge, elle est guillotinée par les nazis le 10 mai 1944. Avant d’être exécutée, elle fit parvenir à la Croix-Rouge une dernière lettre, datée du 9 mai 1944, adressée à sa fille Dolorès.

Publié le 10/05/2021
id="more"
MÉMOIRE   ANARCHISME / MOUVEMENT OUVRIER

Les Martyrs de Chicago - aux origines du 1er mai

Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs américains d’obtenir la journée de huit heures. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.
Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Publié le 30/04/2021
MÉMOIRE   ANTIFASCISME / MOUVEMENT OUVRIER

25 avril 1974 : la « Révolution des oeillets », le Portugal en finit avec le fascisme salazariste

Le 25 avril 1974, un coup d’État du Mouvement des forces armées (MFA) renverse le gouvernement de Marcelo Caetano, héritier du dictateur fasciste Salazar. S’ensuit deux années d’effervescence révolutionnaire, les usines sont occupées, de même que les terres agricoles et les maisons vides. La Révolution portugaise « constitue le dernier exemple d’un processus authentiquement révolutionnaire dans le monde occidental ». Retour sur cette Révolution et ses espoirs déçus avec cet article d’Ugo Palheta : Au-delà des oeillets. Grandeurs et limites de la Révolution portugaise.

Publié le 26/04/2021
MÉMOIRE   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

Printemps 73, acte II de Mai 68 à Sainté

Au printemps 2018, un article de Couac revenait sur Mai 1968 à Saint-Étienne. Mais la fin de Mai-Juin 68 ne signe pas le retour au calme, elle marque au contraire le début d’une période d’effervescence tous azimuts. Entretien sur la période qui suit Mai-Juin 68 et plus particulièrement sur le printemps 73, alors que convergent les contestations, avec Gilbert, qui participe alors aux mobilisations.

Publié le 26/04/2021
MÉMOIRE   ANARCHISME

L’Éphéméride Anarchiste sur Radiolutte - 19 Avril, Andrée Prévotel

Le 19 Avril 1912, naissait Andrée Prévotel, militante anarchiste, anarcho-syndicaliste et libre-penseuse. A écouter également sur Radiolutte, les éphémérides de chacun des autres jours du mois. Des Éphémérides à produire collectivement ! Corrections et participations ouvertes et attendues sur thechangebook.org !

Publié le 19/04/2021
MÉMOIRE   MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOUVEMENT OUVRIER

Canis et bistrots à Saint-Étienne

Voilà plus d’un an que les canis (bistrots en gaga) ont fermé et que leur réouverture demeure encore très incertaine... petit moment de nostalgie sur ces hauts lieux de sociabilité prolétarienne avec deux émissions du Gremmos : Un siècle de bistrots à Saint-Étienne 1875-1975 et Cafés de l’immigration à Saint-Étienne. En attendant de pouvoir de nouveau « pitancher et aplater des canons dans les cafurons » !

Publié le 17/04/2021
MÉMOIRE   MOUVEMENT OUVRIER

Les grèves insurrectionnelles de passementier.e.s à Saint-Étienne (1848 et 1900)

Au sein du mouvement ouvrier stéphanois, les passementiers et les ouvriers du textile n’occupent pas le devant de la scène. Les premiers rôles sont plutôt tenus par les mineurs et les métallurgistes, souvent en première ligne des luttes ouvrières et impliqués dans des violences d’ampleur et de nature diverses. Et pourtant, les 13 et 14 avril 1848, les passementier.e.s se livrent à de véritables émeutes et des couvents accueillant des métiers à tisser sont mis à sac.

Publié le 13/04/2021
MÉMOIRE   MOBILISATIONS - LUTTES

12 avril 1973 : une milice patronale attaque les grévistes de l’usine Peugeot

Dans la nuit du 12 avril 1973, un commando de minimum 70 mercenaires (ex-paras pour beaucoup) armés de manches de pioche, commandés par le colonel Cocogne (ex-aviateur recruté par Peugeot) tabassent et expulsent les ouvriers qui occupent l’usine de Saint-Étienne, dans le quartier Bellevue. Un événement marquant en cette année 1973, le mai 68 stéphanois.

Publié le 12/04/2021
MÉMOIRE   COLONIALISME - ANTICOLONIALISME

1er avril 1802 : Napoléon envoie des troupes militaires en Guadeloupe pour mater les vélléités autochtones

En Guadeloupe, la première déclaration d’abolition de l’esclavage par la Révolution de 1789 libéra les luttes d’un peuple jusque-là durement opprimé. La période 1789 - 1802 fut marquée par une grande effervescence sociale et l’apparition de leaders tels que Delgrès, Ignace... qui combattirent pour la liberté et moururent pour elle. Le 1er avril 1802, une expédition de 3 410 hommes, commandée par le général Richepance, appareillait de Brest : c’est la guerre pour le rétablissement de l’esclavage en Gouadeloupe.

FRANCE  
Publié le 1er/04/2021

À la une...

WEEK-END d’actions festif contre la déviation de la RN88, pour la défense des terres !
Publié le 14/05/2021

Solidarité avec la lutte du peuple colombien
Publié le 13/05/2021

13 mai 1893 : naissance de Benoît Frachon
Publié le 13/05/2021

Le 13 mai 1968 à Saint-Étienne
Publié le 13/05/2021

Mobilisation de soutien au peuple et à la résistance palestinienne
Publié le 12/05/2021

10 mai 1944 : exécution d’Olga Bancic par les nazis
Publié le 10/05/2021