Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

RÉPRESSION - PRISON

ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi

Alors que les parloirs ont soi-disant repris depuis le début du déconfinement le 11 mai, et que les déplacements à plus de 100 km de chez soi sont soumis à de très nombreux interdits, nombreuses sont les personnes à se demander si elles peuvent ou non aller visiter leur proche quand il ou elle est incarcéré.e au delà de cette distance.

Publié le 25/05/2020
ACTUALITÉS EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / RÉPRESSION - PRISON

26 lettres contre la prison

« Ça ne valait pas la peine, mais ça valait le coup », le livre florilège d’Hafed Benotman, co-inventeur de L’Envolée, était déjà gratuit pour les prisonniers et prisonnières qui en font la demande (et il l’est toujours). L’Envolée vous offre aujourd’hui le pdf complet ainsi que le disque qui l’accompagne.

Publié le 19/05/2020
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON

Être prisonnier.e en temps de pandémie : interview depuis la Maison d’arrêt de La Talaudière

Comme dans toutes les prisons de France, la pandémie de Coronavirus a largement dégradé les conditions de détention à la Maison d’arrêt de La Talaudière : suppression des parloirs, fermeture de la bibliothèque, arrêt des formations et suspension des activités. Par ailleurs, les annonces de Belloubet sur les sorties de prison et le rythme ralenti du tribunal, n’ont que très peu résorbé la surpopulation. Extrait de l’interview de N. par L’Envolée.

Publié le 15/05/2020
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON

État d’urgence sanitaire et répression : appel à témoignages du Cassis

L’État d’urgence sanitaire mis en place suite à la pandémie de Coronavirus a imposé d’importantes restrictions de circulation. Le manque de clarté juridique qui entoure ces restrictions soumet les personnes contrôlées à un fort arbitraire policier. Le Collectif d’autodéfense et de solidarité en soutien aux inculpé.es stéphanois.es, lance donc un appel pour témoigner d’éventuelles violences de la part de la Police, recenser les contraventions jugées abusives, s’entraider pour contester les amendes reçues.

Publié le 14/05/2020
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES / RÉPRESSION - PRISON

18 mai - Du bruit pour les prisonnierEs

ISOLÉES MAIS PAS OUBLIÉES !
Le 18 mai, 2 mois après l’interdiction des parloirs, montrons aux personnes privées de liberté que même si elles sont isolé·e·s, on ne les oublie pas.
Banderoles, pancartes, convois de voitures ou de vélos, tapage de casseroles, rassemblements par grappes de 10 (ou plus), du bruit dans la rue, en bas de chez nous, à nos fenêtres à 20h18 !!

Publié le 12/05/2020
ANALYSES ET RÉFLEXIONS RÉPRESSION - PRISON

Du confinement à l’enfermement administratif

Quelques notes à propos de la quarantaine comme mode de gestion de la pandémie.
Il s’agit ici de mieux comprendre le statut de la quarantaine telle qu’elle est proposée pour l’après-confinement en France, en lien avec les politiques qui visent à maintenir à l’écart une partie de la population et se pratiquent en ce moment sous des formes diverses à peu près partout dans le monde.

Publié le 12/05/2020
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON

Lettre de plus de 150 proches à la ministre des tribunaux et des prisons

Depuis la suppression des parloirs le 17 mars, les familles et proches de prisonniers et prisonnières vivent dans l’inquiétude. Réunis grâce aux réseaux sociaux, plus de 150 mères, pères, femmes, maris, conjoint(e)s, sœurs, frères, ami(e)s de prisonniers et prisonnières enfermés dans plus de 50 établissements ont écrit à la ministre de la justice et des tribunaux. Nous relayons ici leur lettre. Article publié par le journal L’Envolée.

Publié le 6/05/2020
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON

L’administration pénitentiaire et la justice auraient-elles intérêt à ce que M. Merlet meure en cellule ?

L’administration pénitentiaire n’aime pas la lumière ; le corporatisme y fonctionne à plein régime pour cacher ce que l’on nommerait poliment des bavures si elles n’étaient pas structurelles. Nous nous permettons de penser que les diverses plaintes que M. Merlet, actuellement détenu au CD de Nantes, a déposées contre des membres de l’administration pénitentiaire pour des faits de violences sont la cause de son maintien en détention, et d’un certain acharnement de cette administration et de celle de la justice à son encontre. Publié par L’Envolée.

Publié le 6/05/2020

À la une...

Atelier Google : “évangélisation” en freelance
Publié le 30/05/2020

Restructuration et rentabilité statistique à travers la gestion pandémique
Publié le 29/05/2020

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020