Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

GREMMOS

Groupe de Recherches et d’Études sur les Mémoires du Monde Ouvrier Stéphanois
http://www.gremmos.lautre.net

MÉMOIRE MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens

Voici l’histoire d’un autre conflit méconnu à Saint-Étienne en cette année 1973, le « mai 68 stéphanois ». Le récit de la grève des sans-papiers tunisiens qui eut lieu du 10 avril au 25 mai et son bilan dans le contexte local et le contexte des luttes des travailleurs immigrés pour leurs droits dans les années 1970 d’après les témoignages de membres du comité de soutien aux grévistes de la faim, les documents conservés aux Archives départementales de la Loire et diverses études portant sur les immigrés dans le bassin stéphanois (CRESAL, Préfecture...) et en France durant cette période.

Publié le 25/05/2020
ACTUALITÉS FLICAGE - SURVEILLANCE / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Projection-débat « Sous l’œil des houillères »

Cinémathèque de Saint-Étienne - Le vendredi 1er février 2019 - Séances à 14h30 et 20h
Résumé : « De 1949 à 1992, un système policier privé a régné au cœur des Houillères du Bassin du Nord-Pas-de-Calais. Son nom de code : le SSB (Service de Surveillance du Bassin). L’œil - et les oreilles - des Houillères, c’était lui et ses trois cents hommes qui savaient tout. »

Publié le 31/01/2019
ACTUALITÉS MOUVEMENT OUVRIER / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

[Radio] La grève des mineurs de 1948, c’était il y a 70 ans

L’année 2018 aura été riche en anniversaires et autres commémorations : mai 68, Nuit de cristal, centenaire de l’armistice du 11 novembre. Une date est complètement passée entre les mailles des grandes pompes médiatiques : celle des 70 ans de la grève des mineurs de 1948. Retour sur cette grève « insurrectionnelle » dans le bassin stéphanois avec une émission radiophonique du Gremmos (Groupe de recherche et d’étude sur la mémoire du mouvement ouvrier stéphanois).

Publié le 16/11/2018
MÉMOIRE MOUVEMENT OUVRIER / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Bourse du travail : la belle endormie

C’est l’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville. Situé en plein centre, il est désormais visité par une minorité de Stéphanois : les militants des syndicats présents dans ce lieu. Pourtant, la création d’une Bourse du travail à Saint-Étienne a été l’objet d’intenses mobilisations, et ce « palais du peuple » a connu des heures fastes, certaines historiques. Nous avons rencontré et lu Jean-Michel Steiner, président du Groupe de Recherches et d’Études sur les Mémoires du Monde Ouvrier Stéphanois [Gremmos], spécialiste de l’histoire de cette Bourse. Nous avons ainsi pu revisiter sa richesse et nous interroger sur les enseignements que nous pourrions en tirer aujourd’hui.

Publié le 13/05/2018
ACTUALITÉS MOUVEMENT OUVRIER / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

« Mémoires ouvrières, mémoires stéphanoises » : manifestation à la Bourse du Travail

Nous vivons aujourd’hui dans une société dont les mutations brutales interpellent. Santé, protection sociale, dépendance, accès aux droits, vie sociale, citoyenneté... La complexité des problèmes posés nécessite en tout état de cause de ne pas occulter les réalisations, les mobilisations et les luttes sociales passés. Au contraire, c’est bien avec une parfaite connaissance de ce passé que l’on pourra construire l’avenir.

Publié le 1er/03/2018
ACTUALITÉS TRAVAIL - PRÉCARITÉ

4es Rencontres d’histoire ouvrière, par le GREMMOS

20 et 21 janvier 2017 - Bourse du Travail de Saint-Étienne
« Travail et monde ouvrier au temps de la Grande Guerre : le bassin stéphanois de 1910 à 1925 »
Depuis trois ans se déroulent les commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Les 4es Rencontres d’histoire ouvrière étudieront la place que le bassin stéphanois a joué dans ce conflit, non seulement sur le plan industriel déjà abordé par une exposition du Musée d’Art et d’Industrie mais aussi sur celui des relations sociales et de leur évolution.

Publié le 29/11/2016
ACTUALITÉS TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Le GREMMOS et la Médiathèque proposent « Petites mains » de Thomas Roussillon

Touché par le combat des couturières de l’ex-usine Lejaby, Thomas Roussillon, réalisateur clermontois, a tourné un film documentaire dans l’enceinte même de l’atelier d’Yssingeaux au moment de son occupation en janvier-février 2012. Tout au long du reportage, « Les Lejaby » insistent sur leur savoir-faire, sur la qualité de leur travail. De front, elles expriment « leur satisfaction et la fierté du travail accompli ».

Publié le 31/12/2015

À la une...

« On fait des bavures, oui, mais du basket aussi ! »
Publié le 3/08/2020

Vive la forêt : abandon du projet de Center Parc de Roybon
Publié le 31/07/2020

Arrestation de Carla à Saint-Étienne, recherchée dans le cadre de l’opération Scintilla
Publié le 29/07/2020

Grandeur et décadence des coopératives de consommation
Publié le 28/07/2020

Un futur sans police : vers l’abolition des forces de l’ordre social
Publié le 26/07/2020

Opération Bialystok : une lettre de Roberto depuis le centre pénitentiaire de Fresnes
Publié le 24/07/2020