Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS LOGEMENT - SQUAT / RÉPRESSION - PRISON
SAINT-ÉTIENNE   SQUAT IZMIR (2003 - 2006)
Publié le 17 juin 2005 | Maj le 1er mai 2020 | 1 complément

Risques d’expulsion imminente de squats à (st-)étienne


Voilà un article très vite fait et peu documenté, mais ça semble urgent... Nous recevons cette alerte du nouveau comité du DAL (Droit au Logement) de (st-)étienne, qui soutient des personnes de Moldavie et de Roumanie qui occupent sans droit ni titre (= « squattent ») des maisons qui risquent d’être expulsées très prochainement...

Suite aux actions en justice de la ville de (st-)étienne contre les squats en général, un jugement d’expulsion a été prononcé à la demande du maire de St-Etienne contre de nombreux squats. Tandis que certains squats auront droit à une procédure contradictoire en justice [1], c’est-à-dire avec possibilité de se défendre et de demander des délais, d’autres ont été jugés sur requête, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas eu la possibilité de se défendre et sont expulsables immédiatement. Il s’agit apparemment en grande partie de maisons squattées par des personnes de Moldavie et de Roumanie. Ils peuvent être expulsés dès maintenant pour le squat de la rue Roger Salengro et dans les prochains jours pour les autres. Ce sont des familles, des enfants, des bébés qu’on met ainsi à la rue.

En réaction, une conférence de presse est proposée aujourd’hui, vendredi 17 juin à 17h devant l’hôtel de ville, et un rassemblement de soutien aura lieu demain matin, samedi 18 juin à 11h devant l’hôtel de ville aussi.

Venez manifester votre soutien aux gens qui occupent les maisons vides et votre refus de toutes les expulsions !

Notes

[1Le squat « Izmir » et au moins un autre squat d’habitation.


Proposé par raoule
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 complément

  • C’ est la saison. Pour s’en convaincre, deux messages chopés sur a-infos, (ils concernent plus des squats comme Izmir) :

    Date : Thu, 16 Jun 2005 12:22:20 +0200 (CEST)
    From : a-infos-fr chez ainfos.ca
    Subject : (fr) Communique de squatteurs et squatteusessuitea la triple
    expulsion du 10 juin - Lille
    To : a-infos-fr chez ainfos.ca
    Message-ID : <49288.82.229.129.2.1118917340.squirrel chez ainfos.ca>
    Content-Type : text/plain ;charset=iso-8859-1

    Expulsion de 3 squats le vendredi 10 juin 2005 !!!!!

    C’est avec quelques heures de digestion que nous souhaitons évoquer
    l’expulsion tôt dans la matiné de 3 squats installés de longue date dans
    le quartier Wazemmes. Quelques heures afin de récupérer nos affaires, les
    déplacer, voir ce qu’il manque et rire jaune des débilités des keufs. Il
    nous parait évident ainsi qu’au voisinage que ce geste arrange bien les
    affaires de la Mairie qui depuis quelques temps déjà , prépare l’avenir du
    quartier Wazemmes ainsi que des autres quartiers populaires. Le terme
    populaire actuellement a changé de connotations. Ce n’est plus qu’une
    chose vide de sens, concept attractif pour les touristes et autres bobos.
    Nous ne pleurons sur le côté socialiste de la mairie lilloise, conscients
    que la social démocratie n’a comme objectif que de gérer la misère. Ca
    tombe bien, à Lille la misère est bel et bien présente, et Martine Aubry a
    beau déclarer que tout s’améliore, qu’elle aille voir ce qui se passe par
    ici.
    Notre présence dans des batiments délaissés met en avant les incohérences
    de ce système, qui spécule sur la misère en laissant volontairement de
    côté une frange de la population, s’en servant ainsi pour effrayer les
    autres. Nous revendiquons l’action directe, n’attendant pas que l’on nous
    donne une réponse que l’on a l’habitude d’entendre dans les différents
    services sociaux. Il est bien beau de pleurer l’hiver sur la mort de SDF !
    Le squat est pour nous , outre l’impératif de se loger, une possibilité de
    sortir de ce schéma pourri destiné aux prolétaires, un travail pourri et
    un logement insalubre. Le logement est un bien vital qui ne doit pas se
    monnayer.
    Nous prenons ce coup d’éclat policier comme une volonté de porter un coup
    fatal aux squats. Nouvelle tentative qui malheureusement ne portera pas
    ses fruits. Spéculateurs, huissiers, flics, on vous emmerde !

    — 

    Pour le meilleur des mondes !

    PS : les 10 et 11 juin le Lion’s club, la mairie et autres batards ont
    organisé un truc terrible : « le concept unique du Grand Squat »
    lien : http://www.grand-squat.fondajeune.com/
    Explusés pour concurrence ? brûlez, batards !!!
    (voir aussi http://lille.squat.net)

    Des squatteurs et squatteuses

    [ info reprise du site : http://squat.net/fr ]

    voir : http://www.ainfos.ca/fr/ainfos05303.html


    Date : Fri, 17 Jun 2005 19:35:03 +0200 (CEST)
    From : a-infos-fr chez ainfos.ca
    Subject : (fr) Le squat des 400 couverts expulsable sans delai
    To : a-infos-fr chez ainfos.ca
    Message-ID : <3305.80.170.146.217.1119029703.squirrel@www.ainfos.ca> ;
    Content-Type : text/plain ;charset=iso-8859-1

    LES 400 COUVERTS SONT EXPUSABLES SANS DELAIS ! MAIS FONT APPELS
    APPELEZ LA PREFECTURE POUR MAINTENIR LA PRESSION !

    A Grenoble, les 400 couverts sont expusables sansaucun délais !
    L’huissier est passé depuis jeudi dernier (9 juin) pour déposer le
    commandent de quitter les lieux. Cela signifie qu’il ne manque plus que
    l’accord de la préfecture pour le concours à la force publique, pour
    l’expulsion ait lieu ! Autrement dit, ça peut se passer d’un jour à 
    l’autre !

    Espérant obtenir des délais en appel, nous vous invitons à appeler
    massivement la Prefecture (Le bureau des expulsions au 0476 60 34 00)
    pour exiger du Préfet qu’il attende le résultat du recours au JEX (juge
    d’execution des peines). et en cour d’appel.

    Vous pouvez également protester auprès de la mairie de Grenoble
    04 76 76 36 36 en demandant alternativement le cabinet du maire, les
    élu-es à l’urbanisme, à la politique de la ville, à la culture, etc.

    Plus d’infos dans les jours à venir

    voir : http://www.ainfos.ca/fr/ainfos05306.html

En complément...

ACTUALITÉS   LOGEMENT - SQUAT

Flics et riverain.es contre une occupation

Suite aux expulsions (fin de la trêve hivernale) et face au nombre de personnes, familles, enfants qui se retrouvent démunis et à la rue, des militant.e.s et membres d’associations ont tenté de réquisitionner dans l’urgence un bâtiment vide depuis des années au 36, rue des Armuriers à Saint-Étienne ce 27 mars.

Publié le 28/03/2019

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans SQUAT IZMIR (2003 - 2006)

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020

Terreur et récupération
Publié le 19/10/2020