Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE / ROANNE & ALENTOURS   RÉFORME DES RETRAITES (2019 - 2020, 2023)
Publié le 3 mars 2023 | Maj le 27 juin 2023

Le 7 mars, on arrête tout !


  • Calendrier des actions à venir (semaine du 12 au 17 juin)

    Lundi 12 juin

    • RASSEMBLEMENT devant le magasin Grand Frais à Saint-Priest-en-Jarez à partir de 14h pour soutenir les salarié-es grévistes qui entament des négociations avec leur direction.

    Mardi 13 juin

    Mercredi 14 juin

    • RASSEMBLEMENT contre la réforme des retraites devant l’École nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S) à 15h

    Jeudi 15 juin

    • À l’initiative du Comité CGT des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires, lecture partagée et débat sur la question de « France Travail » à partir de 17h au local du CTPEP (2e étage Bourse du Travail)

    Vendredi 16 juin

  • En attendant la grande journée de mobilisation du 6 juin, calendrier des actions à venir !

    Mercredi 17 mai

    • 16 h : départ en action ! Rdv stade Geoffroy-Guichard

    Mardi 23 mai

    • 17h30 : « Caravane de lutte » à vélo au départ de la Place de l’Hôtel de ville

    Vendredi 2 juin

    • 17h : départ en action ! Rdv stade Geoffroy-Guichard

    Mardi 6 juin

    Jeudi 8 juin

    • 18h : Rassemblement Place de l’Hôtel de Ville de Saint-Étienne
  • Les rendez-vous de la semaine (du 8 mai au 13 mai)

  • Les rendez-vous de la semaine (1 mai au 6 mai)

    Lundi 1er mai

    • Manifestation du 01 mai dans le 42 : RDV à 10h30 devant la Bourse du Travail à Sainté, devant la Sécurité Sociale à Roanne.
      [Mise à jour : lire le compte-rendu ici.]

    Samedi 6 mai

  • Les Rendez-vous de la semaine (du 24 au 29 avril)

    Cet agenda est amené à se garnir au fil de la semaine ! Plus d’infos sur le site

    Lundi 24 avril

    Jeudi 27 avril

    • 10h-12h, rendez-vous au barrage de Grangent : le député LREM Thomas Gassilloud, président de la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, vient en visite dans le département
      - Pour s’y rendre : covoiturage possible avec rendez-vous à 8h30 à Geoffroy Guichard

    Vendredi 28 avril

    • 18h : Rassemblement place de l’Hôtel de ville
      « À l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, l’intersyndicale de la Loire a décidé d’appeller à un rassemblement contre la réforme des retraites sur la Place de l’Hôtel de Ville à 18h, en invitant les salarié-es à venir déposer symboliquement leurs outils de travail ! »
  • Les Rendez-vous de la semaine (du 17 au 22 avril)

    Cet agenda est amené à se garnir au fil de la semaine ! Plus d’infos sur le site

    Jeudi 20 avril

    • 12h : Rassemblement devant la gare de Châteaucreux
  • Rassemblement Lundi 17 avril, Place de l’Hôtel de ville à 20h

    À l’heure où Macron s’exprimera demain, en direct à la télévision, la rue doit lui répondre qu’elle ne lâche rien !
    [Mise à jour : lire le compte-rendu.]

  • Rassemblement vendredi 14 avril à 18h place de l’Hôtel de ville

    Vendredi 14 avril, le Conseil constitutionnel doit rendre son avis sur la réforme des retraites ainsi que sur la demande de RIP (Référendum d’initiative partagée).

    Rassemblement à l’appel de l’Intersyndicale à 18h Place de l’Hôtel de ville.

    [Mise à jour : lire le compte-rendu.]

    Communiqué intersyndical du 14 avril
  • Les rendez-vous de la semaine (du 10/04 au 15/04)

    Cet agenda est amené à se garnir au fil de la semaine ! Plus d’infos sur le site

    Lundi 10 avril :

    • 18h : Présentation de la Caisse de solidarité des précaires, Bourse du travail

    Mercredi 12 avril :

    • 10h30 : Action régionale en gare de Givors-ville

    Jeudi 13 avril :

    • Roanne : manifestation, départ de l’Avenue de la Libération, Le Coteau à 10h
    • Saint-Étienne : manifestation, départ de Châteaucreux à 10h30
    Communiqué intersyndical du 6 avril

    Vendredi 14 avril :

    • 10h : Rdv à Geoffroy Guichard pour une action (départ en voiture)
    • 18h : Rassemblement place de l’hôtel de ville de St-Étienne

    Samedi 15 avril :

    • Saillant (Puy-de-Dôme) : soirée de soutien aux caisses de grève et aux personnes arrêtées à partir de 18h30
  • Risque d’intervention de la police sur les sites bloqués de l’Université

    Le communiqué d’OSE-CGT

    Ce soir, la présidence de l’UJM [Université Jean Monnet] a pris un arrêté présidentiel exigeant l’évacuation de l’occupation mise en place il y a 2 jours au DEPT [Département d’études polititiques et territoriales]

    Nous avons fait le choix, à la suite d’une assemblée générale, de continuer l’occupation malgré cet arrêté. Face à la menace d’une évacuation par la police, un élan de camaraderie s’est mis en place et une centaine de personnes se sont réunies devant le DEPT pour résister et soutenir les étudiant.e.s mobilisé.e.s.

    Venez participer aux différents événements mis en place dans l’amphi occupé : conférences, débats, films...

    Mise à jour : lire également « Une journée colorée pour la maison de l’université à Saint-Étienne ! »

0 | 10 | 20

La mobilisation contre la réforme des retraites continue !

Nouvelles manifestations ce mardi 7 mars ;

  • St-Étienne : 10h30, Rond Point (haut du cours Fauriel)
  • Roanne : 10h, Centre universitaire

L’intersyndicale interprofessionnelle appelle l’ensemble des personnels à bloquer le pays le 7 mars

Ensemble, le 7 mars, mettons la France à l’arrêt !

Les organisations syndicales et de jeunesse saluent la mobilisation de ces millions de travailleurs.euses, jeunes, retraité.e.s qui, depuis le 19 janvier, expriment leur opposition à cette réforme des retraites. Ils et elles sont déterminé.e.s à empêcher le recul de l’âge légal à 64 ans et l’allongement du nombre de trimestres, ce qui aurait pour effet de faire aussi baisser plus rapidement leurs pensions.

Malgré la propagande du gouvernement qui ne convainc pas du bien-fondé de sa réforme, l’écrasante majorité de la population comme 90% des salarié.e.s font preuve de « bon sens » et rejettent cette réforme brutale, inacceptable et inutile.

En opposition à ce projet de réforme des retraites, l’unité des organisations syndicales a construit un mouvement social solide, déterminé, ancré dans le paysage social de tout le pays. Il révèle également l’inquiétude face à la désertification des territoires, le manque de services publics, les incertitudes en matière d’emploi, de salaires et de pouvoir d’achat.

En complément de ces manifestations, c’est plus d’un million de personnes qui ont signé et diffusent la pétition en ligne proposée par les organisations syndicales. Cette opposition à la réforme touche désormais toutes les strates de la population.

Malgré cela, le gouvernement et le président de la République restent sourds et dégradent la cohésion sociale du pays en refusant toujours de retirer ce projet injuste.

C’est pourquoi, comme annoncé lors du précédent communiqué le 11 février, l’intersyndicale réaffirme sa détermination pour mettre la France à l’arrêt le 7 mars prochain en appelant les travailleurs.euses à participer massivement aux manifestations et à se déclarer en grève.

Les organisations syndicales professionnelles et de jeunesse continuent leurs actions d’information et de conviction pour élargir encore le mouvement social. Le 7 mars doit être une véritable journée morte dans les entreprises, les administrations, les services, les commerces, les écoles, les lieux d’études, les transports…

Pour y parvenir, elles organisent partout régulièrement de nombreuses initiatives publiques sur les lieux de vie et appellent la population à y participer.

Elles interpellent localement les parlementaires sur la base du courrier commun qui leur a été adressé, pour qu’ils votent contre cette réforme.

Elles se saisissent du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, pour rendre visibles les conséquences particulièrement graves de ce projet pour elles.

Elles agissent avec les organisations de jeunesse qui militent sur leurs lieux d’études pour élargir encore le rejet de cette réforme des retraites particulièrement injuste. Elles soutiennent aussi leur mobilisation du 9 mars pour améliorer notamment le système des bourses d’études.

Ensemble, dès le 7 mars, mettons un coup d’arrêt à ce projet de réforme des retraites inacceptable.

Paris, le 21 février 2023

Communiqué de l’intersyndicale pour le 7 mars 2023

Nous exigeons le retrait du projet de réforme des retraites qui pénalise particulièrement les femmes

Malgré les nombreuses lois, les salaires des femmes sont toujours inférieurs de 25% en moyenne à ceux des hommes en 2023. Ceci en raison de temps partiels subis, de la ségrégation professionnelle, du plafond de verre, des interruptions de carrière et de politiques indemnitaires inégalitaires et au détriment de réelles politiques d’augmentation des salaires.

Les discriminations et inégalités professionnelles subies par les femmes durant toute leur carrière ne sont pas seulement reproduites au moment de la retraite mais fortement amplifiées. L’index Egalité professionnelle n’a d’ailleurs rien résolu pour les inégalités salariales dans le privé et ne résoudrait rien dans le secteur public.

Les femmes perçoivent des pensions de droit direct inférieures de 40% à celles des hommes, elles sont deux fois plus nombreuses à travailler jusqu’à 67 ans (fin de la décote), et 40% d’entre elles partent en retraite avec une pension incomplète.

Reporter l’âge de départ à la retraite à 64 ans, tout comme accélérer l’allongement de la durée de cotisation ne fera qu’aggraver la situation économique des femmes, comme le relève l’étude d’impact de la réforme.

Ce ne sont pas les mesurettes d’amortissement (carrière longues, minimum retraite, Index seniors) qui compenseront ces régressions importantes pour l’ensemble des femmes.

Par ailleurs, atteindre l’égalité salariale, et favoriser le taux d’emploi des femmes sont des solutions pour renforcer l’équilibre financier du système par répartition. Ces pistes sont également écartées par le gouvernement.

Les organisations syndicales interprofessionnelles et de jeunesse appellent les travailleuses et travailleurs à se saisir du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, pour dénoncer partout l’injustice sociale majeure de cette réforme des retraites envers les femmes.

Communiqué de l’intersyndicale pour le 8 mars 2023

Portfolio


Proposé par pazkal
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans RÉFORME DES RETRAITES (2019 - 2020, 2023)

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans ROANNE & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Tour pour Gaza !
Publié le 29/02/2024

Procès en appel de Eddy versus Pôle Emploi
Publié le 29/02/2024

« Tout est pédé.e »
Publié le 23/02/2024

[Bure] Rencontres printanières anti-autoritaires contre le nucléaire les 17-23 avril 2024 à Bure (55)
Publié le 22/02/2024

Academia Christiana : une académie aux relents nauséabonds
Publié le 22/02/2024

DE L’EAU, PAS DES PUCES ! Rencontre avec le collectif Stop Micro
Publié le 19/02/2024