Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   RÉFORME DES RETRAITES (2019 - 2020, 2023)
Publié le 18 avril 2023 | Maj le 28 avril 2023

Saint-Étienne ingouvernable !


Ce lundi 17 avril dès 20h00, heure du début de la prise de parole d’Emmanuel Macron, un concert de casseroles rassemblant plusieurs centaines de personnes a eu lieu place de l’Hôtel de Ville à Saint-Étienne !
Une fois l’allocution finie, un cortège rassemblant environ 300 personnes se forme et part en direction de la Préfecture avec une banderole « INGOUVERNABLES ».
Les barricades commencent à fleurirent sur le trajet.

Un face à face à quelques centimètres avec la banderole de tête et la ligne casqués de la Police Nationale a lieu devant la Préfecture.
Les sommations sont directement annoncées et après quelques hésitations, la police utilise des gazeuzes. La réaction des manifestant-es face à la répression est immédiate et plusieurs projectiles percuteront les boucliers de la police.

Quelques secondes plus tard, la Place Jean Jaurès est remplie de gaz lacrymogènes. Ce soir-là, les Stéphanois-ses sont plutôt bons au foot et nombre de palets sont renvoyés au pied ou avec des gants épais.

Les manifestant-es reculent et repartent sur la place de l’hôtel de ville, des tags apparaissent et les quelques panneaux publicitaires encore en état sont brisés. On peut voir des lignes de barricades enflammées à perte de vue dans toute l’avenue principale.

Une fois arrivée devant l’entrée de la permanence du député Renaissance, Quentin Bataillon, la police tire des grenades lacrymogènes. Pour une fois, la manifestation résiste assez bien à la dispersion et reste sur la Place de l’Hôtel de Ville malgré les gaz, un grand feu est allumé devant la mairie et les palets lacrymogènes sont encore massivement renvoyés sur l’attaquant.

Le cortège repart rapidement sur les voies du tram (direction Solaure), les vitrines/caméras des banques, panneaux de pubs, magasin Zara sont éclatées, notamment toutes les vitres de la boutique Orange dont les plaques en bois n’ont pas suffit à les protéger de la colère du peuple !

Le nombre de manifestant-es commence à se réduire et la manifestation emprunte les artères intermédiaires de la ville, mais la détermination est toujours là. La manifestation passe par la place Anatole France, puis par la place Chavanelle et revient sur la place Anatole France un peu plus tard en tentant de s’éloigner de la police et des gaz lacrymogènes.

(A noter qu’un employé de Carrefour est sorti avec une matraque télescopique place Chavanelle, énervé qu’un chariot métallique avec des cartons soit enflammé sur la route.)

Sur le parcours, toutes les banques et agences immobilières auront les vitres et caméras brisées, ainsi qu’une agence immobilière saccagée à Chavanelle. Et on remarquera encore une fois, que les barricades auront largement réussi à ralentir l’arrivée de la police, bien que de nombreuses ne soient pas forcément en flamme, serflexées ou attachées avec du fil de fer.

Vers 22h00, la manifestation prendra fin au niveau du conservatoire Massenet avec une trentaine de manifestant-es qui se disperseront, la police essayera de faire des interpellations mais à priori aucune (semble t-il, un contrôle d’identité sur la Place du Peuple après la dispersion).

En bref, un début de nuit agitée et beaucoup de victoires du côté de la révolte !

Il est important de de sortir protester dans les rues, s’entraîner à faire de mieux en mieux face à la répression, participer à l’agitation dans les manifestations, mais n’oublions pas que pour espérer obtenir des changements importants, ça se passera dans l’action directe décentralisée, loin du folklore des émeutes !


Proposé par Le Gueuloir
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans RÉFORME DES RETRAITES (2019 - 2020, 2023)

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Marche pour le vivant
Publié le 18/05/2024

Mine de lithium à Échassière : Journée de rencontres, d’informations et de festivités
Publié le 18/05/2024

Rassemblement de soutien au peuple kanak
Publié le 18/05/2024

zbeul le passage de la flamme
Publié le 14/05/2024

Revue de presse antimilitariste #3 (partie 1)
Publié le 14/05/2024

Soirée de présentation autour de la révolution syrienne
Publié le 13/05/2024