Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
INFOS GLOBALES / AUVERGNE-RHONE-ALPES  
Publié le 13 décembre 2021 | Maj le 2 janvier 2022

« Bandit, voyou, voleur, chenapan » - au secours Prévert, ils sont devenus fous


Le nouveau Code de Justice pénale des Mineurs (CJPM) est entré en vigueur ce 1 octobre après un parcours législatif express, une fois de plus nouveau passage en force d’un président qui ne connait que la force avouant sa faiblesse et l’absence de considération pour l’Assemblée Nationale et les représentants de la Nation, assemblée dépassant le godillot d’autrefois pour n’être qu’une chambre d’enregistrement du Prince.

Article publié sur médiapart :

À Clermont-Ferrand, ce 30 septembre comme dans maints endroits en France, répondant à l’appel du collectif national des professionnel.le.s de la justice des enfants et des adolescent.e.s, le Comité « Justice des mineurs » du Puy-de-Dôme (RESF63, SNPES PJJ- FSU, CGT Educ’action, Unef-Auvergne, LDH-63 et le Syndicat des avocats de France Clermont-Riom) a, dans l’urgence, organisé un rassemblement devant le tribunal de Clermont-Ferrand après l’envoi d’une demande à être reçu en délégation par la Présidente du Tribunal judiciaire et par la Vice-Présidente en charge du Tribunal pour enfants, lettre signée par ce collectif et l’ordre des avocats. Carlos Lopez, coordinateur, travailleur PJJ, a pris la parole au nom du collectif.

L’ordonnance de 1945 sur l’enfance délinquante

Au sortir de la guerre, les enfants et adolescents, ces mineurs (jusqu’à 21 ans à l’époque) à la rue, ballotés par la guerre, orphelins, filles et filles de fusillé·es comme de collabos, anémiés et malingres, survivant en temps de guerre avec des combines peu regardantes sur la légalité représentaient l’avenir de la France après ce cataclysme que furent ces années. Le législateur de la Libération avait compris, après l’épreuve, que l’éducation était la voie royale, la seule voie efficace pour permettre à la jeunesse délictueuse d’évoluer avec ce temps nécessairement long vers des chemins plus vertueux du moins hors délinquance.

Ce fut l’ordonnance du 2 mai 1945 qui dans son préambule stipule : « Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l’enfance, et, parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l’enfance traduite en justice. La France n’est pas assez riche d’enfants pour qu’elle ait le droit de négliger tout ce qui peut en faire des êtres sains. La guerre et les bouleversements d’ordre matériel et moral qu’elle a provoqués ont accru dans des proportions inquiétantes la délinquance juvénile. La question de l’enfance coupable est une des plus urgentes de l’époque présente... Désormais, tous les mineurs jusqu’à l’âge de dix-huit ans auxquels est imputée une infraction à la loi pénale ne seront déférés qu’aux juridictions pour enfants. Ils ne pourront faire l’objet que de mesures de protection, d’éducation ou de réforme, en vertu d’un régime d’irresponsabilité pénale qui n’est susceptible de dérogation qu’à titre exceptionnel et par décision motivée... L’ordonnance apporte une profonde réforme au casier judiciaire des mineurs en vue de lever toute entrave aux chances de relèvement ultérieur. »

Article, vidéos avec le collectif « Justice des mineurs » du Puy-de-Dôme et poème Chasse à l’enfant [1] de Jacques Prévert à lire ici :
« Bandit, voyou, voleur, chenapan » - au secours Prévert, ils sont devenus fous

Notes

[1Chasse à l’enfant est un poème de Jacques Prévert qui évoque la mutinerie d’août 1934 à la colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer


Proposé par Le Numéro Zéro
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ANALYSES ET RÉFLEXIONS   RÉPRESSION - PRISON

« Moi, ils m’ont servi à rien »

Rita a été une des premières prisonnières de l’établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de Meyzieux. Son parcours carcéral, des quartiers pour femmes dans une maison d’arrêt à un EPM, brise l’image officielle de cette « prison dorée », qui allierait harmonieusement punition et éducation – elle n’y a vu qu’une prison. Un entretien initialement paru dans L’Envolée, n°25, mars 2009 et repris dans le Couac n°13.

Publié le 17/01/2022
ANALYSES ET RÉFLEXIONS   RÉPRESSION - PRISON

Chronique d’une concertation quotidienne (pour quatre adultes et un jeune)

L’éducation spécialisée prend en charge cette partie de la jeunesse qui ne parvient pas à suivre les parcours de vie « classiques » et à s’intégrer « normalement » dans le champ social. Le texte qui suit est la brève chronique d’une rencontre et d’une séparation dont j’ai été témoin, entre un jeune spécial et un ensemble d’adultes spécialisé.e.s. Article paru dans le Couac n°12, au printemps 2021.

Publié le 23/12/2021
ACTUALITÉS   RÉPRESSION - PRISON

Quand le ministère de la Justice prône l’éducation

Le Couac a eu vent d’une résistance à l’implantation d’une structure (éducative) et pénale sur la commune de Saint-Genest-Malifaux. Intriguées par cette opposition, deux de nos canetons sans carte de presse sont parties à la rencontre des argumentaires de terrain, des valeurs politiques, du sens moral et des enjeux de société se cachant derrière le projet de construction d’un Centre éducatif fermé. Article paru dans le numéro 12, au printemps 2021.

Publié le 16/12/2021
ACTUALITÉS   RÉPRESSION - PRISON

Jeunesse et éducation enfermées

Le Numéro Zéro s’essaie à une nouvelle formule : le dossier thématique. On commence autour de la thématique « Jeunesse et éducation enfermées ». La question est d’actualité, avec (notamment) l’entrée en vigueur le 30 septembre dernier du nouveau « Code de la justice pénale des mineurs ».

Publié le 5/12/2021

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

Lire aussi dans AUVERGNE-RHONE-ALPES

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Collectes de Noël des Brigades de solidarité et des Green Angels
Publié le 30/11/2022

Communiqué des grévistes de Grdf
Publié le 30/11/2022

Soirée de soutien au CASSIS
Publié le 30/11/2022

Techno-luttons, toutes et tous !
Publié le 25/11/2022

Nouvelle attaque sur le Rojava
Publié le 23/11/2022

Guerre en Europe en 2022 : Rencontre sur la guerre en Ukraine et en soutien à sa population
Publié le 23/11/2022