Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
MÉMOIRE ANARCHISME / MOUVEMENT OUVRIER
INFOS GLOBALES / ÉTATS-UNIS  
Publié le 30 avril 2021 | Maj le 25 mai 2021

Les Martyrs de Chicago - aux origines du 1er mai


Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs américains d’obtenir la journée de huit heures. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.
Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Les Martyrs de Chicago - aux origines du 1er mai

Le 4 mai 1886 se tient un meeting à Chicago. Deux orateurs anarchistes, Albert Parsons et August Spies, prennent la parole pour défendre la revendication de la journée de huit heures. Les « Chevaliers du Travail » (Knights of Labor) lancent en effet une grande campagne afin d’obtenir cette revendication. Soudain une bombe explose parmi les policiers qui tirent dans la foule.

Huit militants anarchistes sont arrêtés : Auguste Spies, Samuel Fielden, Oscar Neebe, Michel Schwab, Louis Lingg, Adolphe Fischer, Georges Engel et Albert Parsons. Les huit accusés sont condamnés à être pendus. Une mesure de grâce intervint pour Schwab, Fielden et Neebe.

Une campagne de solidarité ne peut les faire libérer. Le 11 novembre 1887, Parsons, Spies, Fisher et Engel sont pendus (Lingg s’est suicidé). Le 1er Mai devient Journée internationale des travailleurs en souvenir des « Martyrs de Chicago ».
Texte & Dessins : OLT

Aux origines du 1er mai

Fondée en 1881, l’ancêtre directe de l’AFL [1], la FOTLU [2] ne regroupe que les ouvriers qualifiés (des hommes, blancs et américains de souche) et ne compte que 50 000 adhérents. Mais lors d’un congrès elle décide de mettre au premier plan de ses revendications la journée de huit heures et de retenir la date du 1er mai 1886 pour une manifestation de masse. Commence alors une immense campagne de propagande qui renforce l’organisation. Dès avril 1886, quelques entreprises accordent même à leurs salariés la journée de huit heures sans diminution de salaire : 200 000 travailleurs environ bénéficièrent d’une réduction de travail.

En 1886, les Chevaliers du Travail (fondé en 1868 avec de fortes références maçonniques [3]) rassemble tous les travailleurs au niveau d’une localité, Blancs et Noirs, femmes et hommes, Américains de « souche » et immigrants : ouvriers qualifiés et non, ils représentent plus de 700 000 adhérents. Les adhérents de l’Ordre jouèrent le rôle principal dans la grève du 1er mai 1886, bien que la direction de l’Ordre l’ait condamnée. Les responsables et les militants des Chevaliers du Travail furent les principales victimes de la répression après le massacre de Haymarket, bien que la direction de l’Ordre ait refusé d’intervenir en faveur des condamnés de Chicago. Les Chevaliers du Travail allaient par la suite rapidement péricliter.

L’initiative des ouvriers américains n’aurait eu qu’un faible retentissement dans le pays et à l’étranger sans les événements tragiques de Chicago qui émurent le monde entier.

Sûrs de l’impunité, les milices patronales provoquaient des incidents sanglants. Le 3 mai, des ouvriers qui manife devant l’usine de machines agricoles Mac Cormick, à Chicago sont tirés à bout portant par des détectives privés, la bataille qui s’engage fait de nombreuses victimes. Les grévistes sont principalement d’origine allemande et, dans leur journal « Arbeiter Zeitung » (Journal des Travailleurs) paraît l’appel suivant :

« Esclaves, debout !
La guerre de classes est commencée. Des ouvriers ont été fusillés hier devant l’établissement Mac Cormick. Leur sang crie vengeance. Le doute n’est plus possible. Les bêtes fauves qui nous gouvernent sont avides du sang des travailleurs, mais les travailleurs ne sont pas du bétail d’abattoir. A la terreur blanche, ils répondront par la terreur rouge. Mieux vaut mourir que de vivre dans la misère. Puisqu’on nous mitraille, répondons de manière que nos maîtres en gardent longtemps le souvenir. La situation nous fait un devoir de prendre les armes. »

P.-S.

La suite de cet article à lire sur rebellyon.info.

Notes

[1American Federation of Labor (Fédération Américaine du Travail - AFL).

[2Fédération des Métiers Organisés et des Syndicats de Travailleurs.

[3Le Noble and Holy Order of the Knights of Labor (Noble et saint ordre des chevaliers du travail).


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

Lire aussi dans MOUVEMENT OUVRIER

Lire aussi dans ANARCHISME

Lire aussi dans ÉTATS-UNIS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Fethi Nourine rappelle à quel point notre dignité est liée à la lutte du peuple palestinien
Publié le 26/07/2021

26 juillet 2006 : expulsion d’Izmir, lieu d’activités et d’habitation
Publié le 26/07/2021

Les arrêtés liberticides et anti-pauvres de Perdriau censurés
Publié le 19/07/2021

Laurent Wauquiez veut autoriser la reconnaissance faciale dans les trains et les gares
Publié le 19/07/2021

Entrée dans le demi-monde
Publié le 18/07/2021

Agir contre l’islamophobie et pour l’égalité à Saint-Étienne
Publié le 18/07/2021