Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES / RÉPRESSION - PRISON
SAINT-ÉTIENNE   RÉVOLTES POUR NAHEL (2023)
Publié le 6 juillet 2023 | Maj le 26 juillet 2023

Un camarade incarcéré suite aux émeutes du mercredi 28 juin à Saint-Étienne


Dans la nuit du mercredi 28 juin au 29 juin, Thierry est allé dans le quartier de Montplaisir avec son cousin Christopher pour participer à la révolte en cours. Comme beaucoup d’entre nous, T. et C. étaient révoltés du meurtre de Nahel, tué par la police, à Nanterre, la veille.

Le quartier était encerclé par la police et surveillé par un hélicoptère, un petit groupe était caché et prêt à riposter contre la police avec des projectiles/feux d’artifices. La BAC est ensuite arrivée discrètement dans l’obscurité et a commencé à pourchasser le groupe. Réponse immédiate, les mortiers et projectiles volent dans leurs directions.

À ce moment-là, Christopher reçoit ce qui semble être une balle de LBD dans les jambes et chute au sol, Thierry l’attend et l’aide à se relever, mais déjà trop tard, la police réussit à les interpeller. Pendant l’interpellation, la police rigole et les insulte.

S’ensuit de la garde à vue pour les deux. À la fin de la GAV, Thierry est directement placé en détention provisoire, compliquant une préparation correcte de sa défense avant son jugement.

Le procès a eu lieu ce lundi 3 juillet, c’était le premier procès lié aux récentes émeutes dans la Loire. Des journalistes de Le Progrès y ont assisté et publié un torchon sur T. et C., en n’hésitant pas à tronquer des propos, en dévoilant des informations personnelles et en dressant un portait classiste des inculpés qui reprend les éléments de language de la Juge.

Lors du procès, ils déclarent s’être préparés aux affrontements, sans toutefois y participer une fois sur place. Aucune preuve de leur participation, mais malgré cela, 18 mois de sursis pour les deux, dont 6 mois fermes pour Thierry. Les circonstances du jugement sont aussi particulières étant donné que la police connaît très bien Thierry, militant Gilet Jaune connu dans la région stéphanoise et investi dans d’autres luttes sociales, qui est donc régulièrement la cible de l’acharnement policier.

Le procès était d’une violence de classe immense, la juge a attaqué constamment le parcours de vie de T. et C., en étant très intrusive sur leurs vies privées, le tout de manière hautaine et exécrable. La « justice » est classiste et raciste, ce n’est pas nouveau. Cette justice est faite pour écarter de la société tous les insurgé.es et marginaux, et ainsi protéger l’ordre établi. Les procès liés aux récentes émeutes, viennent le confirmer.

Les trois policiers visés par l’embuscade ont réclamé 500 euros chacun à Thierry et Christopher. En France, l’argent réclamé par les policiers pour outrage et pour des dommages liés à rébellion/violences est un véritable business pour s’enrichir.

On notera aussi que la défense préparée par l’avocat, se basant sur le fait d’avouer les intentions d’avoir voulu en « découdre » avec la police tout en misant sur la possible compréhension de la juge au vu des parcours de vie difficiles, était complètement foirée.

D’autres condamnations sont tombées pour 8 autres personnes ce mardi 4 juillet pour des vols/recels lié aux émeutes à Saint-Étienne. On vous tiendra informé dès qu’on en sait plus.

Thierry peut difficilement continuer sa lutte contre la police au vu de son incarcération et du fait que la justice oblige à devoir se repentir et bien se comporter en prison pour éviter des sanctions plus sévères. Mais à l’extérieur des murs de la taule, continuons le combat contre l’État, sa police et ses prisons !

Solidarité avec Thierry et Christopher ! Libérez Thierry !

P.-S.

On vous tiendra informé si Thierry souhaite recevoir des lettres et diffuser un numéro d’écrou.


Proposé par Le Gueuloir
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans RÉVOLTES POUR NAHEL (2023)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Tour pour Gaza !
Publié le 29/02/2024

Procès en appel de Eddy versus Pôle Emploi
Publié le 29/02/2024

« Tout est pédé.e »
Publié le 23/02/2024

[Bure] Rencontres printanières anti-autoritaires contre le nucléaire les 17-23 avril 2024 à Bure (55)
Publié le 22/02/2024

Academia Christiana : une académie aux relents nauséabonds
Publié le 22/02/2024

DE L’EAU, PAS DES PUCES ! Rencontre avec le collectif Stop Micro
Publié le 19/02/2024