Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   RÉFORME DES RETRAITES (2019-2020)
Publié le 8 décembre 2019 | Maj le 25 avril 2020

Retour sur les manifestations et actions du 5, 6 et 7 décembre


Ces derniers jours de mobilisation contre la réforme des retraites ont été riches en événements. Gilets jaunes, syndicalistes (ou pas), précaires, étudiant.es, lycéen.ne.s... De nombreux stéphanois.es ont pris la rue ces trois derniers jours. Retour en images.

Manifestation du jeudi 5 décembre

Ce jeudi 5 décembre à Saint-Étienne plus de 20 000 personnes sont venu.es manifester.
Les rdv étaient donnés pour 10h à la bourse du travail et à la place du peuple du côté des gilets jaunes. La CGT, FO, la FSU et de nombreux autres syndicats étaient présents.
Un cortège jeune, suite à l’appel commun de différentes organisations et militants indépendants, s’est formé dès le début de la manifestation avec des revendications anticapitalistes, antifascistes et écologiques.
Les cortèges ont suivi le parcours déclaré en préfecture et ont fait une boucle en passant par la préfecture jusqu’à la place du peuple, la présence policière était discrète et distante à ce moment-là .
Au retour à la place du peuple des militant·es ont sorti un mannequin en bois et l’ont fait brûler en hommage et soutien aux étudiant·es précaires et plus particulièrement à notre camarade Anas.
Article :
https://www.facebook.com/legueuloirjournal/posts/1306317609554327
Suite à cela des jeunes ont ajouté au feu des débris urbains ainsi que des poubelles pour faire des barricades, malgré qu’un service d’ordre et d’autres manifestant.es ait tenté de s’y opposer en les repoussant.

Après une fin de manifestation des syndicats, critiquable et critiqué par certain.es, des militant·es autonomes, gilets jaunes et syndiqué.es et ont commencé·es à réfléchir pour partir en manifestation sauvage.
Un cortège autonome d’environ 1000 personnes s’élance en direction de la préfecture, sur le passage une banque ainsi que sa caméra furent taguées.
Arrivé à la préfecture il y avait plusieurs camions de CRS, les militant·es se sont dirigé.es vers le Crêt de Roch et sont allé.es en direction de la place Fourneyron.

Sur la route des barricades se formaient, certain.es attachaient les barrières jetées sur les voies de tram avec du serflex, les manifestant·es ont croisé des camions de pompier qui klaxonnaient et mettaient leurs gyrophares en guise de soutien au mouvement de grève. Plusieurs camions de la police nationale, des scooters et 1 voiture de la bac essayaient de suivre les manifestants.
L’atelier numérique de Google fut tagué également, et puis les manifestant·es sont remonté.es vers la place Chavanelle où la police nationale en 2 roues prit la fuite en raison de son sous-nombre face aux manifestant·es déterminé·es qui essayaient de leur lancer des projectiles.
Le cortège autonome se dirigea vers la rue de la Multatière, les manifestant·es ont ensuite eu un point de désaccord sur la direction à choisir, certains sont partis de la manifestation car ils sentaient que le nombre en baisse des manifestant·s allait poser problème avec la police si le cortège passait par le cours Fauriel pour aller à l’autoroute.

Les manifestant·es qui sont allé.es au cours Fauriel pour rejoindre l’autoroute se sont fait matraquer et pousser par terre par des CRS.
À 17h sur la place du peuple quelques manifestant·es se sont également réuni.es, la police a embarqué un individu qui insultait un ministre.
Vers 17h30 des policier.es cagoulé·es sont rentré.es dans la bourse du travail et ont intercepté des responsables syndicaux et quelques militant·es, la CGT devrait déposé plainte.
Les manifestant·es ne lâchent rien, la résistance s’organise, le 6 décembre et aujourd’hui les manifestations continuent encore à Saint-Étienne.

Soyons fortes et forts contre ce gouvernement et ce système capitaliste qui tue nos droits et nos libertés depuis bien trop longtemps.

LES LUTTES CONTINUENT !

Seconde journée du vendredi 6 décembre

Après la forte mobilisation du 5 décembre, la grève est inéluctablement reconduite !

Les cheminots annoncent leur volonté de la poursuivre jusqu’à lundi. Rares sont les trains qui continueront de circuler. Ce vendredi 6 décembre à 14h, sur leur piquet de grève devant la gare de Châteaucreux, les cheminots sont rejoint.e.s par la CGT, les profs grévistes et autres soutiens. Une action de blocage est alors décidée et menée par une trentaine de personnes. Un train est retenu 15 minutes par les militant.e.s présent.e.s sur les rails, jusqu’à ce que la police intervienne. Les militant.e.s décident de s’extirper d’elleux-même pour éviter les ennuis.

Les GJ qui s’étaient rassemblé.e.s à 14h Place du Peuple en soutien aux interpellés de la veille, rejoindront également le parvis de la gare. On notera que sur le chemin, la vingtaine de GJ se fera escorté par la police qui procédera à un contrôle d’identité de chacun.e.

La journée se clos par un appel à se retrouver le lendemain, samedi 7 décembre, pour la manif des personnes précaires et privées d’emplois.

Troisième journée du samedi 7 décembre

Plus de 700 manifestants présents aujourd’hui pour manifester contre la précarité et la casse de la sécurité sociale !

Voir le communiqué du CTPEP (Comité des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires) : https://www.facebook.com/cgt.precaires.saintetienne/

Après un arrêt devant l’Ecole Nationale de la Sécurité Sociale, les GJ sont allés devant Centre Deux. Les GJ et la CGT sont ensuite allés soutenir le rassemblement qui avait lieu devant le consulat d’Algérie.

Solidarité sans frontière !


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES

Contre la réforme des retraites et tout le reste : manifestation aux flambeaux le jeudi 5 mars

Alors que le gouvernement annonce clairement qu’il aura recours au 49-3, il est plus que jamais nécessaire de montrer une énième fois notre opposition à ce projet de loi. Tous et toutes dans la rue jeudi 5 mars pour une marche aux flambeaux qui se doit d’être explosive ! Contre la réforme, contre la Macronie et son monde ! Départ à 18h du Puits Couriot. Appel également à un cortège de tête féministe.

Publié le 27/02/2020
ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES

Manifestation du vendredi 24 janvier : retour en images

Ce vendredi 24 janvier, à l’occasion de la présentation du projet de la réforme des retraites en Conseil des ministres, de nombreuses organisations syndicales et de militant.e.s s’étaient donné rendez-vous dans toute la France. Saint-Étienne fut encore une fois le théâtre d’une belle et forte journée de lutte !
Par Le Gueuloir

Publié le 26/01/2020
ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES

Retour sur la journée du vendredi 10 janvier contre la réforme des retraites

Au programme : action péage gratuit et rassemblement devant le Medef !
Aujourd’hui, c’est le 36e jour consécutif de mobilisation pour les cheminot·e·s qui sont rejoint·e·s sur leur piquet de grève à 6h du matin à la gare de Chateaucreux par des militant·e·s syndicalistes, des profs, des étudiant·e·s, des GJ et des autonomes. Au total, plus de 60 personnes prennent la route pour le péage de Veauchette. Les caméras sont détournées, les barrières relevées et les premiers sourires s’esquissent.

Publié le 10/01/2020
ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES / TRAVAIL - PRÉCARITÉ

17 décembre : nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites

Et oui, on ne lâche toujours rien... Après trois grosses journées réussies à Saint-Étienne, on doit faire encore mieux le 17 ! Travailleus.es, fainéant.es, précaires, fonctionnaires, prolétaires, cheminot.es, lycéen.nes, étudiant.es, traminot.es, chômeur.euses, gilets jaunes, profs, etc. Tout le monde dehors le 17 ! Enracinons la grève, contre la réforme des retraites, contre ce gouvernement inique. Rendez-vous à 10h30 devant la CCI, cours Fauriel.

Publié le 14/12/2019

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans RÉFORME DES RETRAITES (2019-2020)

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Plusieurs centaines de personnes dans les rues de Saint-Étienne contre les violences policières
Publié le 4/06/2020

Marée humaine devant le tribunal de Paris. Justice pour Adama et toutes les victimes des violences policières et racistes
Publié le 3/06/2020

Gwadloup : Mé 67 dans nos cœurs et nos écrits
Publié le 2/06/2020

Brigade de solidarité : lancement d’une cagnotte en ligne
Publié le 1er/06/2020

La fusion dans l’air du temps universitaire
Publié le 1er/06/2020

Le Progrès scie le mât du journalisme
Publié le 1er/06/2020