Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DISCRIMINATIONS - RACISME / DROITS SOCIAUX - SANTÉ / LOGEMENT - SQUAT
LA TALAUDIÈRE   MOUVEMENT POUR LE LOGEMENT DE TOU’TE’S (2019 - ....)
Publié le 30 octobre 2019 | Maj le 22 mai 2020

Nan, demain j’ai piscine : fermeture des locaux d’hébergement à la Talaudière


Demain, jeudi 31 octobre, la quarantaine de personnes qui avaient trouvé refuge depuis le mois d’avril dans le vestiaire d’une piscine désaffectée de La Talaudière mise à disposition par la Maire doivent quitter les lieux. Sans autre solution, illes iront devant les locaux de la PADA pour réclamer leur droit à l’hébergement. Soyons nombreux et nombreuses à les soutenir dans cette journée difficile !

  • Pétition en ligne [ici->http://chng.it/CGZtRvHMnj]

    Hier, la grosse quarantaine de personnes qui ont du évacuer les locaux de la piscine de la Talaudière n’ont obtenu aucune réponse de la part des services sociaux. Il semblerait qu’une solution précaire et en
    milieu hostile ait été trouvée par des militant’es pour mettre à l’abri ces personnes, mais nous attendons des nouvelles du collectif pour en savoir plus.
    Pour être au courant et agir en soutien, le AG du collectif des occupant’es de la Bourse continuent d’avoir lieu chaque mardi à 18h à la Bourse du Travail de Saint Étienne.
    Une pétition pour réclamer des logements dignes pour les enfants et mineurs et en ligne, soyons nombreureuses à la signer : c’est ici. Attention, il est important de préciser que quand le site vous propose de faire un don, c’est un don à la plateforme de pétition en ligne change.org, pour faire un don au collectif des occupant’es de la Bourse, rendez-vous aux AG !

Parce qu’illes n’en pouvaient plus de voir, comme chaque année, des dizaines de personnes sans logement rejetées à la rue à la fin de la trêve hivernale, une poignée de militants a décidé au printemps dernier, d’occuper avec elles les locaux de la bourse du travail. De quelques dizaines, ces personnes sans solution d’hébergement ont afflué pour dépasser au début du mois d’avril la centaine.

Malgré les manifestations, les demandes à la mairie et à la préfecture de prendre leurs responsabilités, et une pétition rassemblant pus de 500 signatures, rien n’a été fait par les pouvoirs publics pour trouver des solutions d’hébergement pour ces hommes, ces femmes et ces enfants. Un diagnostique de leurs situations réalisé par la Cimade avait pourtant déterminé que pour plus de 90% d’entre elles, l’état était dans l’obligation de les prendre en charge.

Rien ? Si ce n’est, le 12 avril, l’expulsion manu militari et à 6h du matin par les forces de l’ordre, alors même que la fin de l’occupation était prévue à 9h, des locaux de la Bourse du Travail occupée.

S’en sont suivis des jours d’errance : l’occupation d’un amphi de la fac et une nouvelle expulsion odieuse avec la destruction des quelques affaires qui permettaient leur survie (matelas, couvertures), une nuit dans une salle prêtée par une personnalité stéphanoise. Puis deux solutions précaires ont été trouvées pour mettre à l’abri cette grosse centaine de migrant’es éreinté’es. Des anciens locaux de la Poste à Solaure ont été réquisitionnés et la maire de la Talaudière a accepté de mettre à disposition les anciens vestiaires d’une piscine désaffectée.

Une grande pièce carrelée, ponctuée de cabines d’essayage si petites que quand on s’y allonge, nos pieds dépassent des cloisons, quelques douches et un vestibule réaménagé en cuisine, a hébergé depuis le mois d’avril environ 60 personnes. C’est le soutien de militant’es et d’associatifs et les dons individuels de nourriture qui a permis à cette occupation précaire de tenir jusqu’aujourd’hui. Mais voilà , la situation qui devait durer quelques semaines et qui a duré faute de mieux, prend fin demain sans qu’aucune autre alternative n’ait été proposé par les institutions qui en ont pourtant le devoir (et les financements) à part pour de rares familles ayant obtenu des prises en charge.

Demain, ce sont donc plus d’une quarantaine de personnes qui doivent évacuer les locaux de l’ancienne piscine de la Talaudière. Elles se rendront au siège de la PADA (Plateforme d’accueil des demandeurs d’asile) demain, pour réclamer encore une fois que leur vie soit mise à l’abri.

Ces personnes passeront sûrement toute la journée devant ces bureaux austères dans l’espoir d’une solution, elles auront faim et froid. Nous ne sommes pas très optimistes sur les réponses que leur apportera l’institution, et nous savons que ce sera sûrement, encore une fois notre mobilisation seule qui pourra humaniser un tantinet cette journée lugubre. Un thermos de café, un repas chaud, quelques sourires, de l‘aide pour transporter leurs affaires, demain tout ce que nous pourrons leur apporter de solidarité sera nécessaire.

Venez nombreu’se’x demain jeudi 31 octobre, à n’importe quelle heure de la journée devant la PADA (8, allée des Artilleurs) pour soutenir ces humain’es.

La solidarité est notre arme.


Proposé par Collectif des occupant’es de la Bourse
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ACTUALITÉS   LOGEMENT - SQUAT / MOBILISATIONS - LUTTES

Occupation de la Bourse du travail par des personnes sans hébergement et leurs soutiens

Suite à la fin de fin de la trêve hivernale et l’expulsion violente de squats de migrant·es, de nombreuses personnes (dont des personnes malades et des enfants en bas âge) sont aujourd’hui sans aucune solution de relogement. Face à cette situation insupportable, une poignée d’associatifs et de citoyen·nes mobilisé·es ont décidé d’occuper la Bourse du travail de Saint-Étienne ce lundi 1er avril.
Retrouvez dans cet article tous les textes qui ont été publié sur notre site

Publié le 1er/04/2019

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans DISCRIMINATIONS - RACISME

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans MOUVEMENT POUR LE LOGEMENT DE TOU’TE’S (2019 - ....)

Lire aussi dans LA TALAUDIÈRE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020

17 juin - Agir contre la réintoxication du monde
Publié le 23/05/2020

Mobilisation des hôpitaux à l’appel de 12 syndicats et collectifs
Publié le 22/05/2020