Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS LOGEMENT - SQUAT
SAINT-ÉTIENNE   MOUVEMENT POUR LE LOGEMENT DE TOU’TE’S (2019 - ....)
Publié le 11 juin 2020 | Maj le 22 octobre 2020

Communiqué des Solidaires en soutien aux habitant·es de Solaure


  • Marche des solidarités samedi 20 juin : RDV 10h30, place Jean Jaurès

    Contre le racisme, les violences policières, les contrôles au faciès.
    Pour l’égalité des droits, la régularisation des Sans-Papiers et la fermeture des centres de rétention.

Le matin du 10 juin vers 8h30, l’entreprise Suez est passée pour couper et goudronner l’arrivée d’eau du squat de La Poste à Solaure. Rappelons que ce lieu appartient à la Ville et que la justice a acté que les habitant·es sont dans leurs droits d’y résider. Nous sommes malheureusement arrivés trop tard sur les lieux, le goudron était déjà posé. Panique, l’accès à l’eau vient d’être coupé sans sommation, de nombreux habitant·es sont encore présent·es sur ces lieux, que faire … ?

Suite à de multiples prises de contact afin de comprendre la situation ; une possibilité de réponse se profile, la cause serait une erreur bureaucratique mais cela reste à confirmer !

Cependant la raison nous paraît secondaire. Pour nous le problème principal est qu’encore une fois, cette situation remet une couche d’indifférence et de maltraitance à des personnes qui en subissent beaucoup trop !

Dans tout les cas, nous tenons à mettre en lumière cet événement qui met en exergue une certaine banalisation de cette situation indigne.

Cependant, en fin de journée et suite à quelques rebondissements, nous avons été heureux d’avoir la visite de techniciens de la Mairie accompagnés d’une équipe de la Stéphanoise des Eaux. Nous sommes rassurés : les relais en urgence de différents organismes et institutions ont amené à ce qu’une solution temporaire soit trouvée le jour même. Il nous est certifié que l’arrivée d’eau sera remise en état au plus vite.

Nous rappelons que les personnes vivant à La Poste de Solaure n’ont pas d’autre choix que d’habiter en squat. Aussi, nous sommes toujours prêt.es à nous entretenir avec les services et les élu.es de la mairie de Saint-Étienne afin d’essayer d’améliorer ensemble cette situation. Mais aussi pour penser ensemble des solutions pérennes avec le CCAS [1] et la DDCS [2], notamment par les levier de financement liés au plan quinquennal de « Résorption des squats et bidonvilles ».

Nous entendons que la situation de ces personnes relève principalement de l’OFII [3], normalement responsable de procurer des conditions de vie dignes aux personnes déjà écrasées par le poids de vécus extrêmes !

En conclusion : pour les habitant·es, cette journée est la goutte d’eau qui fait déborder un vase plein depuis trop longtemps. Prenez le temps de lire le texte qui suit. C’est un communiqué issu d’une écriture collective des habitant·es suite au vécu aujourd’hui. Ils sont humains avant tout, ce qu’ils disent c’est ce qu’ils vivent.

Communiqué des habitant·es de la Poste de Solaure :

Hier matin, on nous a coupé l’eau. Mais que font les politiques ? Où sont les humains ? Nous sommes vivants ! Nous sommes des êtres humains tout comme vous. Et nous avons besoin d’être respectés comme vous respectez les autres « français ».

Nous vivons cette action comme une action fasciste. Vous ne nous respectez pas. Les chiens sont mieux traités que nous. Aucun chien ne dort dehors ici, alors que nous si. Mais, nous ne sommes pas des animaux, respectez-nous.

En France, si tu es immigrant, tu n’as aucun droit. Pas de travail, pas de papier, pas de logement, tu as juste le droit de dormir dehors. Mais nous avons des droits ! France, pays des droits ? Mais respectez-les alors ! Où sont vos Droits de l’Homme ? Ne sommes-nous pas comme vous, bien vivants ? Vous nous tuez, vous nous privez de tout, d’une vie décente, de projet, d’avenir, d’eau, de reconnaissance, de parole. N’oubliez-pas, nous sommes, avant d’être de couleur, votre égal, je suis humain comme vous.

Au vu de la situation, peut-être sommes-nous plus humains que vous ? Vous ne pouvez pas nous utiliser pour faire de la politique. Ne vous servez pas de nous pour être réélus. Nous sommes des humains. Nous sommes venus en France parce que nous étions en danger dans notre pays. Vous êtes responsables de cette misère. Quand vous venez chez nous, vous êtes accueillis comme des rois. Mais quand nous venons chez vous pour être protégés par vos autorités… c’est tout le contraire !

Nous sommes sans cesse menacés par vos autorités, par vous. Nous n’avons aucun droit, vous ne nous respectez pas, vous nous mettez en danger... l’eau ! L’eau est un besoin vital pour tout le monde, alors pourquoi la Mairie nous fait-elle ça ? On veut une vie meilleure, on veut être considérés comme des êtres humains ! Nous ne sommes pas des animaux. Je veux des droits, je veux être comme tout le monde. On veut vivre ! A t-on le droit de vivre ?

On veut travailler, payer des taxes, payer des appartements, participer au système français. Nous sommes inégaux. Notre couleur nous rend inégaux, pourquoi ? Nous ne l’acceptons pas. Nous sommes égaux. Il n’y a pas d’étranger, il n’y pas de clandestin. Rendez-nous notre dignité, rendez-nous notre existence, faites-nous exister.

Appel à la manif’ du 20 juin pour la régularisation massive !

P.-S.

Dans le même temps...

Lyon :

« Des papiers pour toutes et tous » : manifestation samedi 20 juin

La Marche des Solidarités appelle à une nouvelle journée de mobilisation nationale le samedi 20 juin dans le cadre de la journée mondiale des réfugiés. Elle appelle à faire converger tous les appels à la régularisation des Sans-papiers vers des initiatives communes.

Paris :

Manifestation samedi : régularisation des sans-papiers, fermeture des CRA, logement pour tout·e·s !

Les Sans-Papiers et migrantEs ont été en première ligne pendant la crise, exploitéEs dans les pires des conditions dans des secteurs qui ont continué à tourner (nettoyage, livraison, bâtiment, service à la personne, restauration…) ou perdant leur emploi sans chômage partiel, retenuEs dans les CRA, vivant à la rue ou hébergéEs dans des hébergements souvent précaires et insalubres.

Marseille :

Marche pour la régularisation des sans papiers

Appel pour une marche pour la régularisation immédiate et durable et inconditionnelle des personnes sans-papiers, Samedi 20 Juin à la Porte d’Aix par la Coordination des Sans Papiers 13.

Notes

[1Centre communal d’action sociale, service de la ville de Saint-Étienne

[2Direction départementale de la cohésion sociale, service de la préfecture

[3Office français de l’immigration et de l’intégration


Proposé par Collectif des occupant’es de la Bourse
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans MOUVEMENT POUR LE LOGEMENT DE TOU’TE’S (2019 - ....)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Prison de Latina (Italie) : « Solidarité entre prisonnier.e.s anarchistes ». Un texte de Francesca
Publié le 27/10/2020

Jean Louis Gagnaire ou la raclure la plus zélée du macronisme local
Publié le 26/10/2020

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020