Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
LA TALAUDIÈRE   COVID-19
Publié le 17 avril 2020 | Maj le 22 mai 2020 | 2 compléments

Les conditions de détention à la prison de La Talaudière vues par un ex-prisonnier


Voici un témoignage sur les conditions de détention catastrophiques à la Maison d’Arrêt de La Talaudière. Ce prisonnier est sorti juste avant le confinement avec un aménagement de peine. On imagine aisément que les conditions de vie se sont largement empirées avec le confinement en cellule, la suppression des parloirs et des activités.

Je suis sorti du centre pénitentiaire de la Talaudière juste avant le début du confinement et c’est clair que les conditions y sont désastreuses, la taule tombe en ruine et c’est une poubelle géante. La surpopulation carcérale rend tout le monde extrêmement nerveux et empêche de pouvoir faire des démarches pour améliorer le quotidien, avec un remplissage de 300%. Il n’y a pas assez de « nourriture » - si on peut appeler ça comme ça - pour tout le monde, même le pain est rationné à une baguette par cellule et par jour pour deux ou trois prisonniers ; l’eau est imbuvable ; le courant saute trois fois par jours ; les murs sont moisis ; le chauffage ne fonctionne pas ; les matons sont débordés, incompétents et feignants ; la violence est quotidienne comme les suicides, etc, etc.
C’est grâce aux parloirs et aux courriers que certains tiennent le coup. Sans parloirs actuellement ça doit être un enfer .
J’y étais en mandat de dépôt pour avoir manifesté alors que l’on m’avait retiré ce droit constitutionnel lors d’une précédente condamnation.
Mais il y en aussi beaucoup qui y sont pour défaut de permis, vol de nourriture ou en tant que Gilet jaune.
Bref, ne les oublions pas et ne pensez pas que ça n’arrive qu’aux autres ou aux « méchants » délinquants, un jour ça pourrait être vous...

FORCE ET HONNEUR AUX GILETS JAUNES, AUX BLACK BLOCS, AUX MUTILÉS, AUX ENFERMÉS ET AUX SERVICES DE SANTÉ !

Source : page FB


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 compléments

  • Je suis sorti de la talaudiere moi aussi juste un peu avant le confinement le 12/02 pour être précis et je doit dire que la personne qui a écrite cette article abusé légèrement, bon les conditions sont désastreuse hein.. Sur ça il a raison mais c’est ça la prison mon ami... Pas un hôtel... Les rats y sont permanent, le coup de la baguette par cellule/jour c’est vrai sauf quand on est aux arrivants... Pour les suicide mon ami tu abuses de la manière dont tu en parle... Les matons sont.... Des matons... Ni plus ni moins... Il faut pas s’attendre à recevoir de l’affection de leur part hein on est pas dans une garderie là... Pour l’eau et la nourriture c’est confirmé sinon.... Et oui la taule est l’une des plus dégradés de France mais crois moi que c’est pas la pire...

  • Sincèrement, lorsque l’on entends ça, on se demande vraiment si on est au 21e siècle ou encore en 1789.
    Tout le monde sait à quel point la justice est débordée pour juger les délinquants les procédures s’accumulent et traînent pendants parfois des années. Alors une question se pose !!
    Comment peut-on incarcéré des personnes ayants commis des délits tél que « voler de la nourriture, manifester, ou peut-être même juste fumer un joint de canabis.
    Deux choses l’une, soit la police a peu de travail et elle s’ennuie !! Soit la justice s’ennuie, au quel cas je n’imagine même pas pourquoi on interpelle autant de personnes !!! à savoir qu’il suffirait, d’un, deux et même trois avertissements pour réduire considérablement le taux de prisonniers.
    À vouloir surcharger sans causes vraiment réelles et valables Les prisons, les matons font mal leurs travail, les prisonniers ont faim, froid, déprime !!! Au lieu de penser que le gouvernement vas mettre « sur le droit chemin les êtres », ils les détruit.
    Sans parloir. Qu’elle honte, dans quel monde vivons nous ??
    Que la magistrature, et tous les magistrats se pose les bonnes et questions. Car tous ces délits mineurs sont dérisoires quand on sait les peines données aux meurtriers, aux violeurs d’enfants particulièrement et tous ces personnes qui oublient en haut lieux de déclarer par (oubli) leurs impôts, croyez-vous que ds ces domaines il n’y a pas assez à faire, et réprimander à juste titre « ces vrais délinquants » menteurs voleurs violeurs. Etc etc.
    Il y a encore beaucoup de travail à réfléchir et à mettre en place pour la justice et le gouvernement.
    Merci à vous de m’avoir donné la parole. Chantal.

En complément...

ACTUALITÉS   RÉPRESSION - PRISON

Être prisonnier.e en temps de pandémie : interview depuis la Maison d’arrêt de La Talaudière

Comme dans toutes les prisons de France, la pandémie de Coronavirus a largement dégradé les conditions de détention à la Maison d’arrêt de La Talaudière : suppression des parloirs, fermeture de la bibliothèque, arrêt des formations et suspension des activités. Par ailleurs, les annonces de Belloubet sur les sorties de prison et le rythme ralenti du tribunal, n’ont que très peu résorbé la surpopulation. Extrait de l’interview de N. par L’Envolée.

Publié le 15/05/2020
ACTUALITÉS   RÉPRESSION - PRISON / VIOLENCES POLICIÈRES

Le CASSIS appelle aux dons !

Le Collectif d’autodéfense et de solidarité en soutien aux inculpé.e.s Stéphanois.e.s lance une cagnotte en ligne. Alors qu’il y a un an, certain.es donnaient toute leur moula pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame, que bientôt d’autres, à la place de l’état, pourront raquer pour financer les hôpitaux, le CASSIS a lui aussi besoin d’argent.

Publié le 13/04/2020
ACTUALITÉS   FLICAGE - SURVEILLANCE

Confinement : comment contester une amende ? Quels sont nos droits en cas de fouille ?

Alors que les contrôles de police, les amendes, voire les condamnations pénales commencent à pleuvoir en ces temps d’état d’urgence sanitaro-sécuritaire, il n’est pas inintéressant de savoir comment y faire face (sur le plan juridique, a minima). Nous relayons un document qui permet de contester une amende forfaitaire infligée pour non-respect des mesures de confinement ainsi qu’un rappel juridique sur les conditions de fouille de vos sacs par la Police.

Publié le 8/04/2020

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans COVID-19

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans LA TALAUDIÈRE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020