Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS CAPITALISME - GLOBALISATION / FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SÉCURITÉ
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 8 février 2019 | Maj le 30 mai 2020

Contre l’atelier Google à Sainté


Google va ouvrir à Saint-Étienne, sans doute au moment de l’inauguration de la biennale du design le 21 mars, son second atelier numérique en France (après Rennes au printemps 2018, et avant Montpellier et Nancy).
Nous ne voyons pas l’arrivée de Google comme une bonne nouvelle car elle pourrait remettre en cause le déploiement d’une politique du numérique qui garantit les droits des usagers et leurs libertés.

Nous souhaitons alerter les habitants de St-Étienne et des environs par des actions spectaculaires (2 ou 3) avant le 21 mars.
C’est pourquoi nous convions vos association et collectifs à une rencontre le mardi 12 février à la Bricoleuse, 27 rue de la Ville à Saint-Étienne, à 18h30.

Il est important, à cette occasion, de marquer notre désaccord avec les pratiques de cette entreprise :

1) en matière écologique (données issues du rapport Greenpeace 2017) :
• Google est un leader mondial d’Internet, lequel représente 47% des émissions de gaz à effet de serre.
• L’Internet consomme 10 à 15% de l’électricité mondiale, et sa consommation double tous les 4 ans.
• L’Internet pollue 1,5 fois plus que le transport aérien.
• Google mobilise beaucoup de serveurs de données (data centers) : chacun d’eux consomme en un an l’équivalent de la consommation d’une ville de 30 000 habitants.
• Les 1 250 data centers américains sont alimentés pour moitié au charbon.

2) en matière de dissimulation fiscale :
Google n’a versé il y a deux ans que 67 millions d’euros d’impôts en France. Un redressement fiscal de plus d’1,115 milliard d’euros pour les exercices 2009 et 2010 était envisagé cet été, finalement annulé par le tribunal administratif de Paris le 12 juillet.

3) en matière de collecte abusive de données personnelles :
Les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) collecteraient à elles seules 95% des données mondiales (hors Chine).
Google en est, par son moteur de recherche, sa lecture systématique des Gmails et son exploitation des vidéos Youtube, un des tous premiers acteurs (avec Facebook).
Il vient d’ailleurs d’être condamné par la CNIL (suite à des actions de groupe engagées par la Quadrature du net et l’association autrichienne NOYB) à une amende de 50 millions d’€ (très faible en comparaison de son chiffre d’affaire annuel de près de 110 milliards de dollars).
Nous plaidons pour la protection des données personnelles des habitants, ce qui va à l’encontre des pratiques des GAFA.

4) l’objectif de ces ateliers numériques pour Google est de pénétrer le marché éducatif, dans le but d’investir de nouveaux milieux et, au final, d’accroître ses profits. Il ne porte en aucun cas des missions d’intérêt général.
De plus, ce type d’initiative vient concurrencer une offre associative de qualité (Saint-Étienne compte déjà 13 espaces publics numériques qui accueillent et forment gratuitement des publics nombreux et divers). De même, des outils de formation et de recherche, de haute qualité, sont disponibles sur nos campus universitaires, dans nos écoles d’enseignement supérieur.
Ce sont ces lieux et ces initiatives qu’il nous faut favoriser, ainsi que l’utilisation des logiciels libres.

Alolise, CTC42, StopLinkyGazpar42...

Proposé par Gilbert Gosseyn
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ANALYSES ET RÉFLEXIONS   FLICAGE - SURVEILLANCE / INFORMATIQUE - SÉCURITÉ

Google et Sainté City

Il y a tout juste six mois, Google inaugurait son atelier numérique à Saint-Étienne. Google a déjà les moyens d’en connaître beaucoup sur nous. Alors, pourquoi ce moloch veut-il s’implanter physiquement dans nos villes, particulièrement à Saint-Étienne ? Une enquête de Couac initialement parue au printemps 2019.

Publié le 5/01/2020
ACTUALITÉS   FLICAGE - SURVEILLANCE

Google et la Safe City

Article paru dans le journal du Carnaval de l’Inutile de mars 2019. Un « atelier numérique Google » va s’installer à Saint-Étienne, sans doute à l’angle de la place Jean Moulin et de l’avenue de la Libération (ex Royal). Au-delà du barnum organisé autour de cette arrivée par G. Perdriau et J.M. Mis, député LREM, que peut bien signifier cette installation, ainsi que l’annonce de Serenicity, dispositif d’écoute sonore de l’espace public ?

Publié le 30/05/2019
ACTUALITÉS   CAPITALISME - GLOBALISATION / FLICAGE - SURVEILLANCE

Sainté se laissera-t-elle googliser ?

Le personnel du service de comm’ de Perdriau doit être en burn-out tant ses apparitions médiatiques ont été nombreuses ces derniers jours. Si on a du mal à suivre le rythme, on n’est pas passé à côté de cette info annoncée la semaine dernière : la multinationale Google a choisi Saint-Étienne pour ouvrir son deuxième « atelier numérique » en France.

Publié le 24/12/2018

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans INFORMATIQUE - SÉCURITÉ

Lire aussi dans CAPITALISME - GLOBALISATION

Lire aussi dans FLICAGE - SURVEILLANCE

Lire aussi dans CNT 42

Lire aussi dans ALOLISE

Lire aussi dans HALTE AU CONTRÔLE NUMÉRIQUE

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

11 juillet 1892 : exécution à Montbrison de François Koenigstein, alias Ravachol
Publié le 11/07/2020

1791 à 1914 : les racines du maintien républicain de l’ordre
Publié le 10/07/2020

« J’ai vu le chagrin de victimes dévastées » : lettre ouverte au garde des Sceaux
Publié le 10/07/2020

Pour la forêt, et suite à l’abandon du projet de Center Parc de Roybon
Publié le 10/07/2020

« Faut-il attendre que quelqu’un meure pour être autorisé à débarquer ? »
Publié le 5/07/2020

Roberto libero ! Tutti.e liberi.e !
Publié le 3/07/2020