Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS LOGEMENT - SQUAT / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   SQUAT IZMIR (2003 - 2006)
Publié le 1er juillet 2005 | Maj le 25 mai 2020

Un autre rassemblement contre les expulsions lundi 4 juillet 2005 à partir de 17h30 sur les marches de l’hôtel de ville.


Voilà un article qui reprend largement un tract du DAL (« Droit Au Logement Comité Loire Sud »), avec quelques modifications personnelles cependant, et ajout d’informations...

A la demande du maire de St-Etienne des dizaines de familles roumaines et moldaves sont expulsées des habitations qu’elles occupent sans qu’aucune solution de relogement, même d’urgence, ne soit examinée. La justice a donné son feu vert par le biais « d’ordonnances sur requête », c’est-à-dire un jugement au tribunal qui se déroule sans que les accusé-e-s ne soient présent-e-s, ni même convoqué-e-s (dans ce cas par exemple, la raison invoquée est que les squatteurs-euses n’étaient pas identifiables).

80 personnes ont dû fuir de la rue Roger Salengro. Les trois immeubles du 46, 48, et 50 ont été murés et les plafonds cassés pour éviter qu’elles reviennent. L’immeuble de la rue Tournefort a été muré jeudi matin, les dix personnes présentes mises dehors. 80 personnes supplémentaires sont à la rue, ou vont se réfugier dans des garages et d’autres squats surpeuplés, sans eau. Et le murage des 12-14 rue Perret est prévu pour lundi ou mardi prochain.

Sûr de sa force contre des familles fragilisées par la misère et le racisme, la mairie continue de mettre en oeuvre l’ordonnance d’expulsion qu’elle a obtenue.
Pourtant, un référé a été déposé contre cette ordonnance d’expulsion, par le DAL et des dizaines d’habitant-e-s roumains et moldaves concerné-e-s, c’est-à-dire que ces histoires devraient maintenant être rejugées, en présence des « accusé-e-s », avec une possibilité pour elles et eux de se défendre (c’est-à-dire au moins demander des délais). Le jugement a été reporté à la demande de l’avocat de la ville au mercredi 6 juillet [1]. Mais pour la ville, peu importe, il faut chasser ces familles et vite. « Ces gens n’ont qu’à repartir dans leur pays » dit-on au cabinet du maire, alors que la plupart de ces personnes demandent l’asile en france.

Le DAL affirme que tout être humain doit avoir accès à un certains nombre de droits fondamentaux pour vivre dignement, en premier lieu le droit à un logement décent avec l’eau, l’électricité, un sanitaire, et le demande pour ces familles.

10000 logements sont vacants sur la ville dont des milliers sont immédiatement habitables, notamment dans le parc des offices publics. Il est donc possible de trouver un logement pour tout le monde à St-Etienne.

Pourtant, les familles pauvres, les Rmistes, les petits retraités, les salariés précaires, les chômeurs sont inquiets. Les loyers augmentent et dans les quartiers populaires en rénovation des pressions ont commencées pour qu’ils partent de leur logement. Les rénovations ne doivent pas déboucher sur l’expulsion de ces familles. Nous demandons qu’elles soient relogées sur place dans des conditions correspondant à leurs besoins et à leurs ressources.

Ne laissons pas faire ceux qui veulent que Saint-Étienne soit une ville chère pour la « nettoyer ». Exigeons le droit pour tous et toutes de pouvoir continuer à habiter son quartier

Rassemblement lundi 4 juillet à 17H30 sur les marches de l’hôtel de ville. Il y a ce jour-là un conseil municipal. Des membres du DAL ont demandé au maire qu’une personne puisse y prendre la parole.

Notes

[1les procès du squat izmir et d’un autre squat ont aussi été reportés à cette date, et un rassemblement de soutien avec petit-déjeûner est déjà prévu devant le tribunal... voir Le procès d’Izmir est renvoyé au mercredi 6 juillet


Proposé par raoule
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans SQUAT IZMIR (2003 - 2006)

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020