Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS EXPRESSION - CONTRE-CULTURE / MÉDIAS
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 7 avril 2020 | Maj le 26 avril 2020 | 1 complément

Sortie (ou presque) du Couac n°9 !


Mauvais timing et mauvais film d’anticipation pour le Couac : la fabrication du #9 a dû être interrompue en plein vol. En attendant la fin // du monde // du confinement, l’équipe vous propose de lire ici un article par jour.

Les 5000 feuillets imprimés mais non reliés n’attendent que la déclaration de la commune de Sainté pour fleurir dans les librairies, les manif’ et les marchés.

Bonne lecture.

Haut les coeurs (et les poings)


Et on commence aujourd’hui avec... l’édito.

Mascarade, nom féminin.
1. Divertissement où les participant-e-s sont déguisé-e-s et masqué-e-s
2. Actions, manifestations hypocrites ; mises en scènes trompeuses

On assiste depuis quelques mois à une sorte de giletjaunisation des luttes à Saint-Étienne comme ailleurs. L’action directe semble retrouver une légitimité au sein même des syndicats alors que les manifestations sous les drapeaux ont perdu de leur efficacité. Avec, comme on dit, les « actions coup-de-poing » (dépôts des outils de travail, carnavals en tous genres, blocages et décorations des permanences électorales, voire tentatives de séquestrations des élu.e.s), de nouveaux outils de lutte réinventés face à une répression croissante.

Le carnaval politique s’inscrit dans ces stratégies, en brouillant les codes de la fête et de la subversion, de la violence et de la non-violence, de l’anonymat et du déguisement.

C’est selon ce principe de détournement qu’on a enterré récemment la commune de Saint-Julien-Molin-Molette (page 14). Et c’est en mettant son plus beau déguisement que le Couac a participé aux ateliers Google (page 16) avant d’observer le spectacle télévisuel local (page 18). Mais, c’est bien sous sa deuxième définition que la mascarade est la plus présente en période électorale. Perdriau se décore lui-même (page 22) et, pendant que certains s’acharnent sur les fraudeureuses imaginaires (page 24), des nazis avancent grossièrement masqués pour s’installer dans nos campagnes (page 26). Vous l’aurez compris, pour ce printemps du futur, le Couac vous livre un numéro bigarré et un peu foutraque pour profiter de votre temps libre et confiné !

P.-S.

Impossible d’attendre la fin du confinement pour lire l’intégralité du numéro ? Il peut se télécharger ici !

Et en attendant de l’avoir dans les mains, on peut donner 3 sous par ici, via helloasso. Ça sera une avance, un soutien pour la suite et, peut-être, le début de la cagnotte pour l’imprimerie Couac...

Le journal est à prix libre. Chacun.e donne selon ses moyens et ses envies !
2-3 euros c’est top !


Proposé par Couac
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 complément

  • Le numéro 9 est quand même dispo au Terroir, rue Jules Ledin, boutique ouverte les mardi, mercredi et vendredi matins

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Lire aussi dans MÉDIAS

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans COUAC

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Expulsion imminente du squat de la poste de Solaure
Publié le 25/09/2020

Les députés votent une nouvelle mesure anti-squat
Publié le 22/09/2020

L’hypothèse autonome : entretien avec Julien Allavena
Publié le 22/09/2020

Le Rassemblement National s’invite chez Génération Identitaire
Publié le 22/09/2020

Les sans-papiers et leurs soutiens marchent vers l’Élysée !
Publié le 21/09/2020

Avorter en 1979, en 2013, au printemps 2020 : une lutte
Publié le 21/09/2020