Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
INFOS GLOBALES  
Publié le 19 décembre 2020 | Maj le 7 janvier 2021

Quand l’antiterrorisme justifie la répression politique


Ce vendredi 11 décembre 2020, les médias de masse annoncent un coup de filet par les services de renseignements et de l’anti-terrorisme dans ce qu’ils appellent les milieux de « l’ultragauche ».
Notre texte a pour intention d’informer sur les moyens qui peuvent être mis en place dans une enquête de ce genre.
À faire circuler librement.

L’opération s’est déroulée le mardi 8 décembre dans plusieurs lieux de France, 9 personnes sont arrêtées chez elles à 6h tapantes du matin, perquisitionnées, et interrogées pendant 3 jours par les services de la DGSI à Levallois-Peret. Elles sont passées devant le juge d’instruction vendredi 11 décembre : 5 sont placées en détention provisoire dans différentes prisons de la région parisienne, 2 sont inculpées mais libérées sous contrôle judiciaire et 2 autres personnes sont libérées sans être mises en cause.

D’autres personnes plus ou moins proches des prévenu.es ont été perquisitionnées et auditionnées dans la foulée. Plusieurs types de polices sont intervenus (CRS, BRI, RAID, DGSI,…) lors des opérations.

Nous avons appris par les médias que l’enquête est ouverte depuis le mois d’avril 2020. Bien que des arrestations aient déjà eu lieu, les investigations sont donc toujours en cours pour continuer de construire un dossier d’accusations de terrorisme et d’autres auditions pourraient avoir lieu dans les temps à venir.

Cette opération de police intervient dans le cadre d’une enquête à gros moyens. Il n’y a qu’une surveillance exceptionnelle des milieux politisés qui a pu permettre des interventions d’une telle ampleur et telles qu’elles se sont produites : irruption des keufs à la même heure précisément dans sept lieux différents, qui, pour une partie des personnes arrêtées, n’étaient pas leurs lieux de vie habituels ou officiels.
Tout cela nous amène à nous poser des questions concernant d’éventuelles mises sur écoute des téléphones, des surveillances des lieux de vie (caméras, personnes en planque, écoutes, imsi catcher), des véhicules (un micro découvert, possible borne gps), des indics, des filatures…

Il n’est donc pas à exclure que d’autres arrestations, perquiz’ ou surveillances soient à envisager dans les temps à venir autour de cette affaire.
Nous invitons chacun.e à prendre d’extrêmes précautions quant aux initiatives de soutien avec les prévenu.es particulièrement dans les échanges.

Prenez soin de vous, restons unis.

Liens utiles :

P.-S.


Proposé par mut1°
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Collecte commune Brigades de solidarité - Green Angels
Publié le 14/01/2021

Guide de survie en protection numérique à l’usage des militant·es
Publié le 12/01/2021

Tentative de suicide dans une résidence universitaire : la santé psychologique des étudiant·es est une urgence vitale !
Publié le 12/01/2021

Des « super CRS » pour anéantir encore plus violemment les contestations
Publié le 12/01/2021

6 janvier 2021 : une base de recrutement du fascisme ?
Publié le 11/01/2021

Marche des libertés
Publié le 11/01/2021