Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 20 janvier 2020 | Maj le 24 avril 2020

Épreuves de contrôle continu : ça bouge au lycée Honoré d’Urfé


Ils étaient peut être une cinquantaine de professeur.e.s devant le lycée Honoré d’Urfé ce matin, pour protester contre les E3C (épreuves de contrôle continu instaurées par les réformes Blanquer) devant débuter aujourd’hui. Soutenu.e.s par les lycéen.ne.s présent.e.s, ils ont fait face à la presse durant plus d’une heure.
Nous avons pu interviewer Estelle Tomasini, professeure de sciences économiques et sociales du syndicat majoritaire, le SNES FSU.

  • mercredi 22 janvier : Honoré encore bloqué !

    Les épreuves de contrôle continu sont annulées ce matin encore au lycée Honoré d’Urfé

Pourquoi faites-vous grève aujourd’hui ?
Nous sommes en grève aujourd’hui car la réforme du bac telle qu’elle est mise en place ne nous convient pas car il n’y a pas d’égalité d’un établissement à un autre. La réforme a été mise en place et on demande aux établissements de se débrouiller, de bricoler. Les sujets ne sont pas les mêmes pour tous les élèves ; dans certains établissements il va y avoir deux surveillants alors que dans d’autres il n’y en aura qu’un seul, deux élèves par table tandis que dans d’autres c’est un. Il faut que tout le monde soit traité de la même manière.

Comment ça va se passer pour les élèves qui ne pourront pas passer leurs E3C cette semaine ?
Ce qu’on demande c’est l’annulation de ces épreuves en janvier et février, d’attendre le mois de juin quand tous les programmes seront terminés, et que ces épreuves soient nationales. Que tout le monde ait le même sujet, dans des conditions satisfaisantes comme un élève par table par exemple. Beaucoup d’informations sont tombées cette dernière semaine, ce qui ne nous a pas laissé le temps de bien préparer les élèves et cela crée du stress pour tout le monde.

Le mouvement est-il suivi à Saint-Étienne et ses alentours ?
On ne sait pas tout ce qui se passe mais certains établissements boycottent ces épreuves et la contestation est globale.

Ce mouvement fait-il écho à la mobilisation contre la réforme des retraites ?
Ce sont deux mouvements différents mais nous sommes dans une politique globale d’attaque où l’on écoute très peu les responsables syndicaux et leurs demandes. Ces réformes sont toutes les deux faites dans une logique de non-écoute et de passage en force.

Les lycéen.ne.s ont ensuite essayé d’aller perturber les épreuves.

[KZ]


Proposé par Le Gueuloir
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ACTUALITÉS   ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

Les professeur.e.s emmurent l’Inspection académique avec des livres

Depuis la nomination de Blanquer au ministère, la colère des professeur.e.s se fait sentir. Elle ne cesse de monter ces dernières semaines avec des actions symboliques comme des jets de livres devant les inspections académiques ou encore le refus de certain.e.s profs de faire passer les nouvelles épreuves du Bac. À Saint-Étienne, vendredi, les professeur.e.s ont emmuré l’Inspection académique.

Publié le 25/01/2020
ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES

[CNT42] Droit de réponse à M. Grand, proviseur au Lycée Honoré d’Urfé de Saint-Étienne

Communiqué de presse
Dans l’édition du Progrès du mercredi 15 janvier 2020, M Philippe Grand, proviseur du Lycée d’Honoré d’Urfé à Saint Etienne, semble indiquer que, selon lui, seulement 2 de ses élèves étaient présents, lors des évènements du mardi 14 (blocage du lycée) « Ils étaient avec des adultes extérieurs à l’établissement, apparemment sympathisants de la CNT, Confédération Nationale du Travail ».

Publié le 19/01/2020
ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES / RÉPRESSION - PRISON

Blocus au lycée Honoré d’Urfé : charges, gazage et une arrestation

Depuis le 5 décembre, une série de blocages est initiée par les lycéen·ne·s stéphanois·e·s dans leurs établissements. Après deux journées entières de blocage au lycée Fauriel, la direction menace les élèves de passer en conseil de discipline s’iels s’avisent de recommencer. Jeudi 9 décembre au lycée Honoré d’Urfé, c’est cette fois la Police qui s’est chargée de lever le blocus à coup de bombes lacrymos.

Publié le 10/01/2020
ACTUALITÉS   ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES

#Revanche Lycéenne : blocages et manif tendue ce matin dans les rues de Saint-Étienne

Nouveaux blocages aujourd’hui (6 décembre) dans de nombreux lycées de Saint-Étienne : Fauriel, Honoré d’Urfé, Benoît Charvet, Benoît Fourneyron et peut-être d’autres dans l’Ondaine, la vallée du Gier (infos à confimer). Depuis ce matin, lycéen.ne.s sont dans les rues du centre-ville, déterminé.e.s comme jamais. (...)

Publié le 3/12/2018

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans LE GUEULOIR

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020

17 juin - Agir contre la réintoxication du monde
Publié le 23/05/2020

Mobilisation des hôpitaux à l’appel de 12 syndicats et collectifs
Publié le 22/05/2020