Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   MOUVEMENT GILETS JAUNES
Publié le 14 janvier 2019 | Maj le 15 mai 2020

Chômeur pas chien !


Suite à la grande campagne anti-chômeur lancée par le gouvernement et largement relayée par les médias, nous affirmons que les chômeurs ne sont pas fautifs et que les responsables sont au pouvoir.

À tous les chômeurs, précaires, travailleurs, retraités et gilets jaunes.

Attaqués, méprisés, dépréciés, discrédités, dénigrés, diffamés, calomniés, culpabilisés, humiliés, jugés, condamnés, exclus de la société... les chômeurs en ont assez. Ça suffit !

On sait maintenant que les assistés sont actionnaires et les profiteurs milliardaires. C’est tout un système d’exploitation qu’il faut aujourd’hui remettre en question.
La peur du chômage permet d’accentuer les pressions sur les travailleurs, détériorant leurs conditions de travail et bloquant les salaires.

Les politiques des gouvernements successifs sur les retraites, les heures supplémentaires, le code du travail, l’évasion fiscale, ont considérablement augmenté le nombres des chômeurs. Et ce n’est pas en truquant les chiffres, en réprimant sans raison, en radiant et en licenciant des chômeurs innocents, ce n’est pas en les mettant sous le tapis que l’on pourra faire croire que le taux de chômage est acceptable. Ce n’est pas en excluant les chômeurs, en les rendant invisibles que l’on fera croire que le problème de la misère est résolu. Plus d’un tiers de la population est sans emploi. Un stéphanois sur quatre survit en dessous du seuil de pauvreté.

Le chômage n’est pas la faute des chômeurs mais a été voulu et répandu par les gestionnaires du pouvoir pour préserver et accroître les profits dégueulasses des actionnaires et des milliardaires.

Cette situation n’est pas acceptable, on ne va pas se laisser faire !
Nous demandons à la direction de Pôle Emploi et au gouvernement de présenter leurs excuses aux chômeurs qu’ils ont agressés et humiliés.
C’est une question de dignité.

Quand c’est insupportable il est prudent de ne pas supporter.

http://collectif-feignasse.over-blog.com/

Ci-dessous, un article tiré de Paris Luttes Info

La chasse aux chômeurs est rouverte

Voici quelques éléments concernant l’attaque en règle du droit au chômage en cours, qui s’annonce comme une véritable chasse aux chômeurs, avec comme trophée de chasse pour les patrons 5 milliards d’euros et de la main d’œuvre disciplinée. On entend pas mal parler en ce moment d’un décret d’application d’une loi votée l’été dernier sur le contrôle des chômeurs. Le décret a été promulgué le 30 décembre.


Proposé par Gilbert Gosseyn
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans MOUVEMENT GILETS JAUNES

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

11 juillet 1892 : exécution à Montbrison de François Koenigstein, alias Ravachol
Publié le 11/07/2020

1791 à 1914 : les racines du maintien républicain de l’ordre
Publié le 10/07/2020

« J’ai vu le chagrin de victimes dévastées » : lettre ouverte au garde des Sceaux
Publié le 10/07/2020

Pour la forêt, et suite à l’abandon du projet de Center Parc de Roybon
Publié le 10/07/2020

« Faut-il attendre que quelqu’un meure pour être autorisé à débarquer ? »
Publié le 5/07/2020

Roberto libero ! Tutti.e liberi.e !
Publié le 3/07/2020