Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS GENRE - FÉMINISME / TRAVAIL - PRÉCARITÉ
SAINT-ÉTIENNE / ROANNE & ALENTOURS  
Publié le 6 mars 2024 | Maj le 11 mars 2024

Journée du 8 mars 2024


Plusieurs rassemblements ont lieu dans la loire pour la journée du 8 mars.

Ci-dessous, l’appel à une marche féministe contre les violences de genre à St-Étienne ainsi que le communiqué intersyndical de la Loire avec un appel à manifestation et rassemblements à St-Étienne et à Roanne.

Contre les violences de genre, rendez vous vendredi 8 mars à 18h place Chavanelle

Nous prônons une marche en faveur de la lutte contre le capitalisme, le fascisme, le racisme, l’islamophobie et l’impérialisme !

Nous sommes pro putes, pour l’autonomie des personnes trans, solidaires des personnes non conformistes en matière de genre, des musulman.nes et des jui.f.ves... !!

En soutien avec la Palestine, le Congo, le Soudan... avec tous les peuples opprimés !!!

VENDREDI 8 MARS 18h Mixité choisie, pas d’homme cis hétéro

GARDERIE : L’espace d’exposition des Limbes accueillera les enfants pendant la manif. Des personnes seront présent.es place Chavanelle pour les emmener à la garderie !

Pour l’égalité réelle, toutes et tous mobilisé·es pour le 8 mars toutes et tous en grève et en manifestation !

Le 8 mars 2024 portons haut les couleurs de l’égalité entre les femmes et les hommes pour revendiquer une société de progrès et de justice.

Malgré les effets d’annonces gouvernementales de faire la cause des femmes la grande cause du quinquennat, les inégalités persistent dans le travail, dans les foyers et dans la société. Les inégalités salariales et de carrières ne diminuent pas ou très peu.

Les femmes perçoivent 1/4 de salaire en moins que les hommes et à la retraite l’écart des pensions se creuse à hauteur de 40 %. C’est comme si les femmes s’arrêtaient de travailler tous les jours à 15h40.

Elles sont 58 % à être payées au SMIC et y restent plus longtemps. Alors qu’elles sont plus diplômées que les hommes, elles ne sont que 39 % à occuper des emplois de cadre. Les métiers à prédominance féminine sont dévalorisés et mal rémunérés.

Assignées à leur rôle de mère, elles occupent 80% des emplois à temps partiel et 95% des congés parentaux sont pris par les femmes. Le poids de la parentalité, incluant la double journée et la charge mentale, pénalise exclusivement la carrière des mères, accentuant encore les inégalités salariales.

Tout est à craindre concernant l’émancipation des femmes, lorsque le président parle de « réarmement démographique » alors que les conditions de travail et de vie des femmes sont l’impensé des politiques publiques. Il manque plus d’un million d’emplois dans les métiers du soin et du lien et plus de 200 000 places dans la petite enfance.

Les discours masculinistes se renforcent dans la sphère publique, prônant un retour aux « vraies valeurs » et à un sexisme décomplexé. Le Haut Conseil à l’Égalité, dans son rapport annuel, fait le constat que le sexisme s’aggrave d’année en année.

Les moyens alloués à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles sont très en deçà des besoins, 80 % des plaintes sont classées sans suite, et le gouvernement français refuse d’inclure la notion de consentement et le viol dans la directive européenne contre les violences faites aux femmes.

De la même manière qu’il refuse d’appliquer au-delà du droit constant la convention 190 et à plein la recommandation 206 de l’organisation internationale du travail sur la violence et le harcèlement au travail.

Pour toutes ces raisons, nous devons faire du 8 mars 2024 une puissante journée de grève et mobilisation partout.

Pour :

  • l’égalité salariale et de carrière entre les femmes et les hommes
  • la revalorisation des métiers à prédominance féminine
  • des services publics de qualité répondant aux besoins notamment dans la petite enfance
  • des moyens pour la lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Ne laissons pas passer les discours passéistes, sexistes, masculinistes.

On ne veut plus de promesses, nous voulons des actes.

Le 8 mars, toutes et tous en grève et en manifestation



St-Étienne : Manifestation. Départ à 11h00 de la Bourse du travail jusqu’à la place Jean Jaurès, rassemblement jusqu’à 14h avec des témoignages, stands….

Roanne : Rassemblement à 10h30 devant la sous-préfecture. Diffusion du film « Le souffle de Martha » à 17h à l’auditorium de la bourse du travail.


Proposé par pazkal
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans TRAVAIL - PRÉCARITÉ

Lire aussi dans GENRE - FÉMINISME

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

Lire aussi dans ROANNE & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Conférence sur France travail
Publié le 22/04/2024

Ouverture de l’Hérissé·e
Publié le 19/04/2024

Quatre rendez-vous dans la Loire au sujet des Mégabassines
Publié le 19/04/2024

« SURFER SUR LA VOGUE » - Une fête foraine artisanale et décalée
Publié le 18/04/2024

Rassemblement et action pour la réquisition des logements vacants
Publié le 18/04/2024

Tiens, voilà du bidasse !
Publié le 14/04/2024