Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs

MARSEILLE & ALENTOURS

ACTUALITÉS VIOLENCES POLICIÈRES

Le chef des CRS qui ont tué Zineb Redouane promu à la tête de la compagnie lyonnaise

Zineb Redouane est morte le 2 décembre 2018 à Marseille, suite à un tir de grenade lacrymogène, qui venait d’un des CRS dirigés par le capitaine Bruno Félix. Moins de deux ans après ce meurtre, celui-ci vient d’être promu à la tête de la CRS 46, basée à Lyon.

Publié le 12/09/2020
ACTUALITÉS CAPITALISME - GLOBALISATION / GENRE - FÉMINISME

Apéro et projection en soutien à la caisse de grève de la section nettoyage de Marseille

Pour soutenir la caisse de grève des femmes de chambre de Marseille qui se sont battues pendant 6 mois... Viens prendre l’apéro autour d’un buffet le 1er novembre au 17 à 18h. Trois courts métrages de Primitivi (télévision indépendante de Marseille) relatant leur lutte intersectionnelle seront projetés.

Publié le 26/10/2019
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON

Le CRS responsable de la mort de Zineb Redouane à Marseille est de Saint-Étienne

La rumeur circulait depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux affiliés aux Gilets Jaunes - La France en colère, La Loire en colère, etc. Elle a été ensuite confirmée par un article de « La Provence » datant du 3 juillet. C’est donc bien un policier de la brigade CRS 50 de Saint-Étienne qui avait dans les mains le lanceur Cougar responsable de la mort de Zineb Redouane.

Publié le 19/07/2019
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Il y avait masse contre le mur !

Entre 1500 et 2000 personnes ont répondu, samedi 24 novembre, à l’appel aux masses contre le mur de la Plaine et la politique de la ville de Marseille. A la détermination des habitant.e.s du quartier à faire entendre à la Mairie que personne ne veut du chantier de la Plaine, la préfecture a répondu par le grotesque d’un dispositif policier surréaliste...

Publié le 27/11/2018
ANALYSES ET RÉFLEXIONS URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !

De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent : laisser pourrir les quartiers des pauvres pour pouvoir, ensuite, mieux les « valoriser », les « rentabiliser », les gentrifier...

Publié le 8/11/2018
ACTUALITÉS URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

A Marseille, manifestation pour défendre la Plaine !

Depuis des années, les habitant.es et les usagèr.es de la Plaine à Marseille se battent contre le projet de « requalification » de la place, piloté par la Mairie et son bras gentrificateur, la Soléam. Entre le développement d’Euroméditerranée et l’opération Grand Centre Ville, ce n’est pas seulement la Plaine mais aussi les quartiers de Noailles, Belsunce, les Crottes, la Belle de Mai etc. qui sont destinés à être « nettoyés » pour les touristes et les développeurs.

Publié le 18/10/2018

À la une...

Rassemblement contre les idées d’extrême-droite
Publié le 25/05/2022

Livre sur les dynamiques de pouvoir dans les relations pas cishétéro
Publié le 25/05/2022

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2022

L’Intelligence Artificielle menace nos droits
Publié le 21/05/2022

Une auto-école autogérée à St-é (ça continue)
Publié le 19/05/2022

Minuit dans le siècle #6 L’OAS, le racisme colonial et l’extrême droite
Publié le 19/05/2022