Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ / LOGEMENT - SQUAT / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 19 mars 2024 | Maj le 26 mars 2024

Lutter contre la spéculation immobilière... concrétement


Un immeuble d’habitation, conçu et géré par ses habitant·es.
Un immeuble qui prend la forme d’une coopérative d’habitant·es.
Un immeuble de dix logements en mixité sociale avec une large diversité de loyers.
Un immeuble accessible pour inviter chez soi son entourage et vivre en mixité générationnelle.
Un immeuble où il est possible de partager des moments conviviaux avec ses voisin·es du quartier ou de plus loin, grâce à des espaces communs.

Notre immeuble coopératif, conçu et géré par ses habitant·es, soutenu par les collectivités territoriales et accompagné par des partenaires engagés, est ambitieux. Ce projet, bien que répondant à de réels besoins du territoire et ancré dans une longue tradition de projets fonciers coopératifs, est un travail de longue haleine. Le montage complexe, justifié par des convictions fortes qu’une autre façon d’habiter nos villes est possible, se concrétise peu à peu.

Aujourd’hui, après cinq années d’aventure collective, nous entrons dans une phase de concrétisation réelle de ce lieu singulier. Un coup de main, votre engagement dans de l’épargne solidaire, un relais de communication, du soutien moral, à ce stade, chaque soutien va compter !
Notre collectif est aussi ouvert à de nouveaux foyers qui cherchent à s’installer. Si, comme nous, vous pensez qu’il est possible d’imaginer des espaces de vie dignes pour chacun·e et qui s’inscrivent dans la nécessaire transition écologique et sociale, rejoignez l’aventure !
Alors venez nous rencontrer dimanche 24 mars 2024, à 11h au 20 rue Descours !

Qui sommes-nous ?

Un groupe d’habitant·es à Saint-Étienne, d’horizons sociaux et professionnels divers, réuni autour de valeurs et d’envies communes pour créer une coopérative d’habitant-es.

Une association, Rhizomes Habitat structurée en trois cercles
• le cercle des futur·es habitant·es avec un logement identifié ou cercle 1
• le cercle des personnes intéressé·es pour intégrer un logement en cas de départ ou cercle 2
• le cercle des sympathisant·es et soutiens

Un projet accompagné depuis 2019 par Carole Samuel, accompagnatrice professionnelle de projets d’habitat participatif.

Un montage ambitieux

Un montage en co-maîtrise d’ouvrage a été retenu avec un partenaire dont nous partageons les valeurs, NEMA LOVÉ, promoteur social. En voici les grands principes :

  • le foncier est acquis par la coopérative d’habitant·es
  • la coopérative porte la maîtrise d’ouvrage de six logements et des espaces communs
  • la coopérative cède pour une durée déterminée – plusieurs décennies - par un bail à réhabilitation quatre logements qui seront occupés par des habitant·es dont les revenus sont en-dessous des seuils PLAI
  • les autres sont loués par nous, dans un esprit de participation à la hauteur des capacités.

À l’issue du bail à réhabilitation, chaque habitant·e a alors le même statut : sociétaire et locataire !

Une coopérative d’habitant·es

La coopérative d’habitant·es permet de décider de l’usage et de l’organisation de son lieu de vie, sans pour autant être propriétaire de manière individuelle de son logement. Elle permet d’accéder à une propriété d’usage et ne participe pas à la spéculation immobilière. Elle offre les moyens de la solidarité entre habitant·es, tout en préservant l’intimité de chacun·e.

La propriété est collective, chaque sociétaire détient des parts sociales. Il existe plusieurs types de parts sociales, des parts destinées aux habitant·es et des parts destinées à l’épargne solidaire.

Tous.tes les habitant·es doivent prendre au moins une part. Chaque habitant·e, quel que soit le nombre de parts souscrites, a droit de participer aux délibérations et une voix dans les votes.

Les épargnant·es solidaires peuvent être des personnes morales ou physiques, leur avis est consultatif, s’ils ou elles le souhaitent. L’épargne solidaire permet aux associé·es de donner un sens à leur argent en participant à un projet immobilier ambitieux et qui inventent d’autres modèles de vie dans la cité. L’épargne n’est pas rémunérée, pour lutter contre le phénomène de spéculation immobilière. Les parts peuvent être revendues au prix d’achat après un engagement minimum de cinq ans (et dans la mesure où ça ne met pas en péril le projet).

Le montage s’inscrit dans le temps long et garantit une pérennité du fonctionnement. L’absence de plus-value, lors de la cession de parts, est garantie par la présence parmi les associé·es, de partenaires dont l’objectif est de lutter contre la spéculation immobilière, par exemple HABICOOP.

Les habitant·es sont locataires de la coopérative d’habitant·es selon un bail 1989 ; les redevances perçues par la coopérative permettent de rembourser les prêts contractés, de provisionner l’entretien et les travaux à venir ainsi que de payer les impôts. Elles permettent également de constituer une trésorerie pour faire face au départ d’associé·es et aux imprévus.

Alors, on vous attend nombreux et nombreuses pour concrétiser des valeurs ambitieuses dans un projet concret, pourquoi pas vous ?


Proposé par gnatemi
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Conférence sur France travail
Publié le 22/04/2024

Ouverture de l’Hérissé·e
Publié le 19/04/2024

Quatre rendez-vous dans la Loire au sujet des Mégabassines
Publié le 19/04/2024

« SURFER SUR LA VOGUE » - Une fête foraine artisanale et décalée
Publié le 18/04/2024

Rassemblement et action pour la réquisition des logements vacants
Publié le 18/04/2024

Tiens, voilà du bidasse !
Publié le 14/04/2024