Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ANALYSES ET RÉFLEXIONS CAPITALISME - GLOBALISATION / RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
VÉNÉZUÉLA  
Publié le 27 mai 2007 | Maj le 24 octobre 2020 | 5 compléments

Présentation rapide de la Révolution Bolivarienne au Vénézuéla


Ce qui se passe au Vénézuéla est très intéressant.

En effet, le socialisme se construit dans ce pays. Et les défauts de l’URSS n’y sont pas reproduits : le système est ici démocratique, la population participe activement à la Révolution, l’autogestion des entreprises par les ouvriers est encouragée, il y a une lutte constante contre la bureaucratie, le réformisme et la corruption.

Depuis d’autres pays ont suivis le Vénézuéla : la Bolivie, et plus récemment l’Équateur et, dans une moindre mesure, le Nicaragua.

Au Vénézuéla, d’importants secteurs de l’économie ont été nationalisés : télécom, électricité, gaz, pétrole.

L’argent du pétrole, première richesse du pays, est désormais redistribué à la population alors qu’avant il était entre les mains de la bourgeoisie. Des systèmes de banque alimentaire, de santé, d’éducation publique sont crées et gérés par les habitants eux-même via des conseils communaux.

Un système de solidarité internationale est mis en place fondé sur la coopération : l’ALBA (Alternative Bolivarienne pour les Amériques). Dans ce système par exemple le Vénézuéla donne du pétrole à Cuba, et en échange des médecins cubains vont soigner les pauvres au Vénézuéla. Le Vénézuéla est à la pointe du combat contre l’impérialisme américain.

La Constitution Bolivarienne du Vénézuéla est très démocratique : tous les élus sont révocables par le peuple, les référendums d’initiative populaire sont encouragés.

La réforme agraire est mise en place pour permettre aux petits paysans d’obtenir la terre qui avant était propriété des grands propriétaires terriens.

L’environnement est protégé : interdiction des OGM, interdiction de la pèche intensive.

Le Vénézuéla a récemment été classé pays sans analphabétisme par l’UNESCO, preuve que les missions d’éducation ont fonctionné.

Les sources idéologiques de la Révolution Bolivarienne sont nombreuses : marxisme, bolivarisme (pour l’unité de l’Amérique du Sud face aux USA) et Théologie de la Libération (branche chrétienne proche du marxisme).

La politique antiaméricaine et anticapitaliste du Vénézuéla et de son président Hugo Chavez a ammené les USA a faire un coup d’Etat contre lui avec le soutient du grand patronat. Ce coup d’Etat a échoué face à la mobilisation populaire.

Dans les grands médias capitalistes (Le Monde, Libération...) on entend beaucoup de calomnies et de mensonges sur le Vénézuéla : Chavez serait antisémite, populiste, dictateur... Toutes ces calomnies sont fausses et parfaitement démontables.

On peut s’informer sur ce qui se passe au Vénézuéla en visitant ce site et en s’abonnant à sa lettre d’information électronique.

Et ici le site de la campagne de défense de la Révolution Bolivarienne "Pas touche au Vénézuéla"

Yann GERMAIN, membre du Parti Communiste Français


Proposé par aaaaa
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 compléments

  • Salut je fais partie de l’équipe du Libertario et m’occupe d’une bibliothèque populaire libertaire autogérée au Venezuela La Libertaria, je vis ici depuis 4 ans, ici il n’y a pas de révolution, chavez a gagné des élections, plusieurs années aprés avoir fait un coup d’état militaire raté, ici il n’y a pas de d’autogestion sinon une cogestion estatale, il n’y a pas de media comunautaire sinon gouvernementaux, la nationalisation profite aux militaires et à la nouvelle bourgeoisie bolivarienne, ce que donne chavez ce sont des miettes pour ke les gens restent tranquilles, des territoires indigènes vont être délogés pour exploiter le charbon, ici TOTAL, SHELL, TEXACO sont des partenaires révolutionnaires... si tu veux mieux voir ce qui se passe ici, je t’invite à venir voir par toi même... tout n’est pas non plus négatif ,grace à l’arrivée et discours de chavez pas mal de gens se sont réveillés et s’organisent, mais la course à l’armement du gouvernement et l’impunité ambiente des crimes de la police font que l’on se sait pas comment cela va finir, ici si tu n’es pas de la gauche gouvernementale tu es de la cia

  • Oui parce que la merveilleuse nationalisation des industries ce n’est jamais que l’émergence d’un capitalisme d’Etat. Rien de glorieux ni de révolutionnaire, même plutôt contre-révolutionnaire. Basta le communisme autoritaire !

  • Yann GERMAIN, je vois qu’au PCF, votre volonté de manipulation est toujours resté intacte avec le temps. Finalement les outils choisis pour la symbolique vont comme un gant à une bonne partie des élus et militants du PCF : on fauche toute réflexion avec la fauscille et on rabache l’intox du parti à grand coup de marteau.
    Pour ma part, ce type d’article, dans sa forme comme sur le fond, n’a pas ça place sur un site comme le numerozero.

  • Bonjour,

    si l’on recoupe des informations variées, dont plusieurs articles déjà publiés sur le site du Numéro Zéro, on peut se douter que la réalité de la « révolution bolivarienne » n’est pas si idyllique.

    Il n’y a qu’à lire l’article publié le 16 mars à propos du délogement, par le gouvernement et des multinationales, de populations indigènes : http://lenumerozero.lautre.net/spip.php?article1100
    Il n’y a qu’à lire divers textes (tendances libertaires et anarchistes) qui critiquent la réalité de cette « révolution » :
    http://lenumerozero.lautre.net/spip.php?article868
    et les textes du journal El Libertario
    Voir aussi l’interview du groupe anarcho punk « Los Dolares » publiée dans le Numéro Zéro en juin 2005.

    Bien entendu, toutes les infos sur le sujet sont partisanes, et à confronter les unes avec les autres... Les points de vue des gens vivant au Vénézuéla eux mêmes sont divers.
    Mais il semble que la gauche occidentale utilise (volontairement ou non ??? ) le venezuela comme un mythe, qui tend à la propagande pure et simple tant les infos sont parfois simplifiées.

    Par ailleurs, même si la confrontation des points de vue - en particulier sur ce sujet - m’intéresse, je suis un peu ennuyée qu’un texte signé d’un « membre du PCF » soit publié ici, en particulier parce qu’il nous envoie vers des liens dont au moins un est un site d’une organisation qui soutient le PCF et dont la plupart des membres adhèrent au PCF et MJC...
    Rappelons que les articles publiés ici ne doivent pas émaner de partis politiques ou faire leur promotion... Ce n’est pas ouvertement le cas pour celui-ci, mais il contient à mon avis des volontés de promotion sous-jacente pour le PCF et ses camarades...

    C’est juste une invitation aux lecteurs et lectrices à se méfier...

  • Companeros, vive les braseros, surtout s’il y a des bourgeois dessus !!!! Chavez, mon père, ma mère, mon frère, mon alter moi-même contre le reste du monde, va y foutre leur race sévère, aux américains et à Sarkozy ! Reuseument qu’il reste du coco pur jus dans votre belle réserve qui n’est pas un goulag, même si on ferme parfois les grilles trop tôt dans la soirée ! Moi aussi, je suis plutôt goulasch que goulag, plutôt stalagtite que stalag,et rien de telle qu’une belle révolution, du moment que le grand soir préserve la paix sociale, et la bière fraiche ! Un euro, c’est moins cher que panam !Ah, si tout était gratuit, on se prendrait moins le bu avec leur chierie de capitalisme !!!!! Comme le disait Carlos, pas le sanguignolant, mais le pissandlovant, alllezzzzzzzzz : Big Bisous !

    Ps : allez les verres, les verts, je suis daltonien !Et j’emmerde les écolos !!!!! J’aime que l’art de toute façon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans CAPITALISME - GLOBALISATION

Lire aussi dans VÉNÉZUÉLA

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Lutte No Tav : inauguration d’un presidio en Maurienne
Publié le 18/06/2021

Crier notre colère
Publié le 18/06/2021

Zola, la “Vallée de l’Ondaine”, et le monde ouvrier
Publié le 17/06/2021

Dédicace avec Arié Alimi et Farid El Yamni à Lune & l’Autre samedi 26 juin à 11h
Publié le 16/06/2021

Nous sommes la nature qui se révolte
Publié le 15/06/2021

De Erdogan à Macron : L’Internationale Terroriste
Publié le 7/06/2021