Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
Publié le 12 septembre 2017 | Maj le 17 janvier 2020

« Pisser dans l’herbe », discussion et théâtre contre la prison


Christine a beaucoup écrit durant ses 4 années d’incarcération, parlant de sa détention et de ses combats face à l’administration pénitentiaire. Une grande partie de ses lettres ont été regroupées sur un blog : https://enfinpisserdanslherbe.noblogs.org.
Cette soirée sera l’occasion d’échanger avec elle et ensemble au sujet de la prison et des manières d’y résister.

18h discussion avec Christine. Comment résister face à la prison ?
20h bouffe
21h "Pisser dans l’herbe" : pièce de théâtre, inspirée de ces lettres.

Soirée à prix libre

Lieu :
Espace Autogéré La Gueule Noire
16 rue du Mont à Saint-Étienne (quartier bellevue - arrêt tram bicentenaire)

Pour plus d’infos, vous pouvez visiter le blog de la pièce de théâtre « Pisser dans l’herbe » en cliquant ici.


" En septembre 2015, j’étais en prison depuis près de 3 ans, quand j’ai reçu une lettre d’un inconnu. Ce théâtreux parigot (il râle quand je le définis comme ça alors j’en profite dans ce court texte !) se disait entousiasmé par mes lettres publiées dans l’Envolée et autres sites militants anticarcéraux et abolitionnistes.Il voulait en faire une pièce de théâtre et la monter. J’étais un peu circonspecte, surtout, ce que je ne voulais pas, était de devenir une égérie, un porte-­” drapeau. Alors j’ai proposé à d’autres filles d’écrire aussi (ça n’a pas soulevé un grand entousiasme, certes). Une correspondance importante s’est mise en place avec Philippe. En même temps qu’il écrivait "Pisser dans l’herbe...", il découvrait peu à peu la prison en écrivant à d’autres enfermés ou en s’impliquant dans des réseaux militants. Je corrigeais les textes au fur et à mesure pour limiter les erreurs techniques et l’approche trop "épique" de la lutte par rapport à la survie en prison. Au bout d’un an, le texte était finalisé et riche d’échanges divers. Bien que je ne connaisse rien à la mise en scène, Philippe et Marie Paule ont continué à me raconter leur travail, leurs idées... et je continuais à les commenter. Maintenant la pièce est montée. Je ne peux pas la voir. je ne sais pas quand je le pourrais.Mais elle est le fruit de collaborations multiples entre taulard(e)s et/ou artistes.
J’espère qu’elle permettra des débats et des actions pour qu’un jour CRÈVE LA TAULE !"

(écrit par Christine alors qu’elle était encore incarcérée)


Proposé par papillon
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans LA GUEULE NOIRE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Restructuration et rentabilité statistique à travers la gestion pandémique
Publié le 29/05/2020

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020

17 juin - Agir contre la réintoxication du monde
Publié le 23/05/2020