Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   MOUVEMENT GILETS JAUNES
Publié le 4 décembre 2018 | Maj le 25 avril 2020

Paroles de gilets


Samedi 1er novembre, 15h, le cortège des « gilets jaunes » quitte la place Jean Jaurès, où la clameur un peu confuse des cris de manifestant-e-s est couverte par le bruit des motos pétaradantes. Les slogans « Macron – démission » et le chant « Les gilets jaunes » prennent le dessus. Si le gilet jaune est revêtu par presque tout le monde, les participants sont divers – leurs motivations aussi. Quelques paroles recueillies dans l’après-midi en témoignent.

Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous là ?

Je touche une demie-retraite, 1100 euros par mois. Avec trois enfants que j’ai dû élever seule et que je dois aider. Les taxes sont trop élevées, je n’y arrive plus. La classe moyenne crève de faim. […] Les services publics sont en déchéance totale. J’étais aide soignante, je ne peux pas tolérer l’état du soin aujourd’hui. […] Il n’y a plus de liberté d’expression aujourd’hui, le pays est sous dictature.

J’ai un bac +5, je fais actuellement un service civique. Je suis pour la fin des écarts entre les classes moyennes ou plus pauvres et les riches. Pour l’écologie, il y aurait beaucoup de mesures à prendre avant d’appauvrir toujours plus le peuple. J’ai participé aux blocages et aux opérations péage gratuit des 17, 18, 19 novembre.

Il y a trop de taxes. J’étais chauffeur poids lourds.

Je suis une fille de prolétaires : mon père était mineur. Je suis solidaire de ceux qui souffrent. […] Le gouvernement augmente la CSG et supprime l’ISF, c’est du cynisme. Ils ne nous représentent pas.

Qu’attendez-vous de ces mobilisations ?

Il faut arrêter de ponctionner les petites gens. C’est toutes les taxes, pas que l’essence.

Le gouvernement doit être moins hautain. Arrêter les hausses et les taxes sur les voitures. Donner l’argent de ceux qui en ont trop et le dilapident.

Les politiques n’écoutent pas le peuple, ce gouvernement doit démissionner.

Il faut de la justice fiscale, de la redistribution. Et mettre à bas les privilèges. Je voudrais aussi qu’on supprime l’ENA, les grandes écoles comme Polytechnique.

Que pensez-vous de l’argument selon lequel la hausse des taxes sur les carburants serait nécessaire pour des raisons écologiques ?

C’est faux. C’est un prétexte de l’État pour taxer le petit peuple encore et encore. C’est pour nous faire culpabiliser. Et eux ils se déplacent en jet, ils prennent l’avion pour faire 200 kilomètres.

Qu’est-ce qu’on devrait faire ? J’ai 6 km à faire tous les jours pour aller m’occuper de ma mère. En voiture j’y suis en 5 minutes, à pied ça me prendrait une heure. Acheter une voiture électrique ? Je n’ai pas l’argent pour ça.

C’est un faux problème. La voiture hybride ne résoudra rien. Qu’est-ce qu’on fait des batteries sur le long terme ? Le lithium, ça n’est pas propre. Et comment les alimente-t-on ? Avec du nucléaire ? Et puis actuellement Macron négocie des accords sur le commerce. Si on voulait vraiment réduire les émissions, il faudrait revoir ça avant tout.


Proposé par chapka
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans MOUVEMENT GILETS JAUNES

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Jean Louis Gagnaire ou la raclure la plus zélée du macronisme local
Publié le 26/10/2020

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020