Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES
HAUTE-LOIRE  
Publié le 15 mars 2021 | Maj le 24 mars 2021

Manifestation de soutien pour MADAMA


Samedi 13 mars a eu lieu une manifestation au Puy en Velay pour soutenir Madama, un jeune malien menacé d’expulsion par la Préfecture de la Haute-Loire

Isolé à son arrivée en France, il est recueilli en 2018 par un couple d’enseignants, déterminé·es à se battre à ses côtés pour le faire rester !

Le préfet le condamne à une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) ainsi qu’à une Interdiction de Retour sur le Territoire Français (IRTF) d’une durée de 24 mois, soit la peine maximale.

Depuis janvier 2021, plusieurs rassemblements de soutien ont été organisés, une pétition a été lancée et recueille aujourd’hui plus de 36 000 signatures, et son père adoptif a entamé une grève de la faim pendant une quinzaine de jours.

Cependant, l’acharnement continue. Mardi dernier, Madama et ses parents adoptifs sont convoqués au commissariat par la police des frontières à Gerzat (63). Iels sont accusé.es d’avoir falsifié des documents. Une procédure malhonnête pour justifier le fait de ne pas vouloir donner un titre de séjour !! La famille reste confiante et pense que ce sera l’occasion de montrer leur sincérité. Mais immédiatement, Madama est placé en garde à vue, et ses parents subiront plusieurs heures d’interrogatoire, individuellement de façon à les intimider. Puis ils apprendront que Madama va être enfermé au Centre de rétention de Lyon le soir-même sans qu’iels puissent se dire au revoir.

Finalement, Madama a été libéré vendredi, la veille du rassemblement de soutien qui a été organisé. Malgré cette bonne nouvelle, le rassemblement a été maintenu car le combat est encore loin d’être terminé. La famille est toujours poursuivie, et partout, d’autres personnes migrantes galèrent à obtenir leurs papiers et vivent dans la peur constante de recevoir injustement une OQTF.

Le mouvement s’amplifie car ce sont près de 500 personnes qui se sont rassemblées cette fois-ci pour exprimer leur soutien et indignation. Après des prises de paroles émouvantes, comme celles de Madama et d’un groupe de jeunes migrants sans papiers, les manifestant.es ont défilé sur le Boulevard du Breuil, en faisant une halte par la préfecture de la Haute-Loire, avant de revenir sur la Place du Breuil. Divers slogans revendicatifs sont scandés tout au long du parcours dont « Siamo Tutti Antifascisti » !

Contre l’État assassin et ses frontières,
Justice pour Madama et toustes les autres !

P.-S.


Proposé par Le Gueuloir
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans HAUTE-LOIRE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Images Migrantes - Rencontres Cinéma et Migrations - Automne 2021
Publié le 24/10/2021

Des 37 années de débâcle judiciaire subies par Georges Ibrahim Abdallah à l’emprisonnement abusif et massif des Palestiniens : une politique de la peur au service de la continuation des crimes impérialistes
Publié le 24/10/2021

Rassemblement contre E. Macron à St-Etienne
Publié le 24/10/2021

Crise d’Oka/Sage-femme en lutte/Des montagnes refuges : un podcast de Minuit Décousu
Publié le 23/10/2021

Les forces « aux » ordres
Publié le 21/10/2021

Non à la surveillance de masse et aux drones policiers !
Publié le 19/10/2021