Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 18 mars 2019 | Maj le 25 avril 2020

Design partout, Justice nulle part


A vous visiteuses et visiteurs de la Biennale de l’ennui,

Nous ne sommes pas dupes, ne le soyez pas lors de votre passage touristique à Sainté. La biennale du design vend une ville qui n’existe pas et qui n’est pas la nôtre. Elle n’inonde en rien la vraie vie et n’est qu’une vitrine. Ce n’est pas avec un événement international que les stéphanois-e-s auront une plus belle vi(ll)e.

Parce que le design est l’outil privilégié de la gentrification locale et que la gentrification est avant tout un processus de dépossession. C’est la dépossession d’un territoire au détriment de ses habitant.e.s les moins fortuné.e.s et à l’avantage de nouvelles et nouveaux arrivant.e.s et propriétaires. Elle est le fruit d’un système de collusion entre les élu.e.s, les bureaucrates, les promoteurs et les investisseurs en quête de profits.

Notre ville ne sera ni la capitale des taudis ni celle du design. Parce qu’insalubrité et gentrification sont les deux versants d’un même processus. Laisser pourrir les quartiers permet de les transformer, et leur population avec. A Saint-Étienne comme ailleurs la culture sert de levier à ce processus. Ici, c’est le design qui a été choisi comme outil d’un marketing territorial décomplexé. C’est celui-là qui ignore les habitant.e.s déjà là et qui promet à celleux pas encore là un avenir radieux.

Le design est partout, il est en tous cas revendiqué pour défendre n’importe quel projet de transformation de la ville. Il sert les intérêts des privilégiés locaux, de la construction du centre commercial Steel à l’installation de micros dans nos rues qui ne seraient pas assez « Serenicity ». Les porteurs de ces projets ne prônent pas le bénévolat et attendent évidemment un retour sur investissement.

On nous fait croire que le design est là depuis toujours. Ce concept du futur est posé sur un passé qui l’ignorait. Non, la rubanerie n’était pas l’avant-garde du design.

Le design est à la mode. Il attire les branché-e-s en tous genres. Celles et ceux-là même qui donnent leur légitimité aux projets les plus répugnants croyant rendre « le monde plus habitable ». La biennale n’est pas un moment apolitique et neutre mais un événement orchestré qui nous fout la lourde.

Si vous ne souhaitez pas devenir complice d’un embourgeoisement de cette ville, votre engouement du moment doit s’arrêter ici. Notre ville n’est pas un terrain d’expérimentation pour jeunes créatives et créatifs, mais un territoire solidaire, populaire et révolté.

Le terrain d’entente prôné par cette édition n’existe pas et n’existera pas. Parce qu’on ne veut pas d’une société lissée ni d’une grande parade design consensuelle.
Des habitantes et habitants de Sainté.


Proposé par luce
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ACTUALITÉS   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

« Cœur d’Histoire » : beaucoup de bruit pour...

Jeudi 20 Juin 2019 à 18h dans une salle de la Bourse du Travail avait lieu une réunion durant laquelle le maire de Saint-Étienne et son adjoint à la politique du logement Monsieur Jean-Pierre Berger, remettaient une synthèse des quatre ateliers thématiques qui se sont déroulés ces derniers mois, dans le cadre du projet « Cœur d’Histoire », des ateliers auxquels ont participé tout au plus 300 habitant.es., qui, aux dires des Stéphanois.es interviewé.es pour cet article, n’étaient pas très représentatifs de la population dans son ensemble.

Publié le 22/06/2019
ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Carnaval de l’inutile

Il fut un temps, où le carnaval était le jour où les esclaves se déguisaient en roi pour se moquer des puissant.e.s. Une occasion d’inverser les rôles, de transgresser les normes établies. Pour un jour, le monde marche à l’envers ! Aujourd’hui, à Saint-Étienne, ce sont les puissant.e.s qui l’organisent – celleux-là mêmes qui relookent la ville en Capitale du design. Celleux-là mêmes qui font mourir des quartiers habités pour en construire de nouveaux aseptisés. Nous proposons plutôt un giga carnaval coloré, bruyant et indomptable !
Les 30 et 31 mars 2019, ce sera un week-end coloré, bruyant et indomptable !

Publié le 8/03/2019
ANALYSES ET RÉFLEXIONS   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Design et raffiné

La municipalité de Saint-Étienne a fait de « l’expérience design » l’axe de sa promotion de la ville. Le design a sa biennale, il a aussi eu son pavillon FrenchTech DesignTech© à l’automne dernier. Décryptage de cette opération de communication sous la forme d’un récit, partial et partiel, de ces mondanités.

Publié le 10/08/2018
ACTUALITÉS   URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

L’empathie de la non-vie, Design-on l’ennemi

La biennale du Design 2019 arrive à grands pas et on commence à se prendre en pleine face le rouleau compresseur communicationnel de la mairie. Pour tenter d’y résister, voici un texte écrit suite à la huitième édition de la biennale du Design de Saint-Étienne en mars 2013 par le feu collectif Murmures-Manuela Rodriguez.

Publié le 22/07/2013

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020

Terreur et récupération
Publié le 19/10/2020