Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES
ITALIE / FRANCE  
Publié le 14 juillet 2023 | Maj le 11 août 2023

Campement itinérant Passamontagna


Les politiques de l’UE continuent d’augmenter le nombre de décès en mer et dans les territoires de passage en construisant des frontières intérieures et extérieures. De nouveaux accords sont signés avec les pays de transit et de départ. Des millions sont alloués à la technologie, à la police et à de nouveaux murs pour arrêter les personnes en route vers l’Europe ou pour construire des camps en outre-mer. Un plan fonctionnel pour l’anéantissement des exilé.e.s.

Celleux qui atteignent l’UE sont condamné∙e∙s à une vie d’esclavage dans l’espoir d’obtenir un laissez-passer pour un statut considéré comme acceptable par le système. Celleux qui ne parviennent pas à se dépêtrer de la course d’obstacles bureaucratiques, celleux qui ne travaillent pas légalement, celleux qui se rebellent, celleux qui ne sont pas considéré∙e∙s comme intégrables ou exploitables, deviennent de la chair à canon pour le système des centres de détention ou des prisons.

Dans ce contexte, le nombre de personnes forcées de migrer en raison de la crise climatique et écologique déclenchée par le modèle de production des États occidentaux augmente égalment. Pour dénoncer l’hypocrisie de ce système qui pille, rejette et déporte tout en prônant l’écologisme, nous persons que l’action directe est la voie à suivre.

Si, d’un côté, l’Union européenne met en place un système qui génère des guerres et misère, puis criminalise et exploite les personnes qui y échappent, de l’autre, il y a celleux qui, avec force et détermination, continuent chaque jour à défier ce système. Les passages de frontières qui échappent au contrôle de plus en plus intense des États, les émeutes et les luttes qui grippent les rouages des centres de rétention administrative, les réduisant parfois en ruines – comme en février 2023 au CPR (CRA) de Turin – montrent qui la monstrueuse machine étatique est moins invincible qu’il n’y paraît.

Pour ces raisons, nous ressentons le besoin de nous rassembler, de nous rencontrer, de nous reconnaître, de mieux nous organiser, en essayant d’échapper aux pièges de l’aide paternaliste ou des actions médiatiques.

Pendant les jours du camping, nous voudrions retraverser cette frontière qui nous est proche, une fois de plus de manière collective. Nous voudrions réaffirmer sa pratique et sa signification symbolique, contre toutes les frontières, internes et externes, et les dispositifs qui les alimentent. Contre les nouveaux décrets meurtriers italiens (Cutro) et français (Darmanin). Contre les nouvelles lois européennes qui permettront une externalisation toujours plus forte et plus violente des frontières, avec à l’avenir des déportations directes vers des pays tiers (autres qui les pays de départ).

Surtout dans ces montagnes, où des milliards sont dépensés pour tenter de construire le TAV (TGV), dévastant un territoire au nom de la rapidité des marchandises et des transports, tandis que les personnes qui n’ont pas les “bons” papiers aux yeux de l’Europe sont contraintes de risquer leur vie.

Au moins 9 personnes sont mortes à cette frontière. De nombreuses personnes sont blessées, d’innombrables sont rejetées. Des dizaines de personnes par jour tentent de franchir cette ligne imaginaire protégée par des gendarmes français et des flics italiens. Nous sommes et serons à leurs côtés.

Participons nombreux.ses au camp itinérant -Passamontagna- pour tenter de relancer des moments de rencontre et de confrontation collective, pour agir ensemble, en essayant de coordonner les différentes réalités et territoires en lutte, dans la perspective de nouveaux chemins possibles.

Le camping est entiérement autogeré : il n’y a pas d’organisateurs.trices mais seulement des participant.e.s.

Tous les repas seront à prix libre.

Prends le necessaire de camping, vêtements de montagne, assiette, couverts, et verre.


Proposé par ergdhfgh
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans ITALIE

Lire aussi dans FRANCE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Festival PaSTEC (Palestinian ST-É Cinéma)
Publié le 1er/03/2024

Point de situation sur la ZAD contre l’A69 au 29 février 2024
Publié le 1er/03/2024

Tour pour Gaza !
Publié le 29/02/2024

Procès en appel de Eddy versus Pôle Emploi
Publié le 29/02/2024

« Tout est pédé.e »
Publié le 23/02/2024

[Bure] Rencontres printanières anti-autoritaires contre le nucléaire les 17-23 avril 2024 à Bure (55)
Publié le 22/02/2024