Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ANTIFASCISME / RÉPRESSION - PRISON
LYON & ALENTOURS  
Publié le 28 décembre 2021 | Maj le 7 janvier 2022

Au procès des Daltons du 22 décembre : « cette action était de nature à provoquer une certaine émotion »


Le 24 novembre dernier, se tenait l’émission « Face à la rue » dans le quartier de la Guillotière. L’invité était le numéro un du Rassemblement National, Jordan Bardella. L’objectif : dépeindre le quartier de la Guillotière comme un lieu miné par les trafics et les violences et mettre en avant le « ras-le-bol des riverains ». Une émission que d’aucun pourrait trouver légèrement orientée, et qu’un esprit critique pourrait facilement considéré comme n’étant rien d’autre qu’une vitrine à la gloire des idées de droite et nationalistes. Un appel d’habitants et de collectifs avait donc circulé la veille, invitant à ne pas « laisser[er] cette provocation fasciste venir au cœur de notre quartier ». Le rassemblement a eu lieu, l’émission aussi. Et deux jeunes gens ont été interpellés par la suite.
Article publié sur rebellyon.info.

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait » disait Audiard. On pourrait appliquer la formule à la grille de programmes de la chaîne CNews. En effet, le 24 novembre dernier, elle ne trouvait rien de mieux que de planter le décor de son émission racoleuse « Face à la rue » en plein cœur du quartier de la Guillotière. Et qui de mieux placé pour parler des « problèmes d’insécurité » que le nouveau président du Rassemblement National. Il était prévu que Jordan Bardella parade dans le quartier pour « débattre » avec des commerçants et des « habitants » triés sur le volet. Devant une manœuvre aussi grossière, un contre rassemblement s’organise rapidement en moins de 48h. Plusieurs centaines de personnes répondent présentes dès 9h30 et se mettent à invectiver les deux principaux intervenants. L’émission ne doit son salut qu’aux dizaines de policiers déployés (CRS, gendarmes mobiles, Bac, motards, police municipale, renseignements territoriaux, etc.). On sent alors une certaine fébrilité chez le présentateur Jean-Marc Morandini (beaucoup de gens le traitent de pédophile), son invité du RN et leur service d’ordre. Le collectif de rappeurs des Daltons du 8e avait promis qu’ils seraient de la partie. Parole tenue puisqu’ils sont venus dans la matinée pimenter le rassemblement en tirant un feu d’artifices. Suite à cette action, deux jeunes gens ont été placés en garde-à-vue puis en détention (l’un deux jours, et l’autre un mois). Leur procès se tenait devant la chambre des comparutions immédiates ce mercredi 22 décembre.

L’un comparait libre. L’autre a été extrait de sa détention (à la prison de Corbas). Les deux vivent dans la même quartier du 8e arrondissement à Lyon. Au premier prévenu, K, tout juste 18 ans, le juge reproche le traditionnel délit appliqué à toutes les personnes interpellées désormais en manifestation : « groupement en vue de commettre des violences et des dégradations » caractérisé selon lui par le fait qu’au moment de son arrestation, on a retrouvé à proximité de K des mortiers, des briquets, des lunettes de soleil et des déguisements de Daltons. Il est aussi accusé de « violences sans ITT », en l’espèce des « tirs de mortiers sur les forces de l’ordre ».

R, qui a passé un mois en détention, est accusé du même chef d’inculpation (« groupement... ») et également de « complicité de violences volontaires aggravés n’ayant pas entraîné d’ITT » pour avoir enregistrer l’action avec son téléphone portable.

Des policiers qui ne sont ni blessés ni parties civiles, et présentés par le tribunal comme des victimes de « violences ». Une vidéo enregistrée qui fait d’un jeune homme le « complice » d’imaginaires « violences ». Le reste du procès va être à l’avenant.

P.-S.

La suite de cet article à lire sur rebellyon.info


Proposé par malina
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans ANTIFASCISME

Lire aussi dans LYON & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Incroyablement vrai et véridique, la Cour de cassation renvoie l’affaire Vincenzo Vecchi en Cour d’appel
Publié le 7/12/2022

2e réunion contre le portefeuille d’identité numérique
Publié le 5/12/2022

Coupures électriques : comment ça va se passer et de quoi ça résulte
Publié le 5/12/2022

L’Actu des Oublié.es • SIII • EP6 • Un avenir radicalement éco-féministe
Publié le 5/12/2022

Grève à la Poste
Publié le 4/12/2022

Le hackerspace féministe : 2e rendez-vous
Publié le 4/12/2022