Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE   MOUVEMENT GILETS JAUNES
Publié le 17 novembre 2019 | Maj le 25 avril 2020

Anniversaire des Gilets jaunes, Saint-Étienne


Déjà 1 an,

Un an que ce mouvement a vu le jour, 1 an au cours duquel les gens se sont réveillés, mobilisés, radicalisés. Le droit de vivre décemment, la fin de la précarité, un accès à un service public de qualité, la fin des violences d’État, la fin de l’impunité des élites, l’adoption d’un système anticapitaliste... La liste des revendications est longue, mais toutes sont légitimes, urgentes et indiscutables.

Malheureusement, après cette année de lutte les élites de cette pseudo République ne répondent en aucun cas à ces revendications si ce n’est par la violence en réprimant par tous les moyens le soulèvement populaire !

Aujourd’hui, comme partout en France, se sont rassemblés à Saint-Étienne de nombreux manifestants. Ils étaient plus de 1000 à s’être retrouvés pour fêter le premier anniversaire des Gilets Jaunes. Un véritable regain de mobilisation, qui d’ailleurs a pu être observé sur la totalité du pays, mais qui n’est pas une surprise : en effet le ras-le-bol est toujours le même !

Ayant rendez-vous comme d’habitude à Monthieu à 13h et à la place du peuple à 14h, les gilets jaunes ont formé deux cortèges qui se sont rassemblés au niveau de Square Violette. Puis la manifestation se lance en un seul et impressionnant bloc en direction de Centre 2. Les policiers sont omniprésents et en nombre pour encadrer l’événement... Mais pour le moment le cortège avance tranquillement, en faisant tout de même retentir de nombreux slogans antifascistes, anticapitalistes et anti-flics !

Arrivés devant la fac les manifestants marquent une pause. En effet une minute de silence est faite en solidarité et en hommage à Anas, jeune étudiant d’origine stephanoise, qui s’est immolé la semaine dernière à Lyon afin de dénoncer la précarité dans laquelle lui et de nombreux autres étudiants se trouvent. S’ensuit un appel à rejoindre la manifestation du 20 novembre à Saint-Étienne, qui justement, suite à ce tragique événement, vise à dénoncer la précarité chez les jeunes et de manière générale.
Tout le long de la manifestation une banderole arborant la phrase devenue tristement célèbre : « la précarité tue » ouvrait la marche.

Reprenant la route les manifestants arrivent jusqu’au centre commercial de C2 où ils décident de se diriger vers le centre-ville au vu de la présence importante des forces de police, qui une fois de plus protègent corps et âme le capital.

Sur le chemin, on retrouve de nombreux chants, mais toujours une ambiance calme. On peut y entendre "Le chant des partisans", "Bella ciao" ou encore "l’Internationale" !

Arrivés de nouveau en centre-ville encore le même schéma : la police est partout et barre toutes les routes qui pourraient faire passer le cortège à proximité du centre-ville et de la préfecture.

Pris de colère, de nombreux manifestants on tenté de mettre la pression sur un cordon de la BAC afin de passer et de se diriger vers la préfecture. À ce moment-là une véritable fissure se crée dans la manifestation entre ceux qui voulaient passer de force et ceux qui étaient paralysés par la peur... Peur complètement légitime au vu des nombreux blessés de toutes les dernières mobilisations ! À ce moment-là les manifestants étaient très nettement en avantage mais leur long temps d’hésitation leur coûta malheureusement cher...

Profitant de ce moment de confusion entre les différents manifestants, la police en a profité pour s’organiser et lancer son offensive. Dispersion du cortège suite à un gazage de masse. S’en est suivie la traque de chaque petit groupe de manifestants à travers la totalité du centre-ville de Saint-Étienne. Tir de grenades, charges, course-poursuites par des véhicules, interpellation violente ; une véritable chasse à l’homme est menée...

En conclusion :
Pour commencer, cette mobilisation était quelque part un succès puisque beaucoup de gens ont fait le choix de retourner dans la rue et le cortège stéphanois était vraiment conséquent !
En revanche la manière dont elle a pris fin révèle une fois de plus que nous n’avons plus le choix dans la manière de manifester. Lorsque nous savons pertinemment bien qu’à chaque fin de mobilisation les manifestants sont traqués, tabassés ou interpellés, peut-on encore se rassembler sans adopter une véritable logique d’autodéfense populaire ?

Même dans la rue, par la terreur qu’il instaure, l’État tente de nous diviser, de nous écraser...
L’union, la détermination et la radicalité doivent être notre force !

Encore une fois un grand bravo à tous pour cette manifestation !

VIVE LES GJ, VIVE LA LUTTE !

[ROD & LOU]


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ACTUALITÉS   MOBILISATIONS - LUTTES

Les gilets jaunes ont un an : appel pour un acte 53 historique !

Un an, 52 semaines, 365 jours ! Le 16 novembre prochain, cela fera une année que ce mouvement inédit, sorti de (presque) nous aura fait sortir dans les rues tous les samedis. Depuis plusieurs semaines, ça tourne pas mal sur les réseaux sociaux. Les GJ veulent fêter ce premier anniversaires dignement. Des rendez-vous fleurissent aux quatre coins de France pour manifester, bloquer des centres commerciaux voire des villes entières, pour réoccuper les ronds-points. Saint-Étienne n’est pas en reste et des appels à manifester sont lancés pour ce 53e acte.

Publié le 8/11/2019

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans MOUVEMENT GILETS JAUNES

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Restructuration et rentabilité statistique à travers la gestion pandémique
Publié le 29/05/2020

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020

17 juin - Agir contre la réintoxication du monde
Publié le 23/05/2020