Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 28 septembre 2018 | Maj le 25 avril 2020

Grève illimitée au CHU de Saint Etienne, la mobilisation prend de l’ampleur


Nous vous avions déjà relaté la situation délétère au service de psychiatrie du CHU de Saint Etienne dans un compte-rendu d’une rencontre avec le collectif Psy’cause organisé par le journal CouAc l’année dernière. Les membres de ce collectifs dressaient, dans la lignée du rapport de la contrôleuse des liberté, un portrait très noir de la gestion de cet hôpital. Quelques mois après, en plein procès sur les emprunts toxiques, le mouvement de grève que le collectif à imposé aux syndicats s’est étendu sur les autres services.

Il y a ce rapport accablant de la contrôleuse des libertés en janvier dernier qui dénoncent le traitement inhumains des patients au service d’urgence du CHU, puis il y a la naissance du collectif Psy’cause qui en plein mouvement contre la loi travail et à la suite des soignants de Saint Etienne du Rouvray qui ont du se mettre en grève de la faim pour obtenir quelques lits et personnels supplémentaires, il y a ces emprunts toxiques contractés par l’hôpital avant la crise de 2008 et qui oblige la direction à réduire toujours plus les dépenses, il y a la nouvelle restructuration des services au niveau régional... la liste des dysfonctionnements du CHU de Saint Etienne s’allonge de mois en mois et ce sont toujours les soignant’es et les patient’es qui en pâtissent.
Poussé par sa base, FO et CGT ont finalement déposé un préavis de grève jusqu’au 29 septembre reconductible. Le mouvement, parti du service de psychiatrie au départ, s’est peu à peu étendu à tous les services et s’accompagne d’actions publiques, on peut lire dans la presse par exemple :

Les salariés de l’hôpital de Saint-Étienne ont prévu de marquer les esprits en perturbant le lancement de la foire de Saint-Étienne le vendredi matin. Ils manifestent devant l’entrée principale à 11h30, un rassemblement sans doute assez spectaculaire puisqu’ils veulent s’allonger sur le sol pour symboliser une médecine morte. [1]

En espérant que le rouleau compresseur du libéralisme, qui détruit à petit feu tous les services publics et la solidarité populaire dont ils découlent n’auront pas raison de ce mouvement. En France c’est 1 personne sur 5 qui a recours à la psychiatrie dans sa vie et nous, toutes et tous, qui avons besoin un jour ou l’autre d’un hôpital de qualité. Nos dirigeants, sans doute habitués à se faire soigner dans de prestigieuses cliniques privées semblent déterminés à tuer l’hôpital public, ne nous laissons pas faire !

Ci-dessous, le dernier tract de l’intersyndicale des grévistes du CHU qui appelle à une Assemblée générale pour décider de la suite du mouvement le 4 octobre prochain.

Notes


Proposé par gnatemi
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Jean Louis Gagnaire ou la raclure la plus zélée du macronisme local
Publié le 26/10/2020

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020