Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON
GRENOBLE & ALENTOURS  
Publié le 5 mars 2019 | Maj le 30 avril 2020

[Grenoble] Vérité et Justice pour Adam et Fatih


Dans la nuit du 2 au 3 mars 2019, un véhicule de la BAC a voulu interpeller deux jeunes grenoblois qui circulaient sur un scooter. Après une course poursuite, Adam Soli (17 ans) et Fatih Karakuss (19 ans) percutent un bus et décèdent sur le coup. Depuis, au quartier du Mistral, la colère s’exprime et les keufs quadrillent le quartier. Encore une fois, la police se rend responsable de la mort de deux jeunes et veut étouffer l’affaire.
En leur mémoire et parce que sans justice il n’y aura pas de paix, rdv pour une marche blanche ce mercredi 6 mars à 16h à Grenoble au Plateau

Les courses-poursuites sont assassines

Les courses-poursuites, ou la menace d’en engager une, sont pourtant décriées par les keufs eux-mêmes quand elles mettent en danger les personnes. Un ex-commissaire rappelle ce « vieux principe […] enseigné dans les écoles de police : le trouble causé par une intervention sur la voie publique ne doit pas être supérieur au trouble qu’il est supposé faire cesser » [1].
La réalité est bien différente et ce drame en rappelle beaucoup d’autres. Trop. Celui de Tina et Raouf, tués en 2007 à Saint-Fons lors d’une poursuite. Malgré les éléments à charge, les keufs avaient obtenu un non-lieu. Ou encore la mort de Moushin et Lakhamy, la même année, à Villiers-le-Bel, renversés par une voiture de police. Ou encore celle de Malek, en 2010, à Woippy près de Metz, ou la mort d’Elyès, 14 ans, à Romans-sur-Isère en février 2015, celle de Mehdi à Vénissieux en 2016 .. Sans oublier Thomas Claudio, percuté par une voiture de police le 6 octobre 1990 à Vaulx-en-Velin, alors qu’il roule en scooter. Plusieurs jours de révolte suivront, avec à la clé la mise en place de nouvelles politiques de la ville. En réalité, depuis plus de 20 ans, rien n’a vraiment changé...

Appel à témoins

Un appel à témoins a été lancé par les familles (voir instagram et facebook). Ils circulaient sur un scooter 125 Xmax Yamaha noir entre 22h et 23h à Catane. Toute personne qui aurait des éléments peut se rapprocher des familles.

P.-S.

La suite à lire sur le site grenoblois Cric.

Notes

[1l’ex-flic Georges Moréas, sur son blog, en 2010


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans GRENOBLE & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020

Terreur et récupération
Publié le 19/10/2020

Vidéos des débats contre la 5G à Lyon le 19 septembre 2020
Publié le 19/10/2020

Retour sur la manifestation du 17 octobre à Lyon
Publié le 19/10/2020