Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
INFOS GLOBALES  
Publié le 5 juillet 2020 | Maj le 21 juillet 2020

« Faut-il attendre que quelqu’un meure pour être autorisé à débarquer ? »


SOS MEDITERRANEE appelle urgemment les États européens à se mobiliser pour un débarquement immédiat.

Marseille, 4 juillet 2020

L’organisation européenne de recherche et de sauvetage SOS MEDITERRANEE a été créée il y a cinq ans. Depuis lors, nos équipes ont effectué 271 opérations et assisté 31 799 personnes en Méditerranée centrale.
Nous avons traversé de terribles crises, des sauvetages dramatiques, de longues périodes de blocage en mer, mais tout au long de notre courte histoire, nos équipes ont toujours agi avec le plus grand professionnalisme et dans le plus strict respect des obligations et des procédures légales inscrites dans le droit et les conventions maritimes. Cela a été reconnu à plusieurs reprises par tous les acteurs étatiques avec lesquels nous avons toujours cherché à maintenir un dialogue constructif, déclare Nicholas Romaniuk, coordinateur de la recherche et du sauvetage de SOS MEDITERRANEE à bord de l’Ocean Viking.

Avec 180 rescapés à bord, qui ont été laissés sans aucune indication de pouvoir débarquer en lieu sûr pendant plus d’une semaine, l’Ocean Viking a déclaré l’état d’urgence il y a 24 heures. Cette mesure a été prise parce qu’un groupe important de rescapés fortement traumatisés se trouve dans une telle détresse psychologique qu’ils sont devenus un danger pour eux-mêmes et pour les autres. Nous n’avons jamais eu à recourir à une mesure si extrême dans toute notre histoire. Déclarer une telle urgence sur un navire est une mesure grave qui constitue un ultime recours pour demander une assistance urgente, ajoute Frederic Penard, Directeur des opérations pour SOS MEDITERRANEE.

Jusqu’à présent, plus de 24 heures plus tard, la seule assistance proposée a été la visite d’un médecin et d’un médiateur culturel qui ont parlé aux rescapés mais ne sont pas en mesure de présenter une solution pour leur débarquement. En outre, l’organisation d’un test COVID-19 est en cours de discussion. Il incombe toujours aux autorités compétentes de faciliter une telle solution.
Y a-t-il quelqu’un en Europe qui entend notre appel et le prend au sérieux ? Des vies humaines sont en danger et nous exigeons une action immédiate de la part de tous ces États soi-disant de bonne volonté dont nous n’entendons que des mots et ne voyons guère d’action aujourd’hui. Faut-il attendre que quelqu’un meure pour être autorisé à débarquer ?, ajoute Frédéric Penard.

L’Ocean Viking, navire de sauvetage affrété par SOS MEDITERRANEE, a secouru 181 personnes lors de quatre opérations de sauvetage - deux le 25 juin et deux le 30 juin - dans les régions de recherche et de sauvetage de Malte et d’Italie.
L’Ocean Viking a envoyé sept demandes de lieu sûr aux autorités maritimes italiennes et maltaises pour le débarquement de tous les rescapés. Les autorités maritimes ont la responsabilité légale de faciliter un débarquement rapide dans un port sûr, conformément au droit maritime. L’Ocean Viking a reçu deux réponses négatives de la part des autorités.
La santé mentale de nombreux rescapés à bord de l’Ocean Viking s’est rapidement détériorée depuis qu’ils ont été secourus. Le fait d’être restés en suspens en mer pendant une période aussi longue, alors que des mesures strictes visant à prévenir une épidémie de COVID-19 s’appliquent, a ajouté à leurs souffrances. Plusieurs rescapés, parmi lesquels des personnes ayant vécu des expériences traumatisantes en Libye, ont menacé de se faire du mal ainsi qu’aux autres. L’équipe médicale à bord de l’Ocean Viking a demandé une évacuation médicale pour ce groupe vendredi à midi. Cette demande est restée sans réponse. Plus de 24 heures plus tard, notre appel à l’aide n’a pas été entendu et nous sommes toujours en suspens avec 180 personnes en grave détresse mentale à bord. La seule réponse que nous avons reçue des États européens jusqu’à présent a été celle des autorités maritimes italiennes, qui ont envoyé une équipe médicale, composée d’un médecin et d’un médiateur culturel, à bord samedi après-midi. Les espoirs des rescapés de voir bientôt la fin de leur calvaire ont sans doute été renforcés par cette visite. Si une solution n’est pas trouvée immédiatement, nous craignons qu’ils ne perdent confiance et tentent à nouveau de porter atteinte à leur intégrité physique à tout moment.

SOS MEDITERRANEE
Ensemble, agissons pour sauver des vies en mer

www.sosmediterranee.fr

Les équipes de SOS MEDITERRANEE ont secouru au total 31 799 personnes au cours des cinq années qui ont suivi la création de l’organisation civile européenne de sauvetage en mer en 2015. Au total, 2276 personnes ont été secourues par l’Ocean Viking depuis le début de ses opérations en août 2019. A ce jour, 903 personnes ont été secourues en 2020.
Depuis la fin du partenariat avec Médecins sans Frontières en juin 2020, l’équipe de SOS MEDITERRANEE à bord de l’Ocean Viking, constituée de 22 membres, couvre tous les domaines de nos opérations, la recherche et le sauvetage ainsi que la prise en charge médicale et non médicale des rescapés.
L’association est basée en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse. Elle a reçu le Prix Unesco Houphouët-Boigny 2017 pour la Recherche de la Paix.


Proposé par SOS MEDITERRANEE
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans SOS MÉDITERRANÉE 42

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Rencontre des CIP Nationales à St-Étienne
Publié le 11/08/2020

Ils dorment par terre, la tête dans le frigo
Publié le 10/08/2020

A Saint-Etienne, les commerçants du centre-ville trahis par le maire
Publié le 10/08/2020

No Tav : un été de lutte contre le TGV Lyon-Turin
Publié le 7/08/2020

L’info poubelle
Publié le 7/08/2020

L’hôpital se fout bien de la charité
Publié le 7/08/2020