Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ANALYSES ET RÉFLEXIONS CAPITALISME - GLOBALISATION / ÉCOLOGIE - NUCLÉAIRE
LOIRE (42)  
Publié le 7 juillet 2022 | Maj le 21 juillet 2022

Vendre du vent


La Loire est dans le viseur du capitalisme vert : pas moins de 65 éoliennes industrielles devraient être implantées ces prochaines années, 18 pour le seul territoire de Loire Forez. Aucun massif ligérien de moyenne montagne n’est épargné : du Pilat au Forez, en passant par les monts du Bourbonnais et du Lyonnais. Une enquête publiée dans le Couac n°13.

Dans les bureaux de la Région Auvergne Rhône-Alpes, depuis leurs petits écrans d’ordinateurs, des ingénieurs élaborent des outils pour accompagner les promoteurs éoliens à la réussite de projets d’investissement et ce, au détriment de villages entiers [1]. Ils arbitrent la faune, ils jaugent la flore : la présence du milan royal = impact écologique fort ; la présence d’une tourbière = impact écologique moyen.

Localement, les élus municipaux et intercommunaux ouvrent la porte aux multinationales des énergies. Parfois, ils pensent qu’ils ne font pas le poids pour la leur fermer comme à Saint-Christo-en-Jarez [2]. Loire Forez Agglomération organisait une journée d’information, petits fours et bons vins, à destination de ses élus sur l’éolien [3]. C’est dans ces lieux que, pour faire accepter la pensée éolienne, on parle d’« acceptabilité renforcée », de « participatif et actionnariat citoyen », de « kits pédagogiques », etc. Les projets éoliens ne se pensent plus comme il y a 10 ans : du participatif ou rien. Faut que la pilule, elle passe. Roanne agglo veut le succès et vante la méthodologie vertueuse de ses « parties prenantes » grâce à un combo d’investisseurs publics (la ville de Grenoble d’Eric Piolle en est, ouais, ouais), et privés où l’on retrouve les groupes bancaires nationaux, les banques éthiques, Schneider électricité, etc.

La face cachée des énergies renouvelables est moche [4] et l’éolien industriel n’a jamais été et ne sera jamais une énergie durable : émission de gaz générés à la fabrication et au transport, déforestation, pollution lumineuse nocturne, impact sur les paysages, impact sur l’eau, assèchement des végétaux et des arbres, effet vortex en cas de feux de forêts [5], nuisances stroboscopiques, délitement du lien social, etc., etc., etc. Les habitants des villages de La Prugne, Saint-Clément et Ferrière-sur-Sichon, dans l’Allier tout proche, font le récit de leur vie quotidienne à côté d’éoliennes dans Hélices au Pays des merveilles [6].

On assiste à la mise au pas des territoires ruraux à la production énergétique nationale et internationale. L’énergie produite ne sert pas localement. Les combats menés ici et là par les collectifs et les habitants des villages concernés sont nombreux. La justice et ses tribunaux donnent raison, le plus souvent, aux promoteurs. Une première en France, Total, qui se trouve derrière le projet de parc éolien à Burdignes et Saint-Sauveur-en-Rue, a assigné devant le tribunal de Saint-Étienne en 2020, trois associations et 29 particuliers requérants, pour leur réclamer 893 000€ de dédommagement [7]. Ça se bat du côté aussi de Saint-Bonnet-des-Quarts près de Roanne contre l’escroquerie éolienne participative et concertée, où deux enquêtrices de la société Courant porteur, mandatée par la multinationale promotrice BayWa R.E, ont vu leur véhicule dégradé, en sus des menaces relevées sur les réseaux sociaux.

Parce que dans cette colonisation des espaces qui n’aura lieu ni devant les fenêtres de Brigitte Macron au Touquet, ni dans le Perche colonisé par les riches Parisiens, les campagnes vont devoir produire de l’énergie pour le monde 2.0, la 5G, la smart city, la technopolis, et demain les voitures électriques...

L’éolien n’est en rien une alternative au nucléaire mais une strate supplémentaire dans ce grand marché de l’électricité mondiale ; il ne fera pas fermer les centrales nucléaires, bien au contraire. Les récentes déclarations de Macron en témoignent : volonté de construire des mini-centrales et non-volonté de fermer les anciennes [8].

Ainsi, le combat mené contre les éoliennes est le même que celui mené contre les centrales nucléaires qui ne date pas d’aujourd’hui. Les femmes qui ont lutté contre le projet de centrale à Plogloff disaient alors [9] :

On ne veut pas de cette centrale, […] On n’a pas besoin de piscine ici, la Baie des Trépassés nous suffit ! Ni de tellement d’électricité !
- L’électricité, je n’en ai pas besoin, ce n’est pas la télé que je regarde, mon plaisir c’est d’être tous les soirs dans mon jardin. Et le chauffage pour moi, merci ! Je n’en ai pas besoin. Même la cuisine on peut la faire au feu de bois, elle n’en est que meilleure.
- Ça c’est ton choix mais on peut très bien garder tout le confort sans avoir recours au nucléaire. Pour l’an 2000 il paraît qu’il faut encore beaucoup plus ? Parce que nous consommons beaucoup plus, en quoi ?
Je crois plutôt qu’il y a un autre mode de vie à avoir, avec moins de gaspillage, plus de récupération.
- Moi je suis contre les gadgets. Il y a des cuisines où ça ne marche qu’avec des gadgets ; tout est électrique. On ne sait plus rien manœuvrer à la main. Il vaut mieux lutter contre le gaspillage.

Notes

[1Cartographie éolien, Jean-Jacques Forquin et Anne-Sophie Musy, DREAL ARA. 30 juin 2021. https://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2022prescartoeoliencdtevf.pdf.

[3Rencontre qui a eu lieu le samedi 13 novembre 2021.

[4La face cachée des énergies vertes, Jean-Louis Perez, Guillaume Pitron, Arte, 2020.

[6Hélices au Pays des Merveilles, André Nuel, 2016. Disponible sur youtube.

[7Total est l’unique actionnaire De Quadran, unique actionnaire de SAS les Ailes de Taillard. https://www.sitesetmonuments.org/eolien-en-foret-de-taillard-pnr-du-pilat-l-intimidation-inedite-d-un-industriel-du-vent.

[8Comme pour les prisons, les nouvelles ne ferment pas les précédentes. Résultat, la population carcérale ne cesse de croître.

[9Femmes de Plogoff, Renée Conan et Annie Laurent, Éditions La Digitale, 2021 [réédition].


Proposé par Couac
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans ÉCOLOGIE - NUCLÉAIRE

Lire aussi dans CAPITALISME - GLOBALISATION

Lire aussi dans COUAC

Lire aussi dans LOIRE (42)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Techno-luttons, toutes et tous !
Publié le 25/11/2022

Contre toutes les violences faites aux femmes et aux minorités de genre
Publié le 25/11/2022

Nouvelle attaque sur le Rojava
Publié le 23/11/2022

Guerre en Europe en 2022 : Rencontre sur la guerre en Ukraine et en soutien à sa population
Publié le 23/11/2022

L’Actu des Oublié.es • S III > EP 5 • Le stade final de l’impérialisme
Publié le 21/11/2022

Tombola de fin de mandat de Perdriau
Publié le 20/11/2022