Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS MIGRATIONS - SANS-PAPIERS / MOBILISATIONS - LUTTES
ALLIER  
Publié le 15 octobre 2008 | Maj le 15 décembre 2020 | 1 complément

Tous à Vichy le 3 novembre !


Les 3 et 4 novembre prochain, la présidence française de l’Union Européenne réunit, à l’iniatitive de Brice Hortefeux, l’ensemble des 27 ministres européens de l’Intérieur et de la Justice, à défaut qu’il y ait, ailleurs que dans notre beau pays, d’autres ministres « de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité Nationale ». Elle les réunit à Vichy.
Le 2 et 3 novembre a lieu, sur place, un contre-sommet, qui se clôturera le lundi 3, à 18h, par une grande manifestation. D’ores et déjà des bus commencent à être affrétés depuis Lyon et Grenoble.
Ci-après : pourquoi nous devons être des milliers à Vichy ce jour-là et ne pas laisser passer une telle provocation.

POURQUOI NOUS DEVONS TOUS ETRE A VICHY LE 3 NOVEMBRE PROCHAIN.

Les 3 et 4 novembre prochain, la présidence française de l’Union Européenne réunit, à l’iniatitive de Brice Hortefeux, l’ensemble des 27 ministres européens de l’Intérieur et de la Justice, à défaut qu’il y ait, ailleurs que dans notre beau pays, d’autres ministres « de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité Nationale ». Elle les réunit à Vichy. Là on s’entretiendra gravement du contrôle des flux de main d’oeuvre immigrée et de l’application de la fameuse « directive retour ». On imagine sans peine avec quel rire gras l’idée d’une telle provocation a pu surgir dans le crâne d’un ministre qui est partout caricaturé en nazillon. Ha Ha Ha.

Voici quelques raisons pour lesquelles nous serons dans la rue, à Vichy, le 3 novembre, et pourquoi nous jugeons impensables de n’y être pas par milliers, et bien décidés à empêcher la tenue de ce sommet :

1. A l’heure où les sans-papiers répondent à la chasse qui leur est livrée par l’incendie des centres de rétention dans plusieurs pays d’Europe, c’est la tâche minimale de ceux qui les soutiennent que de perturber le banquet des ministres.

2. Certaines provocations symboliques, laissées sans réponse, constituent d’authentiques défaites pratiques. Elles sont conçues pour démoraliser ceux qui luttent, et les démoralisent effectivement. Elles désarment préventivement toute contre-attaque en normalisant l’intolérable.

3. Par la provocation systématique, le pouvoir en place entend acculer ses opposants à l’indignation, et par là les isoler. Car aucune personne sensée ne souhaite se retrouver à bêler dans le troupeau de ceux qui s’indignent : l’indignation est le cri de l’impuissance et nul ne goûte l’impuissance, parmi les gens sensés en tout cas.

4. La « directive retour » n’est pas une « directive de la honte », c’est une directive de collabo et la collaboration n’est pas du tout honteuse dans cette époque, elle y est au contraire parfaitement à son aise : elle est « décomplexée », comme elle dit. La collaboration n’est pas honteuse : elle est à détruire. En appeler à la morale, ici, c’est s’abstenir de lutter.

5. Au moment où Brice Hortefeux porte plainte contre SOS-Sans-papiers et veut faire porter aux « terroristes » de RESF la responsabilité de l’incendie du centre de rétention de Vincennes, au moment où l’on cherche à nous intimider, c’est là , précisément, qu’il faut faire dans la rue une démonstration de force. Ce gouvernement ne comprend pas d’autre langage. Il continuera à écraser tout ce qui s’oppose tant que l’on s’opposera mollement.

6. Chacun sent que nous ne pouvons pas laisser passer une couleuvre aussi grosse que cette réunion à Vichy, mais la provocation est tellement énorme qu’elle effraie. C’est le moment de laisser toute peur de côté, ou la peur finira par nous engloutir.

7. Une simple manifestation digestive le dimanche ne serait pas une réponse à la hauteur de la provocation. Ce serait au contraire une démonstration d’impuissance. Ce qu’il faut c’est empêcher physiquement la tenue de ce congrès, investir la ville le 3 novembre, bloquer ses accès, s’approprier l’espace public, perturber le cours normal de la vie à Vichy jusqu’à ce que l’occupant s’en aille. Nous pouvons compter sur cet avantage que des scènes de répression féroce à Vichy seraient du plus mauvais effet pour ce gouvernement « démocratique ».

8. Depuis dix ans qu’il y a des contre-sommets et que des milliers de gens de France et d’ailleurs s’y sont aguerries, il est grand temps d’appliquer des tactiques éprouvées, et dont nous savons qu’elles marchent, aux luttes hexagonales.

Organisons des réunions publiques sur ce thème dans nos villes. Affrétons des cars pour s’y rendre en masse. Parlons-en dans nos orgas, à nos camarades. Faisons tourner l’information en Europe.

TOUS A VICHY LE 3 NOVEMBRE ! (le temps est court, mais la force est avec nous.)


Proposé par tatata
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 complément

  • que de belles paroles censés,« collabo, nazillon, occupant à vichy, perturber le cours normal des choses » et au final une seule date 2008 argumentation de papy resistant, alors qu’au final nul ne sait se qu’il aurait été dans les années 40. Très franchement vos paroles à la radio m’ont fait enrager, peut être que j’ai mal saisi, mais ouverture des frontières aux personnes ! Que les réfugiés de tout bord viennent dans le pays ou je me sens apatride, je m’en fous, mais qu’il vienne foutre un climat de guerre, de bordel, parce qu’au final rien n’est encadré, sérieux, pas moyen

    Non à toutes les expulsions !
    - Non à l’enfermement des sans-papiers dans les centres de rétention et les prisons !
    - Pour la régularisation de toutes les personnes sans-papiers
    - Pour l’égalité des droits entre migrants et français

    j’ai l’impression que vous prônez une forme de déni de la responsabilité qui m’exaspère, tout ça parce que vous n’en n’avez aucune dans votre vie passée, présente et future.

    Que les gens aient le droit de dormir en paix( et non pas en guerre), pas de problème en soit, mais ce qui me gène c’est la globalisation du programme. Si quelqu’un souhaite se planquer en France de quoi que soit, pas de soucis, . Mais quand le réfugié devient une menace (et le réfugié, dans son unité, pas dans un sens global) qu’est ce qui devrait faire qu’il ne fasse pas bourrer la gueule dans son pays d’origine, si au final il ne comprend rien au mœurs du pays accueillant, et qu’il le prend pour un con et ses autochtones avec ( je parle toujours des réfugiés qui foute la chouma à l’autre part des réfugiés qui essaye d’avancer et qui sont confondu avec l’aspect sombre de la force)

    Diatribes alambiqués pouvant être mis au crédi du FNJ ou tout autre connerie pour celui qui ne fait pas la différence entre une réflexion et des guéguerres de bouffons qui en sont au même point, désoeuvrés, haineux par essence et pas par opinion.

    Trait d’humeur en réaction avec une invective radiophonique qui m’a très légérement gonflé.

    Oui à l’entraide entre peuples non à l’ouverture de toutes les vannes. Assumer vos opinions, si c’est la destruction de la société qui vous importe (et peut être de votre papa qui sait), faite le vous même, n’allez pas appeler à une société sans régulation sans savoir ce que cela induit.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans ALLIER

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Il y a dix ans, la révolution tunisienne dégage Ben Ali et lance les « Printemps arabes »
Publié le 16/01/2021

Collecte commune Brigades de solidarité - Green Angels
Publié le 14/01/2021

Guide de survie en protection numérique à l’usage des militant·es
Publié le 12/01/2021

Tentative de suicide dans une résidence universitaire : la santé psychologique des étudiant·es est une urgence vitale !
Publié le 12/01/2021

Des « super CRS » pour anéantir encore plus violemment les contestations
Publié le 12/01/2021

6 janvier 2021 : une base de recrutement du fascisme ?
Publié le 11/01/2021