Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON / RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES
GRÈCE  
Publié le 3 juillet 2003 | Maj le 11 décembre 2020

Solidarité avec les prisonniers de la manifestation du 21 juin à Thessalonique


Du 20 au 22 juin s’est déroulé le sommet de l’U.E. à Porto Carras, à 120 km de Thessalonique, en Grèce. Les anarchistes et les anti-autoritaires ont appelé à des actions contre le sommet.
Pendant quelques jours une partie de l’université Aristote de Thessalonique a été occupé par des anarchistes pour créer un espace de discussion, de contre-informations ainsi que pour préparer des actions.

Jeudi 18 juin, le cortège anarchiste / anti-autoritaire en solidarité avec les immigrés a rassemblé 4000 personnes.

Le samedi 21 juin, la manifestation anarchiste, refusant le dialogue avec les autorités comme avec les groupes réformistes, a choisi une stratégie offensive contre les symboles du pouvoir et du capital, une stratégie de confrontation avec les forces de police.

Lors de cette manifestation dans le centre de Thessalonique, plus d’une centaine de personnes ont été arrêtées, tabassées et quelques-unes torturées par la police afin d’obtenir d’elles qu’elles signent des feuilles vierges, par la suite remplies par la police d’aveux fabriqués.

29 personnes ont été à ce jour mises en examen. Et le mercredi 25 juin, 7 compagnons ont été placés en détention préventive (max. 18 mois). Les 22 autres, remis en liberté - la plupart avec des cautions fort élevées - seront jugés plus tard.

Pour le moment restent en prison 2 espagnols, 1 anglais, 1 syrien réfugié politique vivant en Grèce et 3 compagnons grecs. Tous les prisonniers sont détenus séparément et les 3 compagnons grecs ont été incarcérées dans des prisons pour mineurs, réputées pour la dureté de leur régime.

Au nombre des manœuvres de dépolitisation habituelles, la presse et les politiciers ont tenté de faire passer les attaques qui ont eu lieu durant la manifestation anarchiste pour de simples « actes de vandalisme ». Mais ils ont en outre eu recours cette fois à leur nouvel arsenal : l’anti-terrorisme. Ainsi l’un des jeunes espagnols de 19 ans a inévitablement été reconnu comme la cheville ouvrière du rapprochement entre le « mouvement anti-mondialisation » et l’ETA tandis que le procureur doublait les accusations fabriquées contre chacun des prévenus d’une espèce de délit associatif de « participation à manifestation violente ».

Il est vrai que le cortège anarchiste était le seul à s’attaquer au statu quo démocratique, à refuser de dialoguer avec l’Etat.

Plus que jamais, il est nécessaire d’étendre les actions de solidarité dans le monde, en soutien aux compagnons incarcérés.

Déjà à Berlin, à Copenhague et en Espagne, des occupations et des manifestations ont eu lieu.

La solidarité est une arme ! Par tous les moyens nécessaires !

P.-S.

NB : Un collectif grec a déjà commencé à rassembler des fonds de soutien aux prisonniers, en vue des procès notamment.

Pour soutenir financièrement :
compte à la banque Piraeus, IBAN : 5209-0164-58-443.


Proposé par silvain
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans GRÈCE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Contestation effacée avant l’arrivée de Micron
Publié le 27/10/2021

Images Migrantes - Rencontres Cinéma et Migrations - Automne 2021
Publié le 24/10/2021

Des 37 années de débâcle judiciaire subies par Georges Ibrahim Abdallah à l’emprisonnement abusif et massif des Palestiniens : une politique de la peur au service de la continuation des crimes impérialistes
Publié le 24/10/2021

Crise d’Oka/Sage-femme en lutte/Des montagnes refuges : un podcast de Minuit Décousu
Publié le 23/10/2021

Les forces « aux » ordres
Publié le 21/10/2021

Non à la surveillance de masse et aux drones policiers !
Publié le 19/10/2021