Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ARMEMENT - MILITARISATION
LOIRE (42)  
Publié le 13 février 2024 | Maj le 1er mars 2024

Revue de presse antimilitariste #1 (fin 2023-début 2024)


Comme disait l’autre « les emmerdes, ça vole toujours en escadrille », alors plutôt que d’en faire un article à chaque fois, voici une liste d’un bel escadron d’emmerdes distillées ça et là dans la presse bourgeoise.
On est quelques-un.es, et de plus en plus nombreux.ses, à constater l’atmosphère particulièrement va-t-en-guerre des élites. Cette revue de presse recense quelques articles qu’on nous a transmis comme significatifs de l’avancée belliciste de ces temps. Si les industriels et politiciens se congratulent, des individus et collectifs réagissent aussi, on trouvera donc ici quelques initiatives, contre les guerres et ce monde mortifère.

A Saint-Étienne et autour :

Du CAP « Sécurité » au BTS « Management », en passant par le brevet pro « agent technique » le lycée le marais sainte thérèse offre une gamme complète de formations en « sécurité » pour répondre, dixit le Progrès du 9 janvier, aux besoins en sécurité, au risque d’attentats et aux JO2024. Tout ceci en partenariat avec de nombreuses entreprises ainsi qu’avec police, gendarmerie et pompiers. Un bel avenir pour les jeunes !

Le 26 janvier 2024, à Saint-Étienne, 140 industiels étaient invités à la Cité du Design pour parler « économie de guerre ».

Un article en parlait ici, la rencontre a l’air de s’être très bien passée, les patrons ont fait plein de belles photos, on peut voir celles de Guillaume Verney Carron, ravi, sur son compte Linkedin, celles du cluster Eden, ou encore celles de Patrice Faivre Duboz et une interview de ce dernier sur FranceBleu dans laquelle il parle morale et patriotisme, pépite !

***

A Roche-la-Molière, les employé.es de l’usine Safran tiraient la gueule. L’usine a « reconnu avoir exposé ses salariés » à des produits hautement toxiques. Sans aucune protection les employé.es manipulaient, parfois depuis 30 ans, des produits classés CMR (cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques) pour fabriquer le materiel nécessaire à la circulation de carburant dans les avions militaires de Dassault, Airbus ou Boeing. Quant à l’usine, elle devra payer la somme dérisoire de 8000 euros d’amende.

Toujours à Roche-la-molière, la commune s’est prononcée favorable à l’expérimentation des uniformes à l’école.
Il y en a pour tous les âges chez les rouchons !

***

Il est probable que les jeunes habitant.es de Villars aient prochainement à porter l’uniforme puisque le 31 janvier 2024, la commune annonçait fièrement sur son site les résultats de son enquête : une majorité des parents d’élèves approuverait le test des uniformes à l’école pour la rentrée de septembre 2024.

Rappelons que les établissements scolaires de notre région subissent le double matraquage réactionnaire de l’Etat avec le discours d’Attal (alors « simple » ministre de l’Education Nationale ) en décembre sur l’uniforme à l’école, mais aussi celui de Wauquiez qui communique lui aussi sur ses uniformes bleu marine qu’il distribuera à 5 lycées de la Région, pour un coût de 1 million d’euros. Ce qui a de quoi faire réagir les élus d’opposition dénonçant entre autres un gaspillage d’argent qui pourrait servir à des services en grandes difficultés (voir leur communiqué).

A ce propos, le Progrès nous dévoile le nom de deux entreprises roannaises fières d’avoir été choisies par la région. Hénitex à Riorges fabriquera du tissu, et Kraft Cie, à Neulise, l’assemblera.

Ce coup de pouce à l’industrie locale a dû plaire au maire de Roanne, Yves Nicolin, pouisqu’il annonce se mettre au diapason et porte sa commune volontaire, elle aussi, au test d’uniformes en école primaire.

A ce sujet, mais plus loin, ce sont les habitant.es d’une commune bretonne, à Plouisy qui se sont mobilisé.es contre un projet similaire jusqu’à ce que le maire abandonne sa brillante idée.
Chapeau les Breton.nes !

Vendeurs d’armes

A Saint-Just-Saint-Rambert, belle fin d’année pour l’entreprise Rivolier. Elle vend pour 100 000 euros de Taser à la police municipale de Toulon. Pour 1 500 000 euros de « tenues vestimentaires, accessoires et chaussures » à la Police municipale de Saint-Étienne. Pour 700 000 euros d’habillement de la police municipale de Nimes. Pour 640 000 euros d’habits et gilets pare balles à la police municipale de Cagnes sur Mer.

***

On change de décor, à Paris, du 14 au 17 novembre 2023 s’est tenu comme chaque année le salon MILIPOL. Il a réuni pléthore de VRP de l’industrie de l’armement. On y trouvait, en plus de l’habituel stand israelien, des instruments de torture (matraques à pointe, gants electrifiants,...) mais aussi des entreprises spécialisées dans les logiciels espions et en reconnaissance faciale. Le tout sur un fond sécuritaire dont les JO2024 étaient l’excuse. Un article détaillé est disponible par ici.

***
A Lyon, le 24 janvier 2024, la Chambre de Commerce et d’Industrie présentait ses voeux aux industriels de la région. Une vingtaine de manifestant.es ont déployé des banderoles et entonné des slogans devant l’entrée. Dénonçant entre autres la présence du cluster EDEN, un lobby de l’armement quiregroupe plus de 100 entreprises de matériel militaire, de surveillance et de sécurité.

***

A Toulouse, le 7 février, dans le cadre de la journée mondiale d’action contre les entreprises d’armement complices du génocide en Palestine, des militant.es ont dénoncé la collaboration de l’entreprise Thales avec Frontex ainsi qu’avec Israel.

***
A Toulouse encore, depuis le début de l’année, une assemblée antimilitariste se tient deux fois par mois.
« Nous sommes plusieurs à Toulouse, à faire le constat du besoin d’un espace ouvert dans la durée, pour se retrouver, échanger et s’organiser sur les questions liées aux guerres et au militarisme. Car souvent la sidération et l’écrasement, face aux horreurs, nous empêche d’agir comme on le souhaiterait. Et l’urgence de la situation nous empêche de prendre du recul. »

Cynisme de la guerre, et contrôle des populations

Au sujet de la Palestine, deux articles de Mediapart mettent en lumière le cynisme de la guerre.
D’un côté la France demande un cessez-le-feu à Gaza mais elle continue d’exporter des armes à Israel « pour assurer sa défense » : bombes, torpilles, roquettes, missiles...
Mediapart : Malgré un appel à cesser les envois d’armes vers Israel, la France continuera d’en livrer.
De l’autre, pour Israel, les clients n’auront pas besoin d’attendre la fin de la guerre : ils connaissent déjà les nouveaux materiels militaires que les entreprises israeliennes présenteront dans les salons d’armement. Les armements en question sont présentés en catalogue sur le site officiel de l’armée israelienne, avec explications sommaires et « utilisateurs » ravis de leurs expérimentations sur le terrain. Le petit territoire palestinien est donc ouvertement une vitrine de l’armée israelienne, un showroom de l’industrie militaire du pays qui a déjà fait plus de 26 000 mort.es, des dizaines de milliers de blessé.es, et des centaines de milliers de déplacé.es.
Mediapart : « Testées et approuvées » : la bande de Gaza, zone d’essai pour les armes israeliennes.

***

En Ukraine, la loi sur la conscription a été votée à l’Assemblée le 7 février. Elle prévoit entre autres d’abaisser l’âge minimum de 27 à 25 ans, une durée de mobilisation de 3 ans, et de nouvelles sanctions contre les personnes qui refuseraient de s’enrôler. Il semblerait que l’exil ne suffise plus pour échapper à la boucherie, si les Ukrainiens qui se trouvent dans la tranche d’âge des mobilisables sont à l’étranger, ils devront désormais présenter des documents d’enregistrement militaire auprès des ambassades ukrainiennes pour bénéficier de services consulaires, notamment de renouvellement de passeports.

Au Sénégal, déjà 3 personnes ont été tuées lors des dernières manifestations contre le retardement des elections présidentielles. Il y a de fortes chances pour que, comme le disait Politis l’an dernier, les armes utilisées pour le « maintien de l’ordre » soient françaises. Parmi les nominées de l’année dernière on trouvait Alsetex, Nobel Sport, Cheddite et Verney Carron.

***

Ces quelques articles montrant à la fois l’embrigadement de la jeunesse, le nouvel élan rêvé des industriels français (et locaux) de l’armement, le cynisme des guerres et le contrôle que cela produit sur les populations, pourraient contribuer à (re)mettre sur pied une critique antimilitariste entre nous et autour de nous.
A BAS L’ARMEE, A BAS LES GUERRES ET LES MARCHANDS DE CANONS !

P.-S.

Pour avoir acces aux sources, un fichier pdf recense tous les articles cités, il est disponible en téléchargement avec le mot de passe antimilitariste , en suivant ce lien :
https://drop.infini.fr/r/6pBSCc9KyL#DJCwNC5i36XtRRnHhjZbgiWUlOCBPOA6Pp7NLQJoWb8=

Portfolio


Proposé par esKdrille
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ANALYSES ET RÉFLEXIONS   ARMEMENT - MILITARISATION

Revue de presse antimilitariste #2 (fev.mars 2024)

Condamné.es à imaginer un avenir que le présent détruit. Résolu.es à défendre nos idées au milieu de l’abrutissement médiatique, nous regroupons ici quelques perles qui vous auraient échappé. Venant souvent de media mainstream qui n’ont plus que deux tristes couleurs (les gentils et les méchants) pour peindre le monde, nous rajoutons quelques infos provenant de palettes autonomes, pour contribuer autant que faire se peut à la fresque antimilitariste.

Publié le 30/03/2024

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans ARMEMENT - MILITARISATION

Lire aussi dans LOIRE (42)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Quatre rendez-vous dans la Loire au sujet des Mégabassines
Publié le 19/04/2024

« SURFER SUR LA VOGUE » - Une fête foraine artisanale et décalée
Publié le 18/04/2024

Rassemblement et action pour la réquisition des logements vacants
Publié le 18/04/2024

Tiens, voilà du bidasse !
Publié le 14/04/2024

GIGA-BASSINES, NI DANS LE 63, NI AILLEURS ! Réunion publique le 29 avril
Publié le 14/04/2024

Une cantine pour cantiner # 17
Publié le 8/04/2024