Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ARMEMENT - MILITARISATION
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 1er février 2024 | Maj le 29 février 2024

L’armée à la Cité du Design ?


Ca lui suffisait pas d’être chef des flics, voilà que notre préfet fricotte avec les bidasses.

Il fallait accueillir comme il se doit Denis Mistral, général de corps d’armée, en goguette dans le coin. Alors quoi de mieux que de convier des industriels de la Loire à la Cité du Design pour se faire un relais du Réarmement en Marche (cadencée).

En effet, comme nous le dit France Bleu :

« il y a des perspectives pour les entreprises de la Loire dans le domaine de l’économie et l’industrie de guerre », c’était le message passé ce vendredi 26 janvier 2024 à environ 140 entreprises locales réunies à la Cité du Design de Saint-Étienne. (France Bleu Loire)

Ou encore :

« On a décidé de mettre en place l’économie de guerre à la fois pour le matériel mais aussi pour les munitions. Il y a énormément d’opportunités. »

Il n’y a même plus besoin d’être expert.e en novlangue pour lire entre les lignes, puisqu’on nous le dit déjà clairement : la guerre ça rapporte.
Et c’est bien pour ça que tout ce beau monde de l’industrie se frotte les mains de semer mort et destruction (les perspectives) grâce aux guerres (les opportunités) partout dans le monde.

Notons au passage qu’en plus de vouloir mobiliser la Base Industrielle et Technologique de Défense (BITD : les entreprises qui travaillent pour l’industrie de défense), il faut aussi mobiliser les corps et les esprits. C’est pourquoi le charmant Denis Mistral (dont la devise quand il était dans la légion était « commander en père, obéir en fils » [1]) était à Lyon la veille pour signer avec le groupe Vicat, la société Acti, BioMérieux, l’école EM Lyon, le Medef Lyon-Rhône et la CBS.School, six conventions de partenariat de soutien à la réserve opérationelle. Toujours pas besoin de traduction puisque le Progrès nous dit tout :

L’Armée se félicite d’une « démarche citoyenne [qui] favorise l’intégration au sein de la reserve opérationelle des salariés, fonctionnaires, étudiants souhaitant s’engager pour la nation. L’objectif est d’atteindre le doublement des reserves opérationnelles voulu par le président de la République. »

Mais revenons à la Cité du Design. Pourquoi réunit-on dans ce lieu où l’on fabrique d’innocentes chaises à trois pieds et des lampes en plastique fondu, la fine fleur des généraux et des marchands de canons ?

On pourrait faire tout un dossier sur les 150 ans d’histoire de la Manufacture d’Armes de Saint-Étienne, mais concentrons-nous pour l’instant sur les dernières années. L’actuelle Cité du Design abritait, jusqu’en 2001, le GIAT, devenu Nexter, fabricant de canons (Caesar) et marchands de mort à travers le monde. En fermant ses portes localement [2], Nexter nous a quand même laissé deux rejetons qui travaillent encore pour l’armée sur place !
Il s’agit de OPTSys et de NBCSys, filiales spécialisées dans les protections Nucléaire, Bactériologique, Chimique et dans l’optique.

La Cité du Design, c’est aussi l’endroit où l’on trouve le laboratoire Hubert Curien, créé sous l’impulsion de Thales Saint Heand, une filiale de Thales qui, comme on le sait, mange à tous les rateliers [3] puisqu’elle vend des drônes et du matériel à Israel, fournit des batteries anti-aériennes à l’Ukraine tout en ayant vendu du matériel de visée nocturne à l’armée...russe.

Le labo Hubert Curien travaille donc avec Thales, mais aussi avec Airbus Defense, le Commissariat à l’Energie Atomique, la Direction Générale de l’Armemement, et STMicroElectronics (épinglée pour pomper l’eau de Grenoble [4] mais aussi pour ses ventes de materiel à la Russie). Pas mal de labos et d’entreprises qui font donc leur beurre sur « l’innovation de défense », et comme le dit encore le gouverneur militaire de Lyon [5] :

« On peut penser aux drones, à la robotique et bien sûr à l’intelligence artificielle aux conséquences assez importantes dans notre domaine aussi bien sûr »

.

Ce rapide tour d’horizon mortifère de la Cité ne donne pas la nausée à tout le monde. C’est aussi ici qu’un start-upeur [6] a décidé de monter la Fabuleuse Cantine, solidaire et éthique, en même temps qu’une autre boite a lui : Serenicity, qui a tenté de vendre à la ville de Saint-Étienne des micros à mettre dans les rues, en plus des caméras. Un des actionnaires de cette boite n’est autre que Verney-Carron, célèbre vendeur d’armes qui compte bien se refaire une santé avec toutes ces « opportunités » !
Mais nous sommes sorti.es de la zone. Verney-Carron n’est pas dans la Cité, mais juste à coté, de l’autre côté du boulevard au doux nom d’Adolphe Thiers.

Conclusions provisoires :
La guerre a toujours fait des heureux.
Les dirigeants sont ravis de voir un peuple marcher à la baguette, par un « réarmement civique » passant par les réserves opérationelles, l’uniforme à l’école ou le SNU pour les jeunes de 15 à 17 ans.
Les industriels s’en mettent plein les poches en vendant à tire-l’arigot leurs engins de mort.
Les scientifiques recherchent « pour la science ».
La Cité du Design abrite encore ces engeances qui ne voient que les « perspectives et opportunités » de faire crever les gens.

Chair à patron, chair à canon, le réarmement démographique voulu par Macron (comme par n’importe quel chef d’Etat en guerre) montre bien son visage patriarcal et autoritaire.

Ne les laissons pas réaliser leurs profits sur notre dos !

Leurs guerres, nos morts !

P.-S.

A vérifier, mais d’après l’image de l’article de IF Saint-Étienne :
https://i0.wp.com/www.if-saint-etienne.fr/wp-content/uploads/2024/01/esign-IF-250.png

il semblerait que la petite sauterie ait eu lieu dans un amphi de l’Ecole du Design, qu’on pourrait confondre avec la Cité du Design puisque les deux structures ont été fondues en EPCC avec un seul chef (Eric Jourdan). Quoiqu’il en soit, cela veut dire qu’il y a forcément eu des profs au courant de cette réunion de requins !

Notes

[1Voir le dossier « Le mâle » du magazine réac Causeur : https://www.causeur.fr/wp-content/uploads/2021/03/CA_02032021.pdf

[3dans le langage économique, on dit « innover sur tous les fronts »

[5Il s’agit aussi de ce bon vieux Denis Mistral qui a visiblement plein de casquettes en plus de la Légion d’Honneur

[6Un dossier du Couac nous en parlait ici


Proposé par stld
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans ARMEMENT - MILITARISATION

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Assemblée pour un front uni antifasciste
Publié le 19/06/2024

Aux sources du vote FN/RN : prendre le racisme au sérieux
Publié le 18/06/2024

Nouveau rassemblement contre l’extrême-droite
Publié le 18/06/2024

L’Actu des Oublié.e.s • SIV • EP17 • Le Monde avec Gaza
Publié le 18/06/2024

“Otages” israéliens, “prisonniers” palestiniens, vraiment ?
Publié le 14/06/2024

Réunion de préparation du camping militant
Publié le 14/06/2024