Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS RÉPRESSION - PRISON / RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES / URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT
ALLEMAGNE  
Publié le 14 décembre 2004 | Maj le 15 décembre 2020

Revendications pour la gratuité réprimées en Allemagne


Cela fait environ trois ans que des campagnes politiques ont débuté dans certaines villes d’Allemagne afin de revendiquer la gratuité des transports publics ainsi que la gratuité de structures publiques comme les piscines. Il semble que ces revendications soient devenues une cible pour le pouvoir en place puisque à quelques jours d’intervalle, deux villes, Berlin et Freiburg, ont été dans la ligne de mire et quelquEs activistEs en ont fait les frais.

A Berlin d’abord, le professeur Grottian qui avait participé à une manifestation/action en juin 2004 pour la gratuité des transports publics à Berlin, s’est vu infligé une amende de 3000 euros. Cette action appelée « contrôlons les contrôleurs » consistait à suivre les contrôleurs, qui officient en civil et ne se découvrent qu’une fois les portes de la rame fermées, et de prévenir les voyageurs de leur présence. Plus grave encore ce qui s’est passé à 8 heures du matin le 8 décembre 2004 à Freiburg. Un appartement collectif de quatre personnes engagées dans la campagne revendiquant la gratuité des transports et des structures publiques, a été l’objet d’une perquisition de la part de la police. Celle-ci demandé par le juge Holm Ertelt avait pour objet de réquisitionner un exemplaire du tract « voyage gratuit pour toutEs » ainsi que les ordinateurs et les disques durs. Ils sont accusés d’avoir appelé la population à commettre des délits. Une fois de plus internet est dans le colimateur, car le principal problème pour l’Etat semble être qu’ils aient appelé à des actions depuis le site internet http://www.antifa-freiburg.de.

Le contexte général, n’est pas très réjouissant à Freiburg, où les activistEs en sont principalement réduit à devoir adopter une attitude défensive : lutte pour la conservation de leur centre autonome KTS l’hiver dernier. Mais les attaques contre les campagnes revendiquant la gratuité semblent se répandre de l’autre côté du Rhin de manière générale, et phénomène assez inquiétant à mon sens, il ne s’agit pas d’une répression de manifestations à l’aide de matraques mais d’une répression ciblée après coup et qui vient toucher les individus jusque chez eux. Reste enfin à savoir si la portée d’une action politique se mesure à la répression qu’elle engendre...

Pour celles et ceux qui lisent l’Allemand
- Berlin http://www.germany.indymedia.org/20...
- Freiburg http://germany.indymedia.org/2004/1...

P.-S.

/source : Indymedia-Paris


Proposé par silvain
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans RÉSISTANCES ET SOLIDARITÉS INTERNATIONALES

Lire aussi dans URBANISME - GENTRIFICATION - TRANSPORT

Lire aussi dans ALLEMAGNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Non à la « Manif Pour Tous » !
Publié le 26/01/2021

Grossophobie, sexisme et capitalisme néo-libéral
Publié le 26/01/2021

Quand la municipalité de Saint-Étienne offre une tribune à Ferhat Mehenni
Publié le 26/01/2021

Nouvelle collecte des Brigades de solidarité - Green angels
Publié le 26/01/2021

La monarchie sans le roi : de quoi l’Action française est-elle le nom ?
Publié le 24/01/2021

Grève dans l’Éducation et appel de lycéen.ne.s le mardi 26 janvier
Publié le 24/01/2021