Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS FLICAGE - SURVEILLANCE
Publié le 28 novembre 2019 | Maj le 12 avril 2020

Mutiler oui, mais local !


On dirait bien que c’est passé à la trappe dans les médias mainstream, mais qui se souvient de l’appel d’offre lancé par le gouvernement il y a un peu moins d’un an, alors que le mouvement des Gilets Jaunes explosait, pour refaire le stock d’armes « à létalité atténuée » de la police et de la Gendarmerie ?

Fin décembre 2018, le Canard enchaîné révélait en plein mouvement des gilets jaunes que le ministère de l’intérieur lançait un appel d’offres aux entreprises françaises pour venir épauler la police, alors que depuis un mois, la liste des blessé.e.s et des éborgné.e.s explosait littéralement.
Dans la Loire, on s’attendait à voir le producteur local, Verney Carron, jouer des coudes et proposer ses services aux forces de l’ordre en premier. Mais surprise, c’est un autre producteur d’armes ligérien qui remporte le marché, aux cotés du champion français Alsetex, dans la Sarthe.
Pour répondre à la grosse commande du gouvernement (1200 lanceurs mono-coups et 450 lanceurs multi coups), c’est donc Rivolier, fabriquant d’armes depuis 1830, basé à Saint-Just Saint-Rambert qui va se remonter les manches.

Pointons simplement l’ironie d’une commande d’armes à 2 millions d’euros alors que le personnel hospitalier crève la gueule ouverte et que le nombre de victimes de violences policières a explosé ces derniers mois. On passera donc sur l’histoire des armes « à létalité réduite » et sur celle du maintien de l’ordre en France : le site désarmons les s’en occupe fort bien. Rappelons juste que le maintien de l’ordre, en plus d’être un outil de contrôle et de répression, c’est aussi un business.

Si vous souhaitez déchiffrer du jargon administratif, vous trouverez par ici l’appel d’offre lancé l’hiver dernier, et par là  le "résultat de marché" du bulletin officiel daté du 27 Novembre 2019.


Proposé par gnatemi
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

MÉMOIRE   ARMEMENT / MÉDIAS

Une ville d’armes et d’histoire

Les dossiers Couac
Saint-Étienne a une sacrée histoire, une histoire multiple, des histoires rouges, noires, jaunes, vertes... Mais ici, on va surtout s’intéresser à celle de l’armement, thématique oblige.
Tout commence, on ne sait trop quand, cela diffère selon les sources. Les plus optimistes parlent de traces de forges à l’époque de Jules César, d’autres, peut-être plus sérieux (le Musée d’Art et d’Industrie), annoncent le XIVe siècle pour les premières traces d’armuriers à Saint-Étienne.

Publié le 20/10/2016

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans FLICAGE - SURVEILLANCE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Petit argumentaire juridique pour justifier d’aller voir un.e proche incarcéré.e à plus de 100 kilomètres de chez soi
Publié le 25/05/2020

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2020

Saint-Etienne ville cosmopolite, prolétaire et solidaire !
Publié le 24/05/2020

On ne veut pas moins, on ne veut pas autant, on veut plus !
Publié le 24/05/2020

17 juin - Agir contre la réintoxication du monde
Publié le 23/05/2020

Mobilisation des hôpitaux à l’appel de 12 syndicats et collectifs
Publié le 22/05/2020