Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ / MIGRATIONS - SANS-PAPIERS
LOIRE (42)  
Publié le 4 janvier 2023 | Maj le 17 janvier 2023

La Préfète de la Loire contrainte de revenir sur la dématérialisation des procédures pour les étrangers


Par son jugement du 22 décembre dernier [1], le tribunal administratif de Lyon a censuré les dispositifs de démarches exclusivement dématérialisées mis en place par la préfecture de la Loire.

Le tribunal a ainsi donné raison à la requête déposée par Julie Royon, avocate au barreau de Saint-Étienne, pour le compte de plusieurs associations et syndicats (La Cimade, le Groupe d’information et de soutien des immigré.e.s, le Syndicat des avocats de France, la Ligue des droits de l’homme, l’Association des avocats pour la défense des droits des étrangers et Le Secours catholique) qui contestait les décisions de la préfecture rendant obligatoire la prise de rendez-vous en ligne pour les demandes de titre de séjour. La préfecture de la Loire avait en effet depuis plusieurs années, avant même la crise sanitaire, généralisé la mise en place de procédures dématérialisées pour le dépôt et l’instruction des démarches concernant l’accueil et le séjour des étrangers résidant dans le département.

Sont explicitement visées par le tribunal administratif de Lyon les demandes d’admission exceptionnelles au séjour (AES), et la quasi totalité des demandes de titre de séjour dites « de droit » (exemple : conjoint de français, parent d’enfant français, conjoint de réfugié, bénéficiaire du regroupement familial, jeune majeur entré avant 13 ans, etc.), ainsi que les demandes de renouvèlement desdits titres.

En conséquence, le tribunal administratif de Lyon a enjoint à la Préfète de la Loire de mettre fin au caractère exclusif de la saisine de ses services par voie dématérialisée, et ce dans un délai de quatre mois.

Il faudra être vigilants quant à l’application effective de cette injonction par la Préfète de la Loire, au 22 avril 2023 au plus tard, date à laquelle d’autres modalités de prise de rendez-vous en préfecture devront être proposées aux ressortissants étrangers désireux de déposer une demande de titre de séjour.

Ne sont en revanche pas concernées par ce jugement les demandes de documents de séjour visés à l’article R 431-2 du CESEDA (étudiants, passeports talents, visiteurs, citoyen UE ou membre de famille de citoyen UE, DCEM), lesquels restent soumis à la dématérialisation en application de dispositions règlementaires, et non d’une décision unilatérale de la préfète de la Loire.

Notes

[1La décision peut être retrouvée en ligne sur le site du tribunal administratif de Lyon : http://lyon.tribunal-administratif.fr/Media/TACAA/Lyon/Jugements/jugement-2105128.


Proposé par pazkal
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MIGRATIONS - SANS-PAPIERS

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans LOIRE (42)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Occupation de l’Amphi J01 à Tréfilerie et Université populaire !
Publié le 2/02/2023

ChaNtIEr 2 aUx VerGeRS dU TuRfU - 4 FeVrIER
Publié le 2/02/2023

L’Actu des Oublié.es • SIII • EP9 • Kurdistan ** Seconde Partie **
Publié le 1er/02/2023

Tags en solidarité avec Alfredo Cospito, en grève de la faim contre la 41 bis
Publié le 1er/02/2023

Un homme de 51 ans interpellé et prochainement jugé pour être rentrer dans un logement inoccupé.
Publié le 1er/02/2023

Grève contre la réforme des retraites : Encore 50 000 personnes dans les rues de Saint-Étienne !
Publié le 31/01/2023