Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS LOGEMENT - SQUAT / RÉPRESSION - PRISON
LYON & ALENTOURS  
Publié le 16 décembre 2003 | Maj le 22 avril 2020

Expulsion à Lyon. Le squat de la rue du Bon Pasteur vidé de ses occupants


Ce matin vers 8h30, expulsion du dernier squat de la rue du Bon Pasteur à Lyon (1er arrdt), dans le calme et avec de grands sourires, policiers et huissiers ont investi ce bâtiment (le dernier à être occupé dans cette rue) avec également de beaux déménageurs et quelques maçons...

Une trentaine de personnes (salariés précaires, chômeurs, demandeur d’asile) occupaient cette bâtisse depuis, pour certains, quatre ans !
Quelle nécessité de virer, en plein hiver, des gens qui n’ont rien ? En bon rapport avec le voisinage, les « squatteurs » se sont retrouvés devant le fait « en cours d’accomplissement »... Une petite alerte tout de même avec le passage d’un huissier la semaine dernière, ce qui a amené les demandeurs d’asile à décamper rapido, ils n’auront pas le droit au contrôle d’identité des policiers, qui nous ont traité comme des « délinquants » (je cite), prêts à nous arrêter pour nous filer une crèche de 24 h.

Certains ont tout de même découvert le déménagement sauvage des forces de l’ORDRE dans la matinée avec leurs affaires emballées dans les camions de déménageurs, les policiers refusant qu’ils pénètrent dans le bâtiment et surtout avec un refus de pouvoir récupérer (quelques vêtements au moins) dans les camions des déménageurs. Cela leur coûtera 150 euros pour la récup dans un délai maximum de 30 jours ! Si, si...

« quand on a rien, on a rien ! », ça ressemble un peu à cela cette expulsion qui met sur le pavé des gens en plein hiver, aucun jugement signifié, seulement des proprios qui envisage de vendre à la mairie de Lyon ce bâtiment assis sur les pentes de la Croix Rousse...

Heureusement, un peu de solidarité avec les camarades chom’du et salarié (certains militent à AC !) pour récupérer des affaires dès 6 h ce matin et tenter de trouver d’autres lieux à SQUATTER : « quand ça ferme, on rouvre ! »,

Un contact avait été pris avec un élu communiste (si, si ça existe encore) qui est délégué au logement à la ville de Lyon, rien à faire avec ce bonhomme ! (avec un élu, pardon !), s’en fout qu’on vire comme ça...

la bise,

un précaire de Précadarma
precadarma chez no-log.org


Proposé par silvain
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans RÉPRESSION - PRISON

Lire aussi dans LOGEMENT - SQUAT

Lire aussi dans LYON & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Expulsion imminente du squat de la poste de Solaure
Publié le 25/09/2020

Les députés votent une nouvelle mesure anti-squat
Publié le 22/09/2020

L’hypothèse autonome : entretien avec Julien Allavena
Publié le 22/09/2020

Le Rassemblement National s’invite chez Génération Identitaire
Publié le 22/09/2020

Les sans-papiers et leurs soutiens marchent vers l’Élysée !
Publié le 21/09/2020

Avorter en 1979, en 2013, au printemps 2020 : une lutte
Publié le 21/09/2020