Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES
MOBILISATION ANTI CPE (2006)
Publié le 3 février 2006 | Maj le 18 janvier 2019

Egalité des chances - CPE : la LDH appelle à manifester le 7 février


Le gouvernement a décidé, dans une précipitation qui devient coutumière, d’insérer dans le projet de loi hétéroclite dit « pour l’égalité des chances » la création d’un « contrat première embauche ».

De même que le mot « social », dans « plan social », signifie « licenciements », « embauche », dans « première embauche », signifie « précarité » : dans la logique gouvernementale, seuls des salariés « jetables » sont embauchables. Ce qui était naguère présenté comme spécifique de la situation des PME s’étendrait donc à tous les jeunes arrivant sur le marché du travail : on en revient à l’emploi journalier. Bienvenue dans un monde où pendant deux ans (et même davantage car rien n’interdit la succession de CPE) il faudrait s’habituer à quitter son travail le soir sans savoir si on le retrouvera le lendemain matin...

L’arbitraire placé dans les mains des employeurs pour mettre fin à ces contrats de travail empêcherait toute possibilité de recours ou contestation auprès des instances prud’homales pour les salariés ainsi licenciés sans motif avec le risque de les voir détournées en secours vers des actions civiles ou pénales.

Attachée à la défense de tous les droits, la LDH est investie, avec un grand nombre d’associations et de syndicats, dans l’animation d’un collectif contre ce projet de loi qui oeuvre moins « pour l’égalité des chances » que « pour l’inégalité des droits ». Elle appelle d’ores et déjà à faire de la manifestation unitaire organisée le 7 février par les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens un temps de mobilisation assez puissante pour faire échec à un projet porteur de régression sociale.

Paris, le 1er février 2006

P.-S.


Proposé par dial
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En complément...

ACTUALITÉS   ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / RÉPRESSION - PRISON

De la prison ferme pour une bosse sur la tête d’une patronne.

Thierry a été condamné pour avoir donné un coup de quille de jonglage sur la tête d’une patronne, dans le cadre d’une action des « anti-cpe » : l’occupation des locaux stéphanois de la C.G.P.M.E. (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises) un syndicat de (petits) entrepreneurs, (genre poujadistes qui savent se tenir en public).

Publié le 21/05/2006

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Lire aussi dans MOBILISATION ANTI CPE (2006)

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Communiqué de soutien au Lyon Antifa Fest du mouvement « Occupons Partout Lyon/Villeurbanne »
Publié le 16/09/2021

[Erratum] Mise à jour de la liste des logements vides chez les bailleurs sociaux (2020)
Publié le 15/09/2021

Apéro de rentrée du Couac
Publié le 14/09/2021

L’ateliéphémère, on s’en pass ?
Publié le 10/09/2021

Un coup de pédale en avant, trois coups en arrière
Publié le 9/09/2021

L’Éphéméride Anarchiste sur Radiolutte - 6 septembre, Jules Durand
Publié le 6/09/2021