Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ANALYSES ET RÉFLEXIONS ANARCHISME
INFOS GLOBALES  
Publié le 16 octobre 2021 | Maj le 18 octobre 2021

C’est quoi l’ANARCHIE ? - Réflexion sur l’anarchisme, par Le Gueuloir


Qu’est-ce que l’Anarchisme ?

L’anarchie, étymologiquement « anarkhia » signifiant « absence d’autorité » ou « absence de gouvernement », est une société où il n’existe ni autorité, ni coercition, ni domination, ni hiérarchie quelconque entre individus.

La philosophie anarchiste, aussi appelée anarchisme, découle directement de l’anarchie, et tend à exclure toutes les formes de domination.

Les anarchistes, assurément contre l’autorité et pour la liberté, aspirent à démanteler tous les systèmes de domination et toutes autorités constituées. Ils et elles sont donc révolté·es contre l’État, synonyme d’un autoritarisme exacerbé, mais aussi contre toute hiérarchie et institutionnalisation du pouvoir, qui même en cas d’abdication de sa propre liberté, reste un obstacle à l’émancipation de toutes et tous.

Historiquement, les points de convergence centraux entre anarchistes sont de considérer que la domination sur le peuple se fait à travers ; L’ÉTAT, LE CAPITAL et LA RELIGION.
Au fil du temps, la critique de la domination masculine a aussi pris une importance dans les milieux anarchistes.

Liberté & Solidarité : conditions sine qua non de l’anarchisme

L’émancipation, donc la liberté sans domination, est au fondement de la philosophie anarchiste, c’est pour cela que le mot libertaire (à ne pas confondre avec « libéral ») est un synonyme de l’anarchisme.

Pour les anarchistes, la notion de liberté (le fait de pouvoir faire ses propres choix) doit être remise en question, en fonction des dominations existantes. La soi-disant liberté des dominants et dominé·es n’est qu’une illusion et ne peut être possible dans une société libertaire, qui conçoit la liberté sans autorité, sans pouvoir coercitif, sans domination et sans hiérarchie quelconque entre individus.

Pour s’acheminer vers une société anarchiste, il faut que nous soyons toutes et tous libres, pour cela, un principe sine qua non : LA SOLIDARITÉ

Errico Malatesta

Les anarchistes et la morale

Il est important dans une société qui tend à s’acheminer vers l’anarchie, d’avoir des principes moraux, essentiels pour pouvoir rechercher la liberté la plus poussée et garantir la sécurité des individus au sein de la société. Les principes moraux permettent aussi de savoir là où le démantèlement d’une domination est urgent, et quels moyens seraient légitimes pour y arriver. Il faut tout de même faire attention à ne pas admettre une morale absolue, éternelle et immuable, cela empêchera toute future remise en question de celle-ci.

En réaction à la morale religieuse et bourgeoise, certaines personnes anarchistes nient la morale et veulent s’abstenir de tout critère pour juger de ce qui est bien et de ce qui est mal pour soi-même et les autres.

Errico Malatesta en parle très bien dans « Les anarchistes et le sentiment moral » ;

« Ils oublient que, dans la morale courante, à côté des règles inculquées par les prêtres et les patrons pour assurer leur domination, il en existe d’autres qui forment même la partie la plus importante, sans laquelle toute coexistence sociale serait impossible. Ils oublient que se révolter contre toute règle imposée par la force ne veut nullement dire renoncer à toute retenue morale et à tout sentiment d’obligation envers les autres. Ils oublient que pour combattre raisonnablement une morale, il faut lui opposer, en théorie et en pratique, une morale supérieure. […]

La morale est la règle de conduite que chaque homme considère comme bonne. On peut trouver mauvaise la morale dominante de telle époque, tel pays ou telle société, et nous trouvons en effet la morale bourgeoise plus que mauvaise. Mais on ne saurait concevoir une société sans une morale quelconque ni un homme conscient qui n’ait aucun critère pour juger de ce qui est bien et de ce qui est mal pour soi-même et les autres.
[…] S’il en était autrement, pourquoi ne trouverions-nous pas juste que les bourgeois exploitent le peuple  ? »

Combat anarchiste et perspectives pour un horizon anarchiste

Pour s’acheminer vers l’anarchie, il s’agit de démanteler les systèmes de domination avec une lutte radicale, réfléchie et déterminée, qui attaque notamment les structures matérielles qui permettent la perpétuation et/ou l’expansion de ces systèmes de domination. Il est également primordial de créer et multiplier les initiatives émancipatrices et solidaires.

Mais si un mouvement efficace commençait à exproprier la bourgeoisie ou menacer gravement les intérêts d’une classe dominante, les gouvernements useront de la force policière et militaire pour perpétrer les massacres les plus sanglants. L’abolition de l’État doit donc être l’une de nos priorités car il est et restera toujours l’obstacle principal aux luttes anti-autoritaires.

La lutte contre l’État et toutes les formes de domination, nécessite abnégation et détermination, mais ne pourra qu’être bénéfique pour un horizon anarchiste.

« Nous aurons en tout cas, sur les événements, l’influence que nous donneront notre nombre, notre énergie, notre intelligence et notre intransigeance. Même si nous devions être vaincus, notre travail n’aura pas été inutile parce que plus nous aurons été décidés à mettre en œuvre l’ensemble de notre programme et moins il y aura de propriété et de gouvernement dans la société nouvelle. […]
Et si aujourd’hui nous tombions sans renier notre drapeau, nous pouvons être certains de la victoire pour demain. »

En définitif, notre combat n’est pas de faire l’anarchie, car elle ne peut exister contre la volonté des gens, il s’agit de tout mettre en œuvre pour la préparer.

Errico Malatesta

P.-S.

Il existe diverses interprétations sur ce qu’est l’anarchie et l’anarchisme, cet article ne prétend pas définir la seule et unique interprétation possible. En espérant qu’il aura suscité en vous des réflexions sur le sujet, et ce que vous soyez anarchiste ou que vous ne le soyez pas. Ce texte s’inscrit dans une volonté de réflexion philosophique et politique au sujet de l’anarchie et de l’anarchisme.

Le PDF pour imprimer l’article en brochure est disponible sur notre canal telegram : https://t.me/legueuloir

Ressources pour aller plus loin :
Qu’est ce que l’anarchisme ? : https://www.socialisme-libertaire.fr/2017/06/qu-est-ce-que-l-anarchisme.html
L’anarchie (Errico Malatesta) : https://fr.theanarchistlibrary.org/library/malatesta-errico-l-anarchie
Articles politiques (Errico Malatesta) :
https://fr.theanarchistlibrary.org/library/malatesta-errico-frank-mintz-israel-renov-articles-politiques
L’Anarchie c’est pas ce que tu crois (L’école du chat noir) : https://www.youtube.com/watch?v=U3Rs7Pjd8gM
Ni dieu Ni Maitre (documentaire) :

Portfolio


Proposé par Le Gueuloir
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans LE GUEULOIR

Lire aussi dans INFOS GLOBALES

Lire aussi dans ANARCHISME

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Carapatage #5 – Les centres éducatifs fermés
Publié le 5/12/2021

Jeunesse et éducation enfermées
Publié le 5/12/2021

Commémoration des Justes à Saint-Étienne : l’hommage doit passer par la lutte contre l’injuste en Palestine
Publié le 5/12/2021

De mines et de design
Publié le 3/12/2021

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refuse d’obéir aux injonctions ségrégationnistes et racistes du conducteur James Blake
Publié le 1er/12/2021

Appel du collectif « Pour que personne ne dorme à la rue »
Publié le 30/11/2021