Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ANTIFASCISME
LYON & ALENTOURS  
Publié le 18 octobre 2021 | Maj le 24 octobre 2021

Samedi 23 octobre : uni·es contre les violences d’extrême droite


À Lyon le 23 octobre, manifestons contre les violences de l’extrême-droite, à 14h30, place Bellecour.

Lyon, considérée comme un « laboratoire de l’extrême-droite » depuis maintenant plus de 10 ans, subit de multiples agressions de l’extrême-droite (attaques racistes, islamophobes, antisémites, attaques au couteau, attaques de manifestations, attaques de librairies, attaques LGBTIphobes, etc.).

Nous avons constaté ces derniers jours, à Lyon et ailleurs, ces dernières semaines, une accélération de ces violences, allant même jusqu’au projet d’attentats.

La situation lyonnaise, que nous dénonçons depuis plusieurs années, est en train de s’étendre sur l’ensemble du territoire. L’extrême-droitisation des discours, du champ politique et médiatique a une immense responsabilité, et ce jusqu’au gouvernement. La surreprésentation de personnages comme Zemmour ou Le Pen a une répercussion directe dans nos rues. Les théories racistes comme le « grand remplacement » servent de motivations concrètes, pour les terroristes d’extrême-droite, à multiplier les attaques, voire à projeter des attentats.

Plus localement, la Préfecture exerce un jeu trouble, en laissant se développer la fachosphère, à travers l’existence de locaux comme « La Traboule » et « l’Agogé », situés dans le Vieux Lyon, point de départ de la majorité des attaques. L’extrême-droite est autorisée à manifester où elle le souhaite dans Lyon, alors qu’il est interdit aux manifestations LGBTI, féministes et antiracistes de passer dans le Vieux-Lyon. Les attaques menées par l’extrême-droite, que les victimes aient porté plainte ou non, ne débouchent jamais sur des condamnations alors que la répression continue à s’exercer sur les militants antifascistes. Forts de leur impunité, ces groupuscules d’extrême-droite vont jusqu’à revendiquer leurs attaques.

Il est temps d’inverser la situation. Notre devoir, à toutes et tous, est de les faire reculer.

Déterminé.e.s à défendre nos libertés et à obtenir la fermeture des locaux fascistes : toutes et tous dans la rue à Lyon le samedi 23 octobre !

Liste des organisateurs de la manifestation
CNT educ / CNT SO / CGT 69 / FSU 69 / UCL / NPA / Ensemble / PG / FI / Planning Familial / Jeune Garde / Alternatiba / Collectif Justice Pour Mehdi / Unité Communiste / UNEF / Solidaires Rhones / JC / PCF

P.-S.

Sur l’acharnement judiciaire et policier envers les antifascistes lyonnais.es, lire cet article : L’acharnement continue contre les antifascistes lyonnais·e·s.


Proposé par malina
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans ANTIFASCISME

Lire aussi dans LYON & ALENTOURS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Rassemblement contre les idées d’extrême-droite
Publié le 25/05/2022

Livre sur les dynamiques de pouvoir dans les relations pas cishétéro
Publié le 25/05/2022

25 mai 1973 : fin de la grève des sans-papiers tunisiens
Publié le 25/05/2022

L’Intelligence Artificielle menace nos droits
Publié le 21/05/2022

Une auto-école autogérée à St-é (ça continue)
Publié le 19/05/2022

Minuit dans le siècle #6 L’OAS, le racisme colonial et l’extrême droite
Publié le 19/05/2022