Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS DROITS SOCIAUX - SANTÉ
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 14 décembre 2004 | Maj le 26 avril 2020

Pollution au dioxyde d’azote


Le seuil d’information de la population pour un épisode de pollution au dioxyde d’azote fixé à 200 µg/m3 sur 1 heure est dépassé à 10 heures ce mardi 14 décembre sur le Nord de l’agglomération stéphanoise.

Les faibles températures matinales provoquent depuis hier une inversion thermique marquée qui piège au sol les polluants émis par le trafic automobile. Ce matin à l’heure de pointe de circulation, ce phénomène s’est fortement accentué dès 8 heures pour atteindre le maximum de 202 µg/m3 de dioxyde d’azote sur le site de Saint-Étienne Coubertin. Bien qu’en deçà , les autres sites de l’agglomération, Firminy et Saint-Chamond, sont aussi en hausse pour ce polluant.

D’après la persistance de ces conditions météorologiques défavorables à la dispersion des polluants atmosphériques, il est prévu un risque de dépassement de ce seuil pour la journée de mercredi 15 décembre.

Il est vivement recommandé aux usagers de la route de privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo), de différer si possible les déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être, de pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou d’emprunter les réseaux de transport en commun.

Il n’est pas nécessaire de modifier les déplacements habituels ni les activités sportives sauf pour les sujets connus comme étant sensibles(*) qui présenteraient une gêne à cette occasion, pour lesquels il convient de privilégier les activités calmes et d’éviter les exercices physiques intenses, notamment s’abstenir de concourir aux compétitions sportives.

La situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas des mesures de confinement, il convient de ne pas modifier les pratiques habituelles d’aération et de ventilation. Il convient également de ne pas aggraver les effets de cette pollution en ajoutant des facteurs irritants tels que fumée de tabac et utilisation de solvants.

Il est recommandé aux sujets connus comme sensibles(*) d’être vigilants par rapport à toute aggravation de leur état ou tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux) et de ne pas hésiter à consulter leur médecin.

source http://www.atmo-rhonealpes.org

P.-S.

(*) Les sujets considérés habituellement comme sensibles sont :
- les personnes âgées ;
- les enfants en bas âge :
- les patients souffrant d’une pathologie chronique cardiaque ou respiratoire ;
- personnes asthmatiques ou allergiques.


Proposé par dial
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans DROITS SOCIAUX - SANTÉ

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020

20 octobre 1921 : mort de Charles Flageollet à Saint-Étienne
Publié le 20/10/2020