Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS / MOBILISATIONS - LUTTES
SAINT-ÉTIENNE  
Publié le 5 février 2024 | Maj le 7 février 2024

Nouvelle journée de mobilisation des travailleureuses de l’éducation


Après la réussite de la journée de grève du 1er février, plusieurs organisations syndicales appellent à une nouvelle journée de grève le mardi 6 février. Un rassemblement est organisé devant la DSDEN à 11h30.

Après la réussite de la journée de grève du 1er février, nos organisations SNES-FSU, CGT Educ’action et SUD éducation appellent à la grève le mardi 6 février.

Oui au choc des salaires….

Le 1er février, les personnels ont largement dénoncé le mépris de la ministre pour l’École publique mais aussi les politiques qui organisent une forme de séparatisme scolaire et social.
Ils ont réaffirmé leur attachement à l’Ecole publique, laïque, gratuite et obligatoire. C’est aussi la politique menée par Amélie Oudéa-Castéra et Gabriel Attal qui suscite une grand colère chez les personnels. Le dossier des salaires ne peut pas être clos : les mesures prises ne permettent même pas un rattrapage des pertes de ces dernières années. Le pacte n’est pas de la revalorisation, mais une charge de travail supplémentaire et une attaque contre notre statut.

Non au choc des savoirs !

Le choc des savoirs dessine les contours d’une École passéiste et conservatrice. A travers les groupes de niveaux, c’est l’École du tri social qui se met en place. Nous n’avons pas choisi ce métier pour trier les élèves, mettre à l’écart les élèves les plus en difficultés, voire même les élèves en situation de handicap ou allophones ! La mise en place des groupes de niveaux à marche forcée destabilise aussi les collèges : quoi qu’en dise la ministre, il y a bien des suppressions de dédoublements, d’options pour financer ce dispositif pourtant largement rejeté par les personnels sur le terrain. Cette mise en place à marche forcée est d’une grande violence pour nos collègues qui voient leur identité professionnelle niée.

La colère est grande chez les personnels. Après une première journée réussie, pour gagner, il faut continuer l’action et amplifier le rapport de force ! Le SNES-FSU, la CGT Educ’action et SUD éducation appellent à poursuivre et amplifier rapidement la mobilisation pour nos salaires et pour l’abandon des contre-réformes de tri social du collège et des lycées comme les mesures choc des savoirs : soyons nombreuses et nombreux en grève le mardi 6 février.

SNES-FSU, CGT Educ’action et SUD éducation

La CNT-FTE 42 appelle également à se joindre au mouvement.


Proposé par kounéli
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans MOBILISATIONS - LUTTES

Lire aussi dans ÉDUCATION - PARTAGE DES SAVOIRS

Lire aussi dans SAINT-ÉTIENNE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Tout est pédé.e"
Publié le 23/02/2024

Appel aux anarchistes à participer au rassemblement anti-impérialiste pour l’Ukraine
Publié le 22/02/2024

Academia Christiana : une académie aux relents nauséabonds
Publié le 22/02/2024

DE L’EAU, PAS DES PUCES ! Rencontre avec le collectif Stop Micro
Publié le 19/02/2024

Collecte de vêtements des Brigades de solidarité
Publié le 15/02/2024

Les dates des permanences du CASSIS
Publié le 15/02/2024