Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
MÉMOIRE ANTIFASCISME / COLONIALISME - ANTICOLONIALISME
FRANCE  
Publié le 19 mai 2022

Minuit dans le siècle #6 L’OAS, le racisme colonial et l’extrême droite


Pour ce nouvel épisode, on va parler histoire et plus précisément histoire coloniale avec Sylvie Thénault, historienne spécialiste de la guerre d’indépendance algérienne. On revient avec elle sur l’OAS (Organisation Armée Secrète), et plus précisément sur la manière dont cette organisation terroriste généralement classée à l’extrême droite a pu prospérer dans la société coloniale algérienne.

Par Sylvie Thénault ET Ugo Palheta

Écouter cet épisode ici :
#6 L’OAS, le racisme colonial et l’extrême droite

On y rencontre évidemment le racisme colonial, à la fois ségrégation à tous les niveaux de cette société et ensemble de catégorisations raciales qui hiérarchisent les groupes tout en justifiant la suprématie française sur le peuple algérien. On y discute enfin de la manière dont l’extrême droite continue d’instrumentaliser la mémoire de la guerre d’Algérie, de la difficulté persistante à faire reconnaître les crimes du colonialisme français, mais aussi des rapports entre colonialisme et fascisme. Masquer

Pour aller plus loin :

Sylvie Thénault, Les Ratonnades d’Alger. Une histoire de racisme colonial, Paris, Le Seuil, 2022. Lire un extrait ici.
Sylvie Thénault, « L’OAS à Alger en 1962 Histoire d’une violence terroriste et de ses agents », Annales. Histoire, Sciences Sociales 2008/5.
Sylvie Thénault, Une drôle de justice. Les magistrats dans la guerre d’Algérie, Paris, La Découverte, 2004.
Sylvie Thénault, « La gauche et la décolonisation », in Histoire des gauches en France (2005).

Et aussi :

Abderrahmane Bouchène, Jean-Pierre Peyroulou, Ouanassa Siari Tengour, Sylvie Thénault, Histoire de l’Algérie à la période coloniale 1830-1962, Paris, La Découverte, 2014.
Raphaëlle Branche, « Papa, qu’as-tu fait en Algérie ? ». Enquête sur un silence familial, La Découverte, 2020. Lire un entretien ici avec l’autrice.
Adèle Momméja, « Les origines coloniales de la violence. Le cas de l’Organisation armée secrète », Genèses 2020/4 (n° 121).


Proposé par _
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

NEWSLETTER

Lire aussi dans ANTIFASCISME

Lire aussi dans COLONIALISME - ANTICOLONIALISME

Lire aussi dans FRANCE

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

La Fédération sportive et gymnique du travail : pour une histoire populaire du sport ?
Publié le 3/07/2022

Justice pour Mohamed Benmouna : entretien avec le Collectif
Publié le 30/06/2022

Journée de mobilisation à Exarchia contre la construction du métro et la gentrification
Publié le 28/06/2022

24h hippiques
Publié le 27/06/2022

Vénézuela : Cagnotte pour la Libertaria
Publié le 26/06/2022

Marche pour le droit à l’avortement dans le monde
Publié le 26/06/2022