Actualité et mémoire des luttes à Saint-Étienne et ailleurs
ACTUALITÉS EXPRESSION - CONTRE-CULTURE
PUY-DE-DÔME  
Publié le 18 octobre 2004 | Maj le 26 avril 2020

HP 905 présente Red Bong, Pi-Core et Alif Sound System


Saint-Amant-Roche-Savine (63), samedi 23 octobre 2004, concert avec Red Bong (electro hip-hop)+ Pi-Core (noise indus) + Alif Sound System (jungle)

Salle Culturelle - 20h30 - P.A.F. : 8/6 € (adh)
Org : HP 905 au 04 73 95 74 44
Hébergement : Saviloisirs au 04 73 95 73 60

REDBONG

Red Bong est un groupe de Hip Hop comprenant 2 chanteurs (Cray et Dan), 2 zicos (Nico et Fab) et un DJ (Fireside).
Ce groupe, crée en 1998, propose de faire découvrir sa musique au travers d’une démo autoproduite et enregistrée à La fabrique (andrézieux). La scène reste l’objectif principal du groupe : ce hip-hop spontané prend toute sa spandeur en live.
Sans instruments, le son RED BONG sort directement des samplers et boites à rythmes et est remixé live à la façon Tekno, agrémenté de scratches puissants et rageurs. En marge du rap cliché et commercial qu’ils n’hésitent pas à parodier, Red Bong se classe comme un groupe hard core. Plutôt amateurs de rythmiques lourdes et flow ultra soniques, le groupe pond un Hip-Hop tout autant roots que hi-tech mêlant des influences autant reggae, soul, dub ou tekno avec des textes festifs, militants et toujours politisés.

ALIF SOUND SYSTEM

Alif sound system est né en 2002 dans le maquis Tarnais, de la rencontre de la musique des free-parties et du hip hop.
Ce groupe à forte intensité scenique réunit des artistes aux influances hétéroclites et complémentaires, instigateursd’un riche mélange musical.
L’univers d’Alif s’appuie sur une puissante présence rythmique mélant une jungle dynamique à des nappes hypnotiques. Les scratches s’y invitent à propos, pour introduire des textes engagés qui s’inspirent de l’actualité (tradition et pluralité, vie culturelle, problèmes sociaux..) chantés en ragga/ rap mélangé d’influences méditeranéennes.
Ce mélange des sons brasse les publics dans un échange à la fois chaleureux et conscient.

PICORE

Tr(h)ip-hop indus - Lyon
Fort d’un premier album auto produit « Discopunkture » faisant le pont entre trip-hop, hip-hop, indus et ambiant, Picore propose une prestation scénique plus frontaleoù les voix ( toasts en anglais, spoken-word en français ou chants mélodiques) côtoient samplers, scratchs, guitares, basses, trompette, clarinette et thérémine mais aussi vTr(h)ip-hop indus - Lyon
Fort d’un premier album auto produit « Discopunkture » faisant le pont entre trip-hop, hip-hop, indus et ambiant, Picore propose une prestation scénique plus frontaleoù les voix ( toasts en anglais, spoken-word en français ou chants mélodiques) côtoient samplers, scratchs, guitares, basses, trompette, clarinette et thérémine

Portfolio


Proposé par Vincent
Partager cet article
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Comment publier sur lenumerozero.info?

Le Numéro Zéro n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez.
La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Voila quelques infos rapides pour comprendre la publication. Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir via notre mail lenumerozero [at] riseup.net

 

Lire aussi dans EXPRESSION - CONTRE-CULTURE

Lire aussi dans PUY-DE-DÔME

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

À la une...

Jean Louis Gagnaire ou la raclure la plus zélée du macronisme local
Publié le 26/10/2020

Retour sur la mobilisation Antifasciste à Grenoble du 21 octobre
Publié le 23/10/2020

Contre le projet de fusion des universités et pour le maintien de l’UJM !
Publié le 22/10/2020

Collecte commune Brigades de solidarité Green Angels Solidarité
Publié le 22/10/2020

À propos d’Abdelhakim Sefrioui et du collectif Cheikh Yassine
Publié le 20/10/2020

La veille du couvre-feu, les expulsions de squats se sont multipliées
Publié le 20/10/2020